Passer au contenu principal

Une famille agricole de l’Ontario réalise son rêve grâce au prêt Jeune agriculteur de FAC

  • 30 nov. 2020
Photo fournie par : Egg Farmers of Ontario
Photo prise avant la pandémie de COVID-19

Colin et Nicole Vyn sont des clients ontariens de FAC et producteurs d’œufs de première génération. Leur famille compte trois enfants, âgés de 6 ans, 8 ans et 11 ans.

Chaque matin, à 6 h, Colin allume les lumières du poulailler. « C’est un peu comme si le soleil se levait : les poules se mettent à glousser toutes en chœur. C’est un moment spécial. »

Avant de soigner des poules et de récolter des œufs, le couple se consacrait à une exploitation de cultures commerciales et souhaitait diversifier ses activités.

« Nous avons commencé à caresser le rêve d’avoir une exploitation avicole en 2015, lorsqu’un soir, après avoir mis les enfants au lit, Nicole et moi parlions de ce que nous pourrions faire de plus à notre ferme. J’ai dit : « Pourquoi pas des œufs? ». Elle a répondu : « Oui! Je pourrais emballer les œufs et prendre soin des poules. » Un an plus tard, nous avons construit le poulailler, explique Colin. Bien entendu, la clé de mon succès a été d’épouser une femme exceptionnelle. Lorsque je suis dans les champs, Nicole dirige à elle seule la production avicole. »

Le prêt Jeune agriculteur de FAC

Colin et Nicole avaient aussi besoin de liquidités pour pondre leur projet. Ils se sont donc adressés à leur partenaire financier, FAC, afin d’obtenir du financement. Leur directeur des relations d’affaires a recommandé le prêt Jeune agriculteur. Ce produit de FAC permet à des agriculteurs de moins de 40 ans d’obtenir jusqu’à 1 000 000 $ pour acheter une ferme ou des biens agricoles à des taux préférentiels variables ou fixes sur 5 ans.

« Le prêt Jeune agriculteur s’est avéré un excellent produit et une composante importante de la structure de notre prêt de 3 millions de dollars –soit un million pour le poulailler et deux millions pour le quota. Grâce à ce produit, j’ai pu effectuer la planification nécessaire pour notre famille afin de démarrer cette activité et de connaître du succès. »

Puisque la production avicole est un secteur soumis à la gestion de l’offre, Nicole et Colin ont dû présenter une demande pour l’achat de quota correspondant à la taille de l’exploitation souhaitée.

« À l’époque, on s’est dit qu’il nous faudrait répondre aux offres pendant des années, parce qu’il y avait peu de quotas disponibles. Nous avions en tête huit chiffres qui pourraient fonctionner, selon nous. Nous les avons tous mis dans un chapeau et nous avons fait piger notre fille de 3 ans. Ce n’est pas le chiffre que j’aurais envoyé, mais il a porté ses fruits. Nous avons reçu un courriel de l’association des producteurs d’œufs de l’Ontario (Egg Farmers of Ontario) nous annonçant que nous avions remporté le processus d’offre pour 4 000 unités. Ce fut un moment très joyeux. »

Le couple Vyn possède maintenant 10 000 poules et la capacité d’en ajouter 5 000. Ils aimeraient un jour ajouter un bâtiment de poulettes (jeunes poules) à leur exploitation. C’est l’amour de l’agriculture qui pousse ces jeunes agriculteurs à voir toujours plus grand.

« La production d’œufs nous passionne, et nous sommes émerveillés de sa facilité. Nous prenons soin des poules, puis le soir, nous allons au lit. Et le matin, nous avons des œufs! »

Il faut une équipe pour réaliser un rêve

Colin est persuadé qu’en agriculture, personne n’est autosuffisant. La communauté forme une véritable équipe, et il considère FAC comme une partie importante de son système de soutien, ce qui comprend son directeur des relations d’affaires, Dragos Vasiliu, et l’adjointe des relations d’affaires, Liz Demers. Collin a fait remarquer que Liz s’est rendue au poulailler pendant que la construction était en cours d’achèvement « juste pour dire bonjour et offrir des encouragements et du soutien ».

« J’ai été plutôt audacieux; sans FAC, j’aurais encore mon emploi de jour, que j’ai abandonné en 2008 pour exercer l’agriculture à temps plein. FAC est sans aucune hésitation mon prêteur de choix. Mais ne le dites pas à mon DRA, car je ne veux pas qu’il me charge plus cher, lance Colin à la rigolade. Chaque personne avec qui j’ai travaillé à FAC a été excellente. J’en accorde le crédit aux DRA et à toutes les personnes à l’arrière‑plan comme les analystes de prêts. À FAC, ils travaillent vraiment en équipe. »

Dragos est heureux de renforcer les bonnes choses qui se passent dans l’exploitation des Vyn. « La famille Vyn est très investie dans son exploitation avicole. Colin a une éducation solide en affaires, effectue des analyses financières mensuelles et reste à l’affût des événements d’apprentissage de l’industrie. J’ai réellement à cœur leur réussite. C’est une relation fondée sur le respect. Je m’efforce aussi de comprendre l’état actuel de leur exploitation, de connaître leurs objectifs à long terme et de chercher des occasions, pour mon équipe, d’ajouter de la valeur à leur entreprise. »

Dragos explique que le prêt Jeune agriculteur de FAC fournit le soutien nécessaire aux jeunes agriculteurs passionnés comme ceux de la famille Vyn.

« FAC partage avec les jeunes agriculteurs le risque que représente une exploitation agricole qui fait ses premiers pas, et agit comme un véritable partenaire, ce qui leur permet de concrétiser leurs rêves. C’est vraiment gratifiant. Lorsque je travaille avec de jeunes agriculteurs, j’ai une autre approche; elle est différente de mon approche avec les agriculteurs expérimentés. Je leur donne un aperçu du processus de financement, je leur communique des aspects importants concernant le risque, et je les informe des solutions, des produits et des événements d’apprentissage qui s’offrent à eux, car ils sont adaptés aux réalités des jeunes agriculteurs. »

Exception faite de la contrainte de se lever tôt, Colin affirme que leur exploitation avicole est le réel aboutissement d’un rêve, et une célébration de ce qu’ils aiment : la famille, les animaux et la communauté agricole.

« La dernière chose sur ma liste, c’est l’argent, mais c’est la première chose dont j’ai besoin. Ce qui nous passionne réellement, c’est de produire des aliments et de prendre soin des animaux. »

Colin et Nicole pensent déjà à leur plan à long terme. « Puisque j’ai 37 ans, je dois planifier une exploitation agricole durable afin qu’elle soit prête pour la prochaine génération. Je serais très fier que mes enfants reprennent les rênes de la ferme. »

Comme FAC, les Vyn se sont engagés à long terme, et font évoluer leur exploitation agricole afin qu’elle réponde aux besoins de leur famille et de l’industrie. À FAC, nous sommes fiers de leur offrir le partenariat qui contribue à leur réussite pour qu’un jour, ce soit leur prochaine génération qui allume les lumières du poulailler à l’aube.

« Le mieux à faire, c’est de célébrer la vie pendant que nous sommes encore là, et l’agriculture est une façon de le faire. Je suis heureux d’être un membre de cette communauté et d’avoir FAC comme prêteur de choix. »

Découvrez l’exploitation agricole de la famille Vyn dans cette vidéo de l’association des producteurs d’œufs de l’Ontario (Egg Farmers of Ontario) (en anglais seulement).