Passer au contenu principal

Phénomène durable ou engouement passager : comment monter dans le train de la prochaine tendance alimentaire

  • 3,5 min de lecture

L’innovatrice alimentaire Dana McCauley (en anglais seulement) aime employer une métaphore pour expliquer la différence entre un phénomène durable et un engouement passager dans le monde changeant et capricieux de la fabrication et de la vente d’aliments et de boissons.

« Les engouements passagers sont comme les feuilles d’un arbre », explique Mme McCauley, directrice de la création d’entreprises au Research Innovation Office de l’Université de Guelph. « Elles sont très jolies quand elles sont là, mais elles meurent et tombent rapidement. »

Elle explique que certains nouveaux produits alimentaires comme le cronut — un croissant-beignet qui a fait fureur lorsqu’il est apparu à New York en 2013 — sont des « créations fantastiques et ambitieuses dont la popularité ne dure pas ».

Elle compare les phénomènes durables aux branches d’un arbre.

Si un engouement passager peut devenir un phénomène durable, l’inverse est aussi vrai. Il est difficile de les différencier.

« Elles sont soudées au tronc de l’arbre; ce sont des forces du marché comme la santé et le bien-être qui continueront de vivre et de croître pendant des années. »

Il est difficile pour les fabricants alimentaires à la recherche d’occasions de déterminer si un nouveau produit ou une nouvelle catégorie culinaire en vogue est un phénomène durable ou un engouement passager, ajoute-t-elle.

« Si un engouement passager peut devenir un phénomène durable, l’inverse est aussi vrai, précise Mme McCauley. Il est difficile de les différencier et, si l’on se trompe, cela peut coûter cher. »

La bataille des protéines

La popularité croissante des produits alimentaires à base de plantes est un bon exemple.

Perçus comme étant un simple créneau ou un engouement passager il y a à peine une génération, les produits alimentaires et protéines à base de plantes s’inscrivent aujourd’hui dans un mouvement alimentaire dominant. Les substituts à base de plantes concurrencent désormais la viande, le lait et les autres protéines animales dans le menu de nombreuses chaînes de restauration mondiales.

Selon le rapport Nielsen intitulé Battle of the proteins : Canadian eating habits are evolving, la viande, les produits laitiers et les œufs demeurent nos sources primaires de protéines, mais les aliments à base de plantes comme les légumineuses, les noix et les graines (tout comme le poisson et les fruits de mer) gagnent en popularité.

Ce phénomène est particulièrement marqué chez les jeunes adultes plus instruits et plus aisés qui vivent en milieu urbain ainsi que chez certains groupes ethniques, notamment les Asiatiques.

« Les protéines animales accaparent une grande part du marché, mais les protéines végétales sont le levier de croissance de l’industrie », indique le rapport Nielsen de 2019.

Mme McCauley offre les conseils suivants pour différencier un engouement passager d’un phénomène durable :

1. Soyez souple et réactif

Assurez-vous que vos processus de fabrication et d’emballage sont souples. « Les consommateurs aiment les nouveautés et tout le monde veut découvrir le prochain produit qui fera fureur, souligne Mme McCauley. Mais vous devez faire preuve de souplesse et répondre à la demande de nouveaux produits lorsque votre équipe de vente est enthousiasmée à la suite d’une rencontre avec un client. »

2. Soyez réaliste

« Ne déviez pas de votre domaine, conseille Mme McCauley. Utilisez vos ressources existantes et, dans la mesure du possible, des ingrédients qui entrent dans la fabrication de vos autres produits. N’investissez pas des milliers de dollars dans de nouveaux équipements pour fabriquer des produits qui n’ont pas encore fait leurs preuves. »

3.  Demeurez à l’affût

« Soyez attentifs aux données du marché et aux tendances mondiales dans les bulletins et les reportages. Assistez à des salons professionnels (en anglais seulement). Surveillez ce qui se passe dans les restaurants en prêtant attention aux critiques pour tenter de découvrir ce qui s’en vient. »

Il n’est pas facile de distinguer un phénomène durable d’un engouement passager, mais si vous suivez ce qui se passe dans votre secteur, que vous surveillez les données du marché et les tendances mondiales et que vous êtes à l’écoute de votre équipe de vente, vous aurez de bonnes chances de monter dans le train au moment où il se met tout juste en marche.

Article par : Mark Cardwell