Passer au contenu principal

Voulez-vous renforcer la confiance et raconter l’histoire de votre produit? Créez des expériences produits.

  • 3 min de lecture

Les entreprises alimentaires exploitent des stratégies de marketing immersives et radicalement transparentes.

Pour répondre aux préférences et aux exigences changeantes des Canadiennes et des Canadiens, des entreprises alimentaires exploitent des stratégies de marketing immersives et radicalement transparentes pour stimuler les ventes en ligne et en personne.

Quel est leur objectif global? Créer de véritables expériences ainsi que des produits de grande qualité.

Expérience omnicanale

Selon Nourish Food Marketing, la génération Z — les Zoomers —, qui comprend les neuf millions de Canadiennes et Canadiens nés de la fin des années 1990 jusqu’au début des années 2010, est en plein essor et s’apprête à bouleverser les tactiques établies en matière de marketing agroalimentaire. Toutefois, même si les Zoomers sont les premiers à grandir connectés à Internet depuis leur tendre enfance, ils ont toujours soif de contacts personnels.

Pour les fabricants d’aliments, cela se traduit par la nécessité d’offrir une expérience immersive, personnelle, harmonieuse et omnicanale. Les expériences de ce genre rendent les clients plus enclins à prendre part aux activités en magasin et aux événements spéciaux et permettent donc aux entreprises d’exercer une plus grande influence sur eux.

Transparence radicale

Selon Jo-Ann McArthur, présidente et stratège en chef de Nourish Food Marketing, les entreprises qui cherchent à atteindre un tel objectif renforcent souvent la confiance en faisant preuve d’une « transparence radicale ». Cela veut dire qu’elles montrent aux clients la provenance exacte du produit et même, dans certains cas, les méthodes de production et la manière dont le produit est acheminé au point de vente physique ou numérique.

« Il est plus important de “montrer” que de “raconter” », précise Mme McArthur, avant d’ajouter que les fabricants d’aliments et de boissons devraient fournir un maximum de détails.

À quoi ressemblent les expériences radicalement transparentes dans la pratique? Il n’y a pas de réponse définitive, selon l’expérience de Mme McArthur, mais de nombreuses entreprises estiment que les codes QR présentent une valeur intéressante. Elle cite l’exemple de certaines entreprises internationales prospères qui misent sur les expériences immersives.

Vital Farms, une entreprise américaine, affirme que ses poules sont plus heureuses et qu’elles produisent des œufs plus savoureux. Pour appuyer son allégation, elle imprime un code QR sur ses emballages qui dirige les acheteurs vers une vidéo filmée à la ferme d’où proviennent les œufs qui montre le mode de vie des poules.

De façon similaire, les clients de Keoghs, un fabricant irlandais de croustilles, peuvent connaître l’emplacement exact du champ d’où proviennent les pommes de terre qui ont servi à produire leurs croustilles. Toutefois, au lieu de balayer un code QR, ils doivent saisir le nom de la ferme indiqué sur leur sac de croustilles dans Spud Nav (en anglais seulement), l’outil en ligne du fabricant.

« Que pouvez-vous faire de plus pour aller au cœur de l’histoire de votre produit? La transparence radicale renforce la confiance », affirme Mme McArthur.

Prendre le contrôle de l’expérience

Une autre stratégie consiste à choisir un parcours non traditionnel pour conquérir le grand public.

L’entreprise suédoise Oatly, qui fabrique des substituts du lait, a initialement vendu ses produits auprès de baristas et de cafés avant de les offrir aux épiciers. Ses produits ont alors été associés à la fréquentation de cafés, ce qui a suscité un véritable engouement pour eux lors de leur lancement à plus grande échelle dans les magasins de détail.

Même l’ajout de commentaires de dégustation ou de noms d’ingrédients qui ont une connotation plus romantique (mais qui sont quand même justes) sur les emballages peut contribuer à créer l’expérience multisensorielle tant recherchée.

Une tendance qui s’accélère

Vince Sgabellone, analyste du secteur des aliments et des services alimentaires du Canada à l’entreprise d’étude de marché NPD Group, s’attend à ce que l’engagement numérique entre les entreprises et les clients continuent de croître à un rythme soutenu.

Selon M. Sgabellone, les tendances comme la vente directe aux consommateurs forceront les entreprises actives dans les deux canaux à améliorer leurs stratégies de commercialisation en ligne.

« Les démarcations s’estompent; le marketing auprès des consommateurs finaux est désormais plus numérique », souligne-t-il.

Dans l’ensemble, tentez de créer des expériences pour vos clients partout où ils vivent une expérience de magasinage, que ce soit en ligne ou en personne. Cela comprend le nom de votre produit, l’emballage, les médias sociaux et la présentation de votre produit en ligne et au magasin. Idéalement, ces expériences doivent véhiculer un message unifié, ce qui renforcera votre marque et votre entreprise et qui améliorera l’expérience globale qu’aura le client avec votre produit.

« Plus l’expérience que vous créez est multisensorielle, plus vous renforcez votre marque, à condition que votre message demeure cohésif », ajoute Mme McArthur.

En conclusion

Cultiver la confiance dans la marque et le produit et créer une expérience multisensorielle aident les fabricants d’aliments et de boissons à raconter l’histoire de leurs produits. Envisagez d’utiliser des codes QR ou d’autres outils en ligne pour expliquer aux consommateurs la provenance des ingrédients du produit qu’ils consomment. Les experts s’attendent à ce que l’engagement numérique prenne de l’ampleur.

Article par : Matt McIntosh