Passer au contenu principal

Utilisation des états financiers et des ratios pour assurer la réussite financière de votre exploitation

  • 10 min de lecture

Les incontournables en affaires FAC ont été conçus pour vous permettre d’acquérir des connaissances sur des sujets essentiels de la catégorie Argent et Finance. Découvrez la série intégrale.

« Si je veux connaître la situation financière de ma ferme, il me suffit de consulter mon compte bancaire. » Les comptables et les prêteurs sont sidérés d’entendre ce genre de propos. S’il est important de surveiller votre solde bancaire, il ne fournit que des renseignements limités sur le rendement financier de votre exploitation agricole.

États financiers

Pour prendre des décisions éclairées, vous avez besoin de trois types d’états financiers couramment utilisés. Il s’agit de l’état des résultats (profits et pertes), du bilan et de l’état des flux de trésorerie

État des résultats :

  • Montre les revenus et les dépenses au cours d’une période donnée
  • Le résultat net est le bénéfice net de l’entreprise
  • Tient compte de l’amortissement, des débiteurs, des créditeurs et des variations de stocks (comptabilité d’exercice)
  • Sert à évaluer la rentabilité

Votre solde bancaire ne vous dit pas si l’exploitation a été rentable au cours du dernier exercice. Seul un état des résultats peut vous fournir ce type d’information.

Bilan :

  • Montre l’actif, le passif et les capitaux propres de l’entreprise
  • Actif = Passif + Capitaux propres
  • Brosse un portrait de la situation financière à un moment précis

L’argent en banque n’est qu’un élément de votre actif. Il ne fournit aucune information à propos du passif de l’exploitation agricole.

État des flux de trésorerie :

  • Montre la variation nette des liquidités au cours d’une période donnée
  • Tient compte des dépenses hors caisse comme l’amortissement

Un état des flux de trésorerie montre ce qui s’est produit et il peut vous permettre d’optimiser vos budgets de trésorerie lorsque vous établissez vos projections pour l’avenir. Votre solde bancaire, à lui seul, n’est pas d’une grande utilité si vous ne tenez pas compte des revenus et des dépenses à venir.

Remarque : L’information tirée du bilan et de l’état des résultats est nécessaire pour créer l’état des flux de trésorerie. Les logiciels de comptabilité comme AgExpert peuvent générer automatiquement des états financiers.

Ratios financiers

L’information recueillie dans les états financiers vous permet de calculer les ratios financiers pour mieux comprendre votre situation financière. Les ratios peuvent également vous aider à cerner les possibilités et les défis.

Ratio du fonds de roulement

Le ratio du fonds de roulement (aussi appelé ratio de liquidité) mesure votre capacité à respecter vos obligations financières à leur échéance. 

Ratio du fonds de roulement = actif à court terme / passif à court terme 

L’actif à court terme représente les liquidités à court terme qui peuvent normalement être converties en espèces au cours des douze prochains mois. Le passif à court terme représente les dépenses et les paiements que vous devez faire au cours des douze prochains mois.

Un ratio supérieur à 1,5 est jugé idéal. Un ratio plus élevé suggère que vous ne faites pas assez fructifier votre argent. Un ratio inférieur à 1,0 signifie que l’actif à court terme de l’exploitation n’est pas suffisant pour couvrir son passif à court terme et nécessiterait des liquidités supplémentaires sous forme d’injection de fonds ou d’autre financement.  

Vous pouvez utiliser votre ratio du fonds de roulement pour vous comparer à d’autres exploitations de votre secteur. Mais surtout, vous pouvez assurer un suivi de votre ratio du fonds de roulement au fil du temps afin de mieux comprendre l’évolution de votre exploitation. Si votre ratio diminue, c’est le signe que les dépenses augmentent plus vite que les revenus. 

Il est également important d’utiliser un budget de trésorerie pour faire le suivi des rentrées et des sorties de fonds. Des problèmes peuvent surgir si vous ne planifiez pas, et ce, même si votre ratio du fonds de roulement est solide. Par exemple, un producteur de cultures commerciales dépense beaucoup d’argent pour ses intrants avant de pouvoir vendre sa récolte. Le ratio du fonds de roulement pour l’année peut sembler bon, mais le budget de trésorerie permettra de voir si une insuffisance de liquidités se dessine à l’horizon.

La comptabilité d’exercice par opposition à la comptabilité de trésorerie  

Il est important, pour les ratios qui mesurent les revenus et les dépenses, d’utiliser l’information produite par un système qui fonctionne selon la comptabilité d’exercice plutôt que la comptabilité de trésorerie. 

Dans la comptabilité de trésorerie, vous consignez les revenus et les dépenses seulement une fois que la somme correspondante a été reçue ou payée. Les stocks ne sont pas inclus. Les agriculteurs peuvent utiliser la méthode de la comptabilité de trésorerie pour produire leur déclaration de revenus. Par exemple, une récolte invendue n’est pas nécessairement considérée comme un revenu et les achats d’intrants peuvent être consignés comme une dépense même s’ils sont destinés à la saison de croissance de l’an prochain. 

Avec la comptabilité d’exercice, vous consignez les revenus et les dépenses au moment de la vente ou de l’achat, et ce, même s’il n’y a pas eu transfert d’argent. Les variations de valeur de tous les stocks, y compris le bétail, les cultures et les intrants achetés, sont prises en compte dans le calcul du revenu. Les revenus et les dépenses réelles pour l’année de production font l’objet d’un rapprochement afin de fournir l’information adéquate pour la planification financière.

Le système de comptabilité d’exercice est à la base du programme de gestion des risques de l’entreprise Agri-stabilité et de certains produits d’assurance-revenu privés.

Ratio de couverture du service de la dette

Le ratio de couverture du service de la dette (RCSD) est un calcul semblable au ratio du fonds de roulement. Il mesure la capacité d’une exploitation à assurer le service de la dette. C’est l’un des premiers indicateurs qu’examinera le prêteur lorsque vous voulez emprunter plus d’argent.

RCSD = Revenu net disponible pour le service de la dette / service de la dette

Le revenu net disponible pour le service de la dette est le suivant : le revenu agricole net après impôt + l’intérêt + l’amortissement – les retraits (frais de subsistance). Ou, les dividendes + le revenu d’appoint net. On ajoute ensuite l’amortissement (ou la déduction pour amortissement), car il ne s’agit pas de coûts au comptant.

Le service de la dette comprend toutes les obligations au titre de la dette dans une année, y compris la dette à court terme et la tranche à court terme de la dette à long terme plus les intérêts.

Comme pour le ratio du fonds de roulement, un RCSD de 1,5 est jugé adéquat tandis qu’un ratio inférieur à 1,0 indique une difficulté à assurer le service de la dette. N’oubliez pas que l’argent est roi et qu’il est important d’établir un budget de trésorerie même si votre ratio du fonds de roulement ou votre ratio de couverture du service de la dette est bon. 

Ratio d’endettement et ratio de levier

Si le ratio du fonds de roulement et le ratio de couverture du service de la dette mesurent les liquidités, le ratio d’endettement mesure quant à lui la solvabilité d’une exploitation et sa capacité à s’acquitter de ses obligations à long terme. 

Ratio d’endettement = Total du passif / total de l’actif

Prenez note que le total du passif comprend la dette à long terme pour l’équipement, les véhicules, les terres agricoles et le quota de même que le passif à court terme comme la ligne de crédit, le prêt d’exploitation, les factures impayées et les soldes de cartes de crédit.

Le total de l’actif comprend les immobilisations comme les terres agricoles, les bâtiments et l’équipement de même que les éléments d’actif à court terme.

Le ratio d’endettement indique le montant de dette pour chaque dollar d’actif. Les points de vue des conseillers financiers peuvent différer légèrement, mais un ratio inférieur à 0,25 est considéré fort, un ratio compris entre 0,25 et 0,40 est satisfaisant et un ratio supérieur à 0,40 est faible (l’entreprise est très endettée).

On utilise souvent d’autres ratios pour exprimer la même information, mais de manière différente. Ainsi, un ratio d’endettement correspond au total du passif agricole divisé par le total de l’actif agricole. Dans ce cas, un ratio inférieur à 0,4 est fort, un ratio compris entre 0,40 et 1,0 est jugé satisfaisant et un ratio supérieur à 1,0 est considéré comme faible. 

Exemple :

Si l’actif total de l’exploitation est d’une valeur de 1 million de dollars et que la dette totale atteint 300 000 $, sa valeur nette est de 700 000 $.

Le ratio d’endettement est de 0,30, soit 300 000 $ divisé par 1 million de dollars, ce qui est jugé satisfaisant. 

Le ratio de levier est de 0,43, soit 300 000 $ divisé par 700 000 $, ce qui, encore une fois, est jugé satisfaisant.

Lorsqu’on vous dit qu’une entreprise est très endettée, sa dette est élevée par rapport à ses capitaux propres. Ainsi, si le ratio d’endettement de votre exploitation est 2,0, cela veut dire que les créanciers ont investi dans votre entreprise 2 $ pour chaque dollar qui vous appartient. Règle générale, les prêteurs ne sont pas à l’aise d’augmenter la dette d’une entreprise qui est déjà fortement endettée. Ils risquent de perdre plus que le propriétaire si l’entreprise est un échec. En revanche, si votre entreprise est peu endettée, elle jouit d’une solide position sur le plan des capitaux propres et davantage d’options de financement s’offriront à elle, ce qui lui permettra de saisir de nouvelles possibilités.

Ratio des charges d’exploitation

Le ratio des charges d’exploitation (RCA) mesure les coûts variables d’une exploitation par rapport à son revenu brut.

RCA = Dépenses d’exploitation totales / revenu brut

Les dépenses d’exploitation sont des coûts variables comme la main-d’œuvre, l’alimentation animale, les produits de protection des cultures, le carburant, l’entretien, l’assurance et les réparations. Les paiements de prêts, l’amortissement, les taxes foncières, les charges liées à la location des terres et les améliorations apportées aux immobilisations sont exclus des charges d’exploitation. 

Un ratio des charges d’exploitation de 60 % indique que vous consacrez 60 % de vos revenus aux dépenses variables, soit 60 cents pour chaque dollar. Si votre RCA est trop élevé, il réduit également le revenu disponible pour couvrir les coûts fixes ou constituer un capital.

Différents secteurs de l’agriculture ont habituellement des RCA différents. Ce ratio est efficace pour dresser un portrait de la situation financière d’une exploitation sur plusieurs années. Le RCA augmente lorsque les dépenses croissent plus vite que le revenu. Ce ratio devrait être utilisé de concert avec d’autres ratios afin d’évaluer adéquatement votre santé financière globale.

Réduire les dépenses d’exploitation totales sans nuire au revenu brut permet d’améliorer l’efficience de l’exploitation. Il existe de nombreuses façons de procéder, mais toutes nécessitent une gestion proactive et le souci du détail. Vous pouvez par exemple effectuer vous-même une plus grande partie des réparations de l’équipement ou acheter votre engrais bien avant l’ensemencement lorsque les prix sont habituellement plus bas.

Ratio du rendement de l’actif

Le ratio de rendement de l’actif mesure la rentabilité de l’exploitation par rapport au total de son actif. Plus votre ratio est élevé, plus l’exploitation est en mesure de tirer un profit de ses éléments d’actif. Il n’existe pas de rendement idéal de l’actif, mais plus il est élevé, plus il est facile de rembourser ses dettes.

Ratio du rendement de l’actif = bénéfice net / actif total

Facteurs à considérer lors de l’utilisation des ratios

  • Il est possible d’utiliser différents ratios pour calculer et évaluer la situation financière de votre exploitation et ils ont leur place dans la prise de décisions. Toutefois, des comparaisons d’une année sur l’autre doivent être établies pour des périodes similaires, habituellement à la fin de l’exercice financier.
  • N’utilisez pas les ratios de manière isolée. Votre ratio du fonds de roulement peut sembler solide parce que votre passif est peu élevé, mais votre fonds de roulement (actif à court terme – passif à court terme) est peut-être minime.
  • Les dollars paient les factures, pas les ratios.

Êtes-vous prêt à dresser un portrait clair de la situation financière de votre exploitation? Voici quatre conseils à suivre pour commencer.

  1. Rassemblez l’information provenant de vos déclarations de revenus, de vos documents financiers, du logiciel AgExpert et d’autres documents.
  2. Calculez vos ratios pour les périodes comparables précédentes.
  3. Discutez avec votre conseiller financier, votre comptable ou votre prêteur à propos de l’utilisation des ratios comme outil d’analyse.
  4. Utilisez les calculateurs de ratios financiers de FAC pour vous simplifier la tâche.