Passer au contenu principal

Un avantage stratégique propulse une ferme britanno-colombienne

  • 7 min de lecture
De gauche à droite : Lynita et Jake, Tiffany, Elaine, Doug, Diane et Rob (et Charlie le chien)

La poursuite d’objectifs ambitieux est un mode de vie que Rob Regehr a appris en grandissant. C’est un principe d’affaires qui stimule les efforts de ce producteur agricole et de sa famille pour bâtir une exploitation unique et hautement diversifiée à Armstrong, dans la vallée de l’Okanagan en Colombie-Britannique.

« J’adore mettre des choses en place, les faire fonctionner et voir que cela réussit. Quand je me consacre à quelque chose, j’y vais à fond. Le mot “abandonner” ne fait pas partie de mon vocabulaire », dit-il.

Au cœur de sa ferme mixte se trouve Egg-Cellently Organics, une exploitation de production d’œufs biologiques qui compte 4 200 pondeuses élevées en liberté, mais Rob et son épouse Diane ont diversifié leurs activités bien au-delà de la production d’œufs.

La recherche de l’innovation débouche sur des idées gagnantes

La ferme que ce couple a achetée en 1994 comporte aujourd’hui la production de foin et de céréales, qui sont vendus à des exploitations laitières biologiques locales, ainsi que la production de semences de luzerne. Le couple œuvre également dans le secteur du canola et produit de l’huile biologique dans sa propre usine de trituration. Cette huile est vendue sur les marchés des États-Unis tandis que le tourteau de canola est vendu directement à des fermes par l’intermédiaire de meuneries locales et est aussi utilisé dans des vergers pour lutter contre le nématode.

Ces exploitants tirent parti de leur expérience de vie, des partenariats, du travail acharné et de la recherche incessante du changement et de l’innovation pour bâtir une exploitation agricole où les idées abondent. Cela donne lieu à des échanges passionnés à l’heure des repas, admet Rob. « Nous discutons beaucoup. Nous lançons des tonnes d’idées – certaines échouent, d’autres aboutissent. »

Rob a grandi dans une exploitation de vaches-veaux et un parc d'engraissement que ses parents, Doug et Elaine Regehr, ont achetés en 1978, après avoir décidé de quitter la côte et de tenter leur chance en agriculture. Rob et Diane étaient au début de la vingtaine quand ils ont acheté 22 acres pour démarrer leur propre ferme. Au fil des ans, Rob a travaillé dans les secteurs du camionnage et du bois; il a même été négociateur de marchandises pendant un certain temps. En 2011, Diane a obtenu un quota de démarrage. Ils ont construit un poulailler et commencé à produire des œufs biologiques.

Désireux d’agrandir leur exploitation et de créer des débouchés pour leurs enfants, les Regehr ont vu dans la demande croissante de produits biologiques une occasion en or de diversifier leurs sources de revenus. En 2018, Rob s’est appuyé sur son expérience des opérations sur marchandises et du courtage des céréales pour évaluer le potentiel d’une petite usine de trituration locale spécialisée dans l’huile et le tourteau de canola biologique qui vendait ses produits aux États-Unis, et a déterminé que l’usine cadrait bien avec la stratégie de l’exploitation.

Une approche créative multiplie les possibilités de produits

Un autre débouché dans le domaine des produits biologiques est apparu quand Rob a consulté des amis entomologistes qui lui ont parlé de la possibilité de vendre du tourteau de canola biologique à des vergers comme produit de lutte antiparasitaire. Aujourd’hui, l’usine transforme jusqu’à 1 000 tonnes de canola par année, et compte faire passer la capacité à 2 500 tonnes par année. Le tourteau de canola pourrait aussi avoir d’autres utilisations dans la lutte contre les ravageurs. En effet, Rob s’est associé avec des chercheurs pour étudier l’utilisation du tourteau aux fins de la lutte contre le nématode dans les vergers.

La ferme a pris de l’expansion et possède aujourd’hui 95 acres et compte un total de 400 acres en production, superficie qui comprend des terres louées. Rob souligne aussi que la gestion de l’offre joue un rôle dans la capacité de diversification de la ferme. « C’est un élément essentiel de notre réussite, dit-il. Cela donne vraiment une base à notre entreprise. Nous travaillons sur certaines transactions pour développer cette partie de l’exploitation. C’est un élément important de notre stratégie à long terme. »

Les partenariats favorisent des avantages mutuels

La réussite sur les marchés à créneaux repose aussi sur le financement et la marge de manœuvre. C’est ce qui amène Rob à se tourner vers des partenaires comme FAC, un membre important de l’équipe de la ferme qui a offert du financement flexible pour contribuer à la croissance des activités des Regehr, ainsi que des conseils avisés sur la façon de structurer cette entreprise. « FAC nous a aidés à tout ficeler, et il faut beaucoup d’argent pour faire fonctionner une entreprise comme celle-ci. »

Rob souligne aussi la façon dont FAC l’a aidé à racheter la ferme de ses parents après qu’ils ont décidé de prendre leur retraite et de s’établir en ville. « Ils nous ont épaulés tout au long de la transaction et nous ont montré comment nous pouvions intégrer cette ferme à notre exploitation. »

Des partenariats solides avec des fournisseurs de services locaux sont aussi essentiels à la réussite de la ferme et contribuent à la mise en œuvre de sa stratégie de croissance. Les Regehr confient l’essentiel des travaux aux champs à des travailleurs à forfait. « Les seules machines que nous possédons sont une andaineuse et une moissonneuse-batteuse, dit Rob. La plus grande partie de nos tâches agricoles est effectuée à forfait. Nous considérons qu’il est plus judicieux d’utiliser nos fonds pour acheter des terres et diversifier nos activités que pour acheter de l’équipement. »

Le cœur de l’équipe, c’est toutefois la famille. En effet, tous les employés à temps plein sont des membres de la famille. Rob dirige l’usine de production d’huile et le poulailler. Diane tient les comptes de tous les volets de l’exploitation. Leur fils Jake, qui habite avec sa femme Lynita à la ferme avicole, gère les cultures, la récolte et l’atelier de la ferme. Rob compte mettre en place des plans de transfert qui permettront à Jake de jouer un rôle grandissant dans la gestion de la ferme.

La benjamine des Regehr, Tiffany, travaille actuellement dans une exploitation laitière voisine et prête main-forte à la ferme familiale en aidant à ramasser les œufs, à tondre des pâturages et à d’autres tâches selon les besoins. Rob croit que l’expérience acquise à l’extérieur de la ferme préparera sa fille à jouer un rôle plus important dans la ferme familiale. « La famille est le moteur de notre entreprise. Ici, tout le monde fait partie de l’équipe », ajoute-t-il.

La clé du succès : saisir chaque occasion

Évaluez les possibilités, examinez-les sous plusieurs angles et déterminez si elles conviennent à votre exploitation agricole.

Quel est donc le secret de la réussite des Regehr, et qu’est-ce que les autres exploitants agricoles peuvent apprendre d’eux? Rob admet qu’il se trouve au bon endroit au bon moment, mais il sait aussi repérer les possibilités. « Je pense que c’est un élément important de la réponse. Il faut avoir la capacité d’évaluer les possibilités, de les examiner sous plusieurs angles et de déterminer si elles conviennent à votre exploitation agricole. »

Rob indique que sa famille a maintenant assez de pain sur la planche et se concentre sur le développement de ses activités actuelles par l’acquisition de terres et de quotas, tout en rationalisant ses activités. Mais il admet qu’il est acharné et que, s’il voit passer une nouvelle idée d’entreprise, il trouve difficile de lâcher le morceau.

Rob et Diane ont l’intention de faire avancer les plans de transfert de l’exploitation et de ralentir la cadence, mais cela pourrait s’avérer difficile. À l’heure actuelle, durant les repas, la famille parle d’agrandir la superficie de la ferme, d’ajouter un poste de classement des œufs pour stimuler les ventes d’œufs à la ferme dans la vallée et de construire une usine d’embouteillage maison pour produire sa propre huile de canola comestible. « Si les enfants veulent participer, nous préparerons des sauces, de la mayonnaise et toutes sortes d’autres produits alimentaires. »

Ce sont là des objectifs ambitieux, mais pas impossibles à atteindre pour Rob et son équipe.

Les secrets de la réussite en affaires de la famille Regehr :

  • Diversifier les activités et explorer des secteurs créneaux : ceux-ci peuvent devenir les piliers de l’entreprise.
  • Cibler les efforts et persévérer : cela vous permettra de prendre de l’expansion et de faire avancer de nouvelles entreprises.
  • Mettre à profit l’expérience acquise en dehors de l’industrie agricole : cela peut optimiser votre potentiel comme gestionnaire d’exploitation agricole.
  • Établir des partenariats solides avec des conseillers et des fournisseurs de services : ce sont vos alliés.
  • Collaborer avec la famille : sa participation est essentielle pour évaluer de nouvelles idées et déterminer l’orientation que prendra l’entreprise.

D’après un article de l’AgriSuccès par Bernard Tobin.