Passer au contenu principal

Aperçu de la situation macroéconomique au premier trimestre : En attente d’une forte reprise

  • 03 mars 2021
  • 2 min de lecture
Mise à jour de FAC sur l'économie et les marchés financiers T1 2021

La mise à jour trimestrielle de FAC sur l’économie et les marchés financiers met en évidence l’évolution de la situation au Canada et dans le monde, pour vous aider à naviguer dans un environnement d’affaires complexe et à prendre des décisions éclairées. Dans cette publication, nous abordons trois grandes questions liées à la reprise économique en 2021. Pour mieux comprendre ces sujets, entre autres, veuillez lire le rapport complet.

1. Quelle sera la croissance du PIB cette année?

On estime que le PIB diminuera au premier trimestre de 2021 en raison des restrictions économiques imposées par la COVID-19. Selon les prévisions moyennes (figure 1), la croissance économique devrait s’accélérer au deuxième trimestre et terminer l’année en hausse de 4,7 % par rapport à l’année précédente. Les résultats dépendent en grande partie de la réussite du déploiement des vaccins et de la réouverture de l’économie. Une reprise complète, au terme de laquelle le PIB atteindra le niveau observé avant la pandémie, est attendue pour le début de 2022.

2. Quelles sont les industries qui devraient agir comme moteurs de la reprise?

La dette des consommateurs canadiens a diminué tandis que l’épargne a augmenté en 2020, les dépenses de loisirs ayant diminué et la Prestation canadienne d’urgence (PCU) ayant aidé les personnes dans le besoin. Il y a des signes forts de demande refoulée qui pourrait profiter aux secteurs canadiens de la restauration et du tourisme une fois que l’activité reprendra.

3. Où se dirige le dollar canadien?

Par rapport au dollar américain, le dollar canadien devrait s’établir en moyenne à 0,793 $ en 2021, et enregistrer une légère baisse au cours de l’année. La force actuelle du dollar canadien est en réalité liée à la faiblesse de la devise américaine, car la situation du commerce mondial a réduit la demande pour le dollar américain. Les futurs mouvements monétaires dépendront de la capacité du Canada et des États-Unis à rouvrir leurs économies et à optimiser à la fois le déploiement des vaccins et le niveau des dépenses de relance.

Figure 1. La croissance trimestrielle du PIB au deuxième trimestre pourrait être très forte

Variation trimestrielle réelle en pourcentage du PIB
Désaisonnalisée aux taux annuels

Graphique montrant la croissance trimestrielle du PIB au deuxième trimestre pourrait être très forte. Source : Bloomberg

Kyle Burak
Économiste principal

Kyle Burak s’est joint à FAC en 2020 en tant qu’économiste agricole principal. Il se spécialise dans la surveillance et l’analyse du portefeuille d’Agroentreprise et agroalimentaire de FAC, la santé de l’industrie, et les risques inhérents au secteur. Avant de se joindre à FAC, M. Burak a travaillé au service de l’approvisionnement et du marketing d’un détaillant alimentaire canadien. Il est titulaire d’une maîtrise en économie de l’Université de Victoria.