Passer au contenu principal

Une attitude positive et une approche proactive

  • 2 min de lecture

Les études montrent que les gens proactifs sont en meilleure santé, se disent plus heureux et ont de meilleures relations.

Pourquoi voudrait-on être plus proactif? Pour être en mesure de supporter d’énormes pressions durant des périodes éprouvantes. En ayant une attitude proactive, nous aurons recours à plusieurs moyens pour affronter diverses situations déplorables (comme la maladie de la vache folle, une mauvaise récolte de foin et même un conflit avec notre adolescent).

Les gens proactifs se connaissent bien

Ils ont un plan de vie et se sont fixé des buts pour tous les aspects de leur vie (le travail, la spiritualité, la vie personnelle, la vie familiale, la vie amoureuse). Ces gens se sentent maîtres de leur vie. Leurs sources de motivation, leurs normes et leurs valeurs viennent de leur intérieur.

Une personne proactive :

  • Se responsabilise
  • Anticipe, se prépare à différentes options
  • Fait la différence entre ce qu’elle peut contrôler (ses actions, ses paroles, ses choix au quotidien), ce qu’elle peut influencer (ses relations, ses finances, sa santé) et ce sur quoi elle n’a aucun contrôle (la météo)
  • Se connait bien (valeurs, motivations, forces, faiblesses, intérêts…)
  • Prend l’initiative

Pour apprendre à être plus proactif, demandez-vous :

  • Comment ai-je réagi dans la situation?
  • Qu’est-ce que j’ai appris de cette situation?
  • Que pourrais-je faire autrement la prochaine fois?
  • Quelles sont les habitudes que je peux modifier pour atteindre mes objectifs?

Les gens réactifs sont souvent influencés par leur environnement physique

Les tendances et l’opinion des autres les influencent grandement. Leur état émotif est grandement touché par le comportement des gens qui les entourent. Dans une large mesure, les gens réactifs blâment les autres de leur état mental. Leurs motivations viennent principalement de l’extérieur.

Les gens passifs sont dans l’attente

La personne passive attend pour être heureuse, que les choses arrivent, se règlent par elles‑mêmes, que les gens changent. Elle attend que les autres se mobilisent pour elle, comme un jeune enfant impuissant.

Langage proactif Langage réactif Langage passif
Je vais On me contrôle Je ne sais pas
Je crois C’est leur faute Si tu veux
Je choisis J’ai été forcé Un jour
Je m’engage à  Je ne peux pas m’en empêcher J’aimerais vraiment cela, mais…
J’ai décidé de  Elle me fait honte J’aimerais vraiment pouvoir, mais…
Je ne veux pas  Je ne peux pas être heureux parce que… Je n’ai pas le choix, j’y suis obligé

Article par Pierrette Desrosiers © 2018

© Pierrette Desrosiers, 2018. Tous droits réservés.