Passer au contenu principal

La technologie des tracteurs électriques évolue rapidement

  • 2,5 min de lecture

Le gros avantage des moteurs diesel est qu’ils fonctionnent. Avec 100 ans d’expérience et de développement, les moteurs diesel constituent une solution fiable et éprouvée. Mais il y a quelques bonnes raisons pour au moins envisager des solutions de rechange. Une technologie complexe est nécessaire pour que les moteurs diesel produisent la puissance voulue tout en respectant des normes strictes en matière d’émissions.

Les moteurs électriques sont simples, possèdent peu de pièces mobiles et nécessitent peu d’entretien.

Cela comprend l’installation de filtres d’échappement à particules spéciaux, l’injection de fluide d’échappement diesel (FED) dans le flux d’échappement afin de réduire les émissions d’oxyde d’azote, et d’autres modifications au moteur pour réduire les émissions polluantes. Plus ces moteurs sont complexes, plus ils sont difficiles à entretenir et à réparer, surtout lorsqu’ils sont contrôlés par ordinateur.

Plus simples, plus silencieux, plus légers

Les moteurs électriques sont simples, possèdent peu de pièces mobiles et nécessitent peu d’entretien. Ils sont aussi silencieux, et comme ils n’émettent aucune fumée, les tracteurs électriques améliorent les conditions de travail des ouvriers à proximité, notamment dans les vignes, les vergers et les granges.

Moins de puissance

Si certaines entreprises font l’essai de tracteurs électriques de plus de 100 chevaux-puissance, les modèles les plus susceptibles d’être adoptés par les agriculteurs sont ceux qui sont conçus pour exécuter des tâches qui nécessitent peu de puissance.

Le développement de tracteurs électriques progresse rapidement, tant chez les fabricants traditionnels comme AGCO et John Deere que chez des fabricants qui y trouvent une occasion d’introduire plusieurs innovations simultanées.

Compacts et intelligents

Monarch Tractor, une entreprise californienne, envisage de commercialiser un tracteur intelligent entièrement électrique, avec ou sans conducteur, intégré sur une seule plateforme. Ce tracteur de 40 chevaux-puissance se recharge en quatre à cinq heures et sera offert vers la fin de 2021 au prix d’environ 64 000 $.

Beaucoup pensent que l’équipement agricole évoluera vers un modèle en essaim où plusieurs tracteurs ou robots autonomes à faible puissance remplaceront les tracteurs plus gros, plus lourds et à forte puissance. Dans ce scénario, l’énergie électrique serait beaucoup plus logique, et les appareils pourraient se recharger en déplacement à l’aide de capteurs solaires. Les trains de transmission électriques sont aussi plus réactifs, ce qui accroît la précision du fonctionnement autonome. Ces machines plus petites réduiront aussi le compactage du sol.

Efficacité des batteries

Tout cela repose sur la technologie des batteries, qui a beaucoup évolué ces dernières années. L’efficacité des outils sans fil en est un excellent exemple. Pour que les tracteurs électriques se démocratisent, les batteries doivent être suffisamment puissantes, offrir une autonomie raisonnable, se recharger rapidement et être assez durables pour que les coûts restent comparables à ceux des tracteurs ordinaires.

Vous êtes sceptique? Rappelez-vous qu’il a fallu des années avant que les fabricants d’automobiles électriques s’attaquent à des aspects comme l’autonomie, le temps de recharge, la fiabilité et le coût. L’évolution a été lente, mais les voitures électriques ne sont plus une curiosité et commencent à se vendre. Il s’est vendu environ 1,4 million de véhicules électriques aux États-Unis en 2020, et la tendance indique que les ventes atteindraient 6,9 millions de véhicules d’ici 2025.

D’après un article de l’AgriSuccès par Peter Gredig.


À suivre

Chaque exploitation agricole a besoin d’un responsable de la technologie qui aidera l’équipe à faire les meilleurs choix et à tirer le meilleur parti des avancées technologiques.