Passer au contenu principal

Comment attirer et retenir les meilleurs employés

  • 5 min de lecture

Les bons employés sont difficiles à trouver, et pour bon nombre d’employeurs agricoles, ils sont aussi difficiles à retenir.

Une stratégie classique de maintien en poste comprend une gamme d’avantages comme la participation aux bénéfices, des primes, des vacances et des incitatifs liés au logement, mais souvent, cela ne suffit pas pour retenir les meilleurs talents, dit Michelle Painchaud, conseillère en RH et présidente du Painchaud Performance Group, à Winnipeg.

« Croyez-le ou non, ces avantages que vous proposez sont excellents pour attirer des employés, mais pas nécessairement pour les retenir. » La paie et les mesures incitatives sont importantes, « mais les employés insistent pour dire qu’ils recherchent un milieu de travail stimulant où la culture est positive, où le leadership est fort et où la communication est ouverte et constante ».

Les gens ne veulent pas quitter un milieu de travail où ils ont un sentiment de réussite et où ils se sentent appréciés à leur juste valeur.

Mme Painchaud considère que la culture du milieu de travail a un effet déterminant sur le maintien en poste; c’est l’ADN d’une organisation, elle détermine les attitudes et les comportements des employés. « Une culture solide peut accroître la performance des employés et le maintien en poste. Les gens ne veulent pas quitter un milieu de travail où ils ont un sentiment de réussite et où ils se sentent appréciés à leur juste valeur. »

Accorder la priorité aux gens

Dans le monde agricole en général, les employeurs ont de la difficulté à retenir leurs employés, en particulier les plus performants. C’est le cas de la ferme Truly Green Farms, une exploitation serricole innovante qui compte 70 acres de tomates à Chatham, en Ontario, et qui emploie 215 personnes durant la haute saison.

Joe Barkhouse, spécialiste du développement de la performance humaine de Truly Green Farms, explique comment il y a deux ans cette entreprise a décidé de s’attaquer de front au problème de maintien en poste. En raison de sa croissance effrénée et d’un renouvellement rapide du personnel, qui s’explique en partie par l’explosion de la demande de main-d’œuvre attribuable à l’effervescence de l’industrie du cannabis, Truly Green Farms a décidé d’adopter une approche centrée sur les gens.

M. Barkhouse comprend qu’il faut offrir une rémunération concurrentielle, mais, comme Mme Painchaud, il est convaincu que les employés recherchent bien plus qu’un bon salaire. Notamment, ils aspirent à travailler dans un milieu agréable où les employés et l’employeur entretiennent des liens solides et où chacun tire parti de la culture.

Le rôle de la direction

Peter Mayne, directeur principal, Culture, apprentissage et expérience employé à Financement agricole Canada, définit la culture d’une entreprise comme « un ensemble d’hypothèses, de croyances et de valeurs profondément ancrées qui définit notre identité, notre façon de collaborer, nos méthodes de travail et notre façon de traiter les gens ».

Il croit que les employeurs qui prônent des valeurs rassembleuses comme l’honnêteté, l’intégrité et la confiance jouissent d’un réel avantage sur le plan de la rétention des talents. S’il reconnaît l’importance de l’argent – les chercheurs d’emploi tiennent compte du salaire, et celui-ci témoigne de la reconnaissance envers leur rendement et leur valeur –, il est conscient que le salaire à lui seul ne permet pas de fidéliser les employés à long terme.

De l’avis de M. Mayne, la réussite de la culture d’une organisation dépend en grande partie de ses dirigeants. La culture et les valeurs doivent être plus que des belles paroles, dit-il. Que ce soit l’honnêteté, l’intégrité ou la confiance, les dirigeants doivent définir ces valeurs pour les employés; ils doivent les incarner et montrer à l’équipe comment elles se manifestent au quotidien.

Valeurs familiales

Fondée par une famille d’agriculteurs, Truly Green Farms est déterminée à créer une atmosphère familiale tout en maintenant une structure d’entreprise dynamique qui renforce la cohésion des employés.

« Nous avons compris que notre travail, c’est de veiller à l’épanouissement de nos employés; les tomates ne sont que le fruit de cet épanouissement, illustre M. Barkhouse. Si nous négligeons le côté humain, nous ne récolterons pas de tomates. » Il admet qu’il leur a fallu du temps pour comprendre l’importance de la gestion des ressources humaines. « Une culture positive et productive a des retombées phénoménales. »

Respecter les relations

Truly Green Farms a mis en place plusieurs programmes pour renforcer la culture et promouvoir ses valeurs fondamentales. Par exemple, le programme « A Day in the Life » (une journée dans la vie) permet aux gestionnaires de passer du temps dans d’autres secteurs de l’exploitation pour mieux comprendre et apprécier différentes facettes de la culture en serre. Il encourage aussi la transparence et une vision commune de l’ensemble de l’entreprise, souligne M. Barkhouse.

« Il est important de faire preuve de transparence et d’honnêteté tout au long de l’année; pas seulement lors de l’évaluation annuelle. Chaque jour, nous donnons de la rétroaction et de l’orientation. S’il y a un problème, nous nous y attaquons. »

Truly Green Farms souhaite aussi s’assurer que tous les employés comprennent qu’ils sont essentiels à sa réussite. C’est dans cet esprit que s’inscrit le programme à thématique de baseball « Knock it out of the Park » (claquer un circuit), qui suit les réalisations des Blue Jays de Toronto tout au long de la saison et qui offre des barbecues et des hot-dogs aux employés au stade de baseball. « Ce programme vise à mettre tous les employés au même diapason, à créer une grande famille d’agriculteurs animés des mêmes objectifs : gagner et réussir », explique M. Barkhouse.

« Notre objectif n’est pas d’être l’exploitation la plus rentable, mais d’être celle qui traite le mieux ses employés », dit M. Barkhouse, qui croit que la satisfaction au travail représente 70 % d’un plan global de maintien en poste. « Les gestionnaires et les employés prennent les choses en main, sont déterminés à produire les meilleurs produits et veulent ce qu’il y a de mieux pour l’entreprise. Cela nous aidera à retenir de bons employés. »

D’après un article de l’AgriSuccès par Bernard Tobin.

Voir aussi

Le recrutement dans le secteur agricole exige une nouvelle façon de penser. Voici six sites Web consacrés au recrutement et à l'emploi en milieu agricole.

Les agriculteurs savent qu’il est essentiel d’embaucher les bonnes personnes pour assurer la réussite de leur entreprise. Toutefois, dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre agricole, il peut être difficile de trouver les candidats idéaux.