Passer au contenu principal

Un coach en transfert familial

  • 1,5 min de lecture

Le transfert de ferme entre les parents et la jeune génération représente souvent un des plus grands défis auxquels font face les gens vivant de l’agriculture pour la pérennité de leur entreprise. Les agriculteurs au Québec ne manquent pas de spécialistes pour les aider à prendre des décisions, et il vient parfois un moment où une personne tierce peut aider à y voir plus clair.

Philippe Martel, conseiller en entreprise pour Financement agricole Canada (FAC) à Drummondville, un nouveau poste à FAC, est au nombre de ces spécialistes. Dans cet épisode de La terre et la table, Darlene McBain discute avec Philippe de son rôle auprès des familles dans leur parcours de transfert.

Son rôle consiste à accompagner et soutenir les familles dans leur démarche concernant le transfert, « dans une optique de continuité et de pérennité de l’entreprise agricole », explique Philippe, un peu à l’image d’un coaching d’équipe.

L’important pendant le processus de transfert est qu’il y ait une idée commune, une mission de faire avancer l’entreprise et d’ensuite laisser la relève assumer le leadership.

Chaque famille part d’une situation différente, mais certaines étapes demeurent. « Le transfert de ferme, en fait, c’est un parcours. C’est un cheminement à travers lequel il va y avoir un transfert de connaissances, un transfert de responsabilités, et un transfert des pouvoirs et des avoirs. » Ce parcours prend plusieurs années, mais l’important est de toujours cheminer, précise le conseiller.

Comme personne de confiance dans ce processus, il a la responsabilité de faire en sorte que tous ont la possibilité de s’exprimer et que chacun demeure à l’écoute. Il oriente ensuite les familles vers les bons professionnels. « Je n’apporte jamais la réponse. J’aide les gens à trouver leurs propres réponses. »

Philippe Martel indique qu’il est presque impossible que les objectifs de tous soient identiques, puisque chaque personne est différente. L’important pendant le processus de transfert est qu’il y ait une idée commune, une mission de faire avancer l’entreprise et d’ensuite laisser la relève assumer le leadership.

Pour entendre Philippe nous donner d’autres conseils concernant le transfert de ferme, écoutez le balado La terre et la table animé par Darlene McBain.

Article par : Céline Normandin