Qu'est-ce qui est important pour vous : redéfinir la notion de réussite

  • 4 min de lecture

Avez-vous déjà réfléchi à votre conception de la réussite? Vos attentes concernant votre réussite personnelle diffèrent-elles de vos attentes concernant la réussite de votre exploitation agricole?

Définir la réussite dans l’industrie agricole peut être ardu, mais il est important de le faire. Cela permet de mieux planifier, de prendre des décisions d’affaires éclairées et de choisir où investir son temps. Tous ces aspects influent sur votre santé mentale et votre bien-être.

La réussite commence avec soi-même

Veillez à bien à distinguer les attentes pour vous-même de celles pour l’exploitation.

Cette réflexion repose avant tout sur la base de votre exploitation : vous. Qu’est-ce qui est important pour vous? Veillez à bien à distinguer les attentes pour vous-même de celles pour l’exploitation.

Ces attentes, sont-elles les vôtres ou celles de quelqu’un d’autre? Accorder de l’importance aux valeurs et aux attentes d’autrui peut créer un sentiment d’insatisfaction. Vous n’avez peut-être pas l’habitude de penser à ce qui est important pour vous. Vous pourriez commencer par déterminer vos valeurs fondamentales, c’est-à-dire vos idées ou vos croyances concernant la façon dont vous préférez vivre ou la personne que vous choisissez d’être. Notre comportement est souvent le reflet de nos valeurs. Examinez vos valeurs fondamentales, puis comparez-les aux gestes que vous posez au quotidien. Ces gestes correspondent-ils à vos propres valeurs? S’harmonisent-ils avec vos valeurs fondamentales ou vous en éloignent-ils?

Fixer des attentes réalistes

Les attentes irréalistes comportent deux pièges : la comparaison aux autres et la quantité de choses que nous souhaitons accomplir. Beaucoup d’exploitants agricoles fixent leurs attentes en se comparant ou en comparant leur exploitation à d’autres.

Reconsidérez vos comparaisons. Le fait de comparer votre situation à celle des autres et d’en être contrarié est ce qu’on appelle une « comparaison toxique », ce qui est néfaste pour la santé mentale. Faites plutôt des comparaisons qui vous permettent d’apprendre quelque chose de nouveau ou d’adopter de nouvelles pratiques commerciales.

Actualisez votre liste de tâches. La quantité de choses à accomplir peut vous aider ou vous nuire en faisant pencher la balance vers le succès ou l’échec. Y a-t-il des tâches qui figurent dans votre liste depuis des mois ou des années? Jetez-y un coup d’œil. Répartissez vos tâches en séquences réalistes pour accroître vos chances de réussite. Retirez toutes les tâches qui sont repoussées depuis trop longtemps. Vous n’avez pas besoin de ces rappels pour vous sentir déçu d’avoir manqué à la tâche.

Pour créer une liste qui aura un impact positif, notez ce qui doit et peut être fait de façon réaliste durant la matinée. Rayez les tâches à mesure qu’elles sont accomplies, puis déterminez les choses qui doivent être faites durant l’après-midi. Se donner des occasions d’éprouver un sentiment d’accomplissement a des effets positifs à long terme sur le bien-être. Cela renforce la motivation, la confiance et l’estime de soi.

Mesurez aussi votre réussite à long terme

Pour déterminer la réussite, il faut aussi savoir comment mesurer et examiner les résultats à long terme. La réussite financière se mesure peut-être par le solde de votre compte bancaire, mais cela ne reflète pas la quantité de travail, les problèmes résolus ou les enseignements tirés.

Mesurez votre réussite personnelle séparément de celle de l’exploitation. Votre réussite englobe peut ‑être votre santé, vos relations personnelles et vos relations d’affaires. Gardez à l’esprit que votre apprentissage et votre épanouissement contribuent à votre propre réussite ainsi qu’à celle de votre exploitation.

Petit guide pratique

1. Qu’est-ce qui est important pour vous dans la vie? Rédigez ce qui vous vient à l’esprit ici.

  • Quelles sont vos valeurs fondamentales? Inscrivez-en autant que vous le voulez.

2. Votre façon de vivre ou d’agir s’harmonise-t-elle avec vos propres valeurs? Par exemple, si une personne a la bienveillance comme valeur fondamentale, mais qu’elle répercute son stress sur sa famille par la colère, les cris ou l’agression, cette personne ne vit pas et n’agit pas en accord avec ses valeurs.

3. Réfléchissez à vos attentes pour vous et votre exploitation. D’où viennent ces attentes? Ce sont les attentes de qui? Ces attentes sont-elles réalistes?

4. Mettez par écrit votre liste de choses à faire. Il importe de reconnaître que, dans le secteur agricole, les listes de choses à faire sont cycliques. Il est possible de gagner du temps en conservant ces listes annuelles de choses à faire pour pouvoir les compléter sans avoir à les recréer ou à s’en souvenir chaque saison.

5. À qui vous comparez-vous ou à quoi comparez-vous votre exploitation? Cette comparaison est-elle utile (vous permet-elle d’apprendre et de vous perfectionner) ou toxique (vous donne t-elle une mauvaise image de vous ou de votre exploitation)? 

6. Réfléchissez aux façons de mesurer votre réussite à long terme.  Mettez par écrit les situations où vous surmontez un problème épineux. Consignez les enseignements que vous avez tirés. Tenez toujours compte de votre état d’esprit et de votre état de santé physique et mentale.

D’après un article de Nourrir sa résilience par Cynthia Beck, MSc. candidate, psychologie clinique.