Comment adopter un mode de vie axé sur la durabilité au sein de votre entreprise

  • 3.5 min read

La durabilité est devenue de plus en plus importante, de même que tout ce que font déjà les transformateurs d’aliments et de boissons pour atteindre une production et un rendement maximums.

La nécessité de mettre davantage l’accent sur la durabilité ne va pas disparaître pour les transformateurs, puisqu’ils sont poussés par le besoin de satisfaire la demande croissante des consommateurs et par leur propre conscience environnementale et éthique, de même que par la réglementation qui est de plus en plus exigeante.

Le gouvernement fédéral, par exemple, s’est joint récemment à la Coalition pour la croissance durable de la productivité pour la sécurité alimentaire et la conservation des ressources (SPG) des Nations Unies, dont l’objectif est d’accélérer la transition vers des systèmes alimentaires plus durables. Certains des objectifs de la coalition visent à contrer la perte et le gaspillage de nourriture et à favoriser la conservation des ressources, la biodiversité et l’atténuation des risques liés au changement climatique.

Mais par où un transformateur peut-il commencer?

Earth Fresh Farms, une entreprise sise à Burlington, en Ontario, est l’un des plus importants fournisseurs de pommes de terre, de carottes et d’oignons en Amérique du Nord aux industries du commerce de détail et de la restauration. L’entreprise a commencé son parcours vers une efficacité et une durabilité accrues au milieu des années 2010.

« Pour nous, la durabilité est devenue un mode de vie », déclare le président‑directeur général Tom Hughes.

Vérifiez s’il y a des robinets qui gouttent le long des conduites d’eau, car cela peut facilement entraîner un gaspillage de milliers de litres d’eau.

L’entreprise s’est d’abord efforcée de se débarrasser des sacs en plastique pour les produits agricoles. En 2021, elle a lancé ses sacs compostables en papier. Il s’agissait d’un changement considérable, si l’on tient compte du fait que de nombreuses entreprises choisissent de continuer d’utiliser des sacs en plastique fabriqués à l’aide de matières recyclables. Earth Fresh Farms prévoit que 30 % de toutes ses pommes de terre vendues sur le marché canadien seront dans des sacs compostables d’ici la fin de 2022.

En plus de ses efforts sur le plan de l’emballage, l’installation de production vise la durabilité. Voici certaines autres mesures de durabilité recommandées par M. Hughes :

  • Entretenir les outils de la zone de production, comme les conduites d’eau. Il faut s’assurer qu’il n’y a pas de robinets qui gouttent ou de tuyaux qui coulent et que les pulvérisateurs sont alignés correctement pour éviter des éclaboussures en trop grande quantité. Des inefficacités comme celles‑ci peuvent rapidement se transformer en milliers de litres d’eau perdus.
  • Vérifier les moteurs de la chaîne de production afin d’assurer qu’ils sont tous à vitesse variable pour pouvoir contrôler la quantité d’électricité requise.
  • Moderniser l’équipement lorsque c’est possible. Que ce soit pour la zone de production, les bureaux ou les véhicules de livraison – les équipements plus récents sont plus écoénergétiques.

« Toutes ces petites choses sont importantes, non seulement pour déterminer le coût de production d’un produit, mais aussi l’utilisation de chaque intrant », souligne M. Hughes.

Tom Hughes suggère que les transformateurs d’aliments et de boissons embauchent un conseiller pour procéder à une vérification de la durabilité, établir des objectifs et dresser un plan.

Possibilités durables en matière d’aliments et d’emballage

Comme les initiatives sur le plan de la durabilité augmentent, l’emballage des produits peut être l’un des premiers éléments à examiner.

Ehsan Behzadfar est membre de la faculté des études supérieures dans les programmes de génie chimique et de sciences appliquées et gestion de l’environnement de l’Université de Ryerson. Il est convaincu que les emballages durables peuvent générer des économies pour les transformateurs d’aliments et de boissons.

Il attire notre attention sur une entreprise de dosettes de café. Les utilisateurs peuvent jeter les dosettes dans un sac spécial et les renvoyer plus tard par la poste directement à l’entreprise, qui les réutilise immédiatement.

« L’entreprise boucle la boucle, dit M. Behzadfar. Elle se charge de l’emballage et peut communiquer à ses clients qu’elle règle elle‑même la situation de fin de vie. »

Les innovations en matière d’emballage ne sont pas la seule pratique durable qui existe. Un approvisionnement durable en ingrédients auprès de partenaires de la chaîne d’approvisionnement du monde entier, qu’il s’agisse de café, d’huile de palme, de bœuf ou plus, englobe des critères sociaux, environnementaux et économiques.

Le recyclage valorisant la nourriture est un moyen de réduire les déchets alimentaires, en utilisant de la nourriture qui n’aurait autrement pas servi à la consommation humaine. Pour en savoir plus, consultez le site de l’Upcycled Food Association [en anglais seulement].

Accroître la transparence

Il est de plus en plus courant de parler de l’évaluation et de la promotion de l’impact environnemental. Les efforts visent principalement à réduire ou à éliminer les émissions de gaz à effet de serre, ainsi qu’à réduire l’utilisation d’eau et la création de déchets.

La transparence au sujet de la durabilité est devenue de plus en plus courante – et les entreprises qui sont durables ou axées sur la durabilité en tirent profit. À l’échelle mondiale, 85 % des consommateurs indiquent avoir modifié leur comportement d’achat en faveur du développement durable au cours des cinq dernières années. Le Hartman Group [en anglais seulement] rapporte que 72 % des consommateurs sont prêts à payer plus cher pour soutenir des entreprises qui partagent leurs valeurs.

Puisque les gouvernements, les industries et le public continuent de tendre vers la durabilité, les transformateurs d’aliments et de boissons seront appelés à réagir. Examinez de près votre entreprise pour vérifier s’il est possible d’intégrer des mesures durables et de faire appel à un conseiller au moment où vous serez prêts à prendre le virage.

Article par : Trevor Bacque