<img height="1" width="1" src="https://www.facebook.com/tr?id=806477592798641&ev=PageView&noscript=1"/>

Gérer le stress grâce à la planification et à la gestion du temps

5 min de lecture

Il existe deux facteurs qui provoquent beaucoup de stress et d’anxiété chez les producteurs agricoles. D’abord, il y a souvent trop de travail et jamais assez de temps pour le faire. Ensuite, des préoccupations au sujet de la météo ou des fluctuations du marché, même si elles sont indépendantes de notre volonté, peuvent avoir d’importantes répercussions sur l’entreprise. Ensemble, ces situations peuvent nous mettre dans un état presque constant d’anxiété qui, s’il n’est pas bien géré, peut mettre en danger notre santé mentale.

Bonnie Taylor est travailleuse sociale et psychothérapeute agréée établie à Wellesley, en Ontario. Elle rencontre souvent des clients issus du domaine agricole qui semblent passer d’une crise à l’autre. « L’agriculture peut être un métier stressant, mais il existe des façons de gérer les facteurs sur lesquels nous avons une emprise et ceux sur lesquels nous n’en avons aucune. »

Prendre le contrôle de votre temps

La priorisation des tâches et la planification peuvent être de puissants outils pour prendre soin de votre santé mentale.

La priorisation des tâches et la planification peuvent être de puissants outils pour prendre soin de votre santé mentale. « Par exemple, le fait de prendre une dizaine de minutes le matin pour rédiger une liste de tâches à faire dans la journée et établir un ordre de priorité est une façon de gérer le stress à court terme. Toutes les tâches ne peuvent être prioritaires, alors vous devez déterminer celles auxquelles vous consacrerez votre temps et votre énergie. De plus, ce processus quotidien aide à améliorer votre capacité à déléguer et à partager votre charge de travail », explique Mme Taylor.

« Vous n’êtes peut-être pas payé à l’heure, mais vous devez tout de même prêter attention à la façon dont vous investissez votre temps. N’hésitez pas à tenir un journal détaillé de votre emploi du temps pendant une semaine ou deux pour suivre vos activités chaque jour et voir combien de temps elles prennent. Cela permet également de savoir s’il serait nécessaire de consacrer du temps à votre santé physique, à votre famille ou à d’autres activités non agricoles. »

C’est là où la planification peut contribuer au maintien de votre santé mentale. Votre capacité à assurer le succès et la pérennité de votre exploitation dépend d’une santé physique et mentale robuste. Par conséquent, si vous remettez les activités pour prendre soin de vous-même, cela pourrait avoir des répercussions négatives sur vous, votre famille, vos employés et votre entreprise.

Déterminer ce qui échappe à votre contrôle

Il est important de comprendre quelles préoccupations échappent à votre contrôle. Les inquiétudes à l’égard de la météo ou des taux d’intérêt peuvent dégénérer au point de nuire à votre alimentation et à votre sommeil. « Nous devons chasser ces idées tourbillonnantes de notre tête, affirme Mme Taylor. Vous pouvez prendre le dessus en écrivant une liste de ce qui occupe votre esprit. »

« Classez vos préoccupations selon qu’elles relèvent ou non de votre contrôle. Demandez-vous ensuite “Et si cela se produisait?” pour chacune d’elles. En d’autres termes, si votre inquiétude se concrétisait, que feriez-vous? » Mme Taylor suggère de vous concentrer sur les enjeux que vous pouvez contrôler et de trouver une réponse simple pour chacun d’eux. Cela vous permettra d’avoir un certain contrôle sur vos sources de stress.

« Les pensées ne sont pas des faits; nous devons discerner celles qui nous rendent productifs et gérer celles qui nous causent du stress. Les personnes qui gèrent bien leur stress acceptent les problèmes qui échappent à leur contrôle », souligne Mme Taylor.

Prendre soin de soi et de son entreprise

Lorsque vous avez tant de choses à faire, il peut être difficile de réserver du temps pour la planification de votre entreprise. Il s’agit pourtant de l’une des étapes les plus importantes pour distinguer les problèmes réels des problèmes perçus. « Vous pouvez réduire votre niveau de stress en connaissant votre entreprise dans les moindres détails, dit-elle. En sachant où vous et votre entreprise vous situez sur le plan financier, vous verrez vos points forts et vos zones de risque. Vous serez en mesure d’investir votre énergie dans vos priorités et de planifier efficacement à court et long terme. »

Mme Taylor souligne qu’il est essentiel d’établir des objectifs et de reconnaître leur réalisation. « La dernière étape du processus consiste à monter un plan intentionnel comportant des éléments réalisables. Par exemple, si l’un de ces objectifs est de marcher 15 minutes trois fois par semaine avec votre conjoint ou votre conjointe pour votre santé mentale et physique, assurez-vous de l’inscrire à votre calendrier et de respecter cet engagement avec la même assiduité qu’un rendez-vous médical. Si vous voulez examiner mensuellement vos états financiers avec vos associés et actualiser votre plan d’affaires annuellement, inscrivez-le sur votre liste d’objectifs et rayez-le une fois qu’il est réalisé. »

En reportant constamment la planification de votre entreprise ou la gestion de votre temps parce que vous êtes trop occupé, vous manquez une occasion de sortir du cycle sans fin du travail et de l’inquiétude. « Prendre soin de soi grâce à la gestion du temps, à la priorisation des tâches et à l’établissement d’objectifs n’est pas un luxe. C’est une partie essentielle d’un plan d’affaires durable. »

Quatre étapes pour une meilleure gestion du temps et du stress
  1. Créez un journal de votre emploi du temps afin de cerner ce que vous pouvez contrôler. Déterminez combien de temps vous devriez consacrer à votre famille, à votre santé, à la planification de votre entreprise et à d’autres domaines.

  2. Consignez vos préoccupations. Sont-elles hors de votre contrôle ou non? Demandez-vous pour chacune « Et si cela se passait? » Donnez des réponses simples.

  3. Dressez une liste de vos priorités personnelles et celles de votre entreprise en ordre d’importance décroissant afin de guider vos actions pour la journée, la semaine, l’année et au-delà.

  4. Fixez des objectifs spécifiques, réalistes et réalisables et tâchez de reconnaître ou de célébrer l’atteinte de ces objectifs.

Faites de votre bien-être une priorité. N’hésitez pas à parler à quelqu’un si vous ou une personne de votre entourage avez besoin d’aide. Pour plus de ressources, visitez fac.ca/MieuxEtre.

D’après un article de l’AgriSuccès par Peter Gredig.

À suivre
Agriculture et sentiment d’épanouissement
3 min de lecture

La pratique de l’agriculture est en soi gratifiante, et ce, à maints égards. Il est bénéfique pour votre santé mentale de tirer parti de cette raison d’être et de rechercher activement l’épanouissement.