Passer au contenu principal

Séparer les finances personnelles de celles de l’entreprise

  • 3 min de lecture

Il est important de séparer vos finances personnelles de celles de votre entreprise pour mieux évaluer le rendement de votre exploitation agricole et pour éviter des ennuis quand arrive la période des déclarations de revenus.

« Il s’agit d’une bonne habitude d’affaires et d’une bonne habitude sur le plan de vos finances personnelles », affirme Vanessa Stockbrugger, fondatrice de Womencents.

« Le fait de mélanger les finances ne fait que compliquer les choses et vous empêche de dresser un portrait clair du fonctionnement de votre ferme et de votre ménage », ajoute-t-elle.

Prévention

« L’une des meilleures façons de séparer vos finances personnelles de celles de votre entreprise est d’avoir des cartes de crédit et des comptes bancaires distincts », explique Erich Weber, spécialiste des finances d’entreprise au ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales de l’Ontario.

Il recommande aussi de veiller à ce que les actifs de votre ferme soient au nom de l’exploitation et que vos actifs personnels restent à votre nom.

Autres sources de revenus

Le fait de mélanger les finances peut aussi poser un problème pour ceux qui ont d’autres sources de revenus.

« En fait, quand vous travaillez en dehors de la ferme, l’impôt est prélevé sur chaque paie, dont le montant net, idéalement, est déposé dans votre compte personnel, souligne Mme Stockbrugger. Mais si cet argent se retrouve dans le compte de votre exploitation agricole, vous ne pouvez pas savoir d’où vous retirez de l’argent. »

« D’autres problèmes pourraient survenir pendant la période des déclarations de revenus, car vous devez savoir comment vos sources de revenus seront imposées », précise Sharon Ardron, spécialiste en gestion d’exploitation agricole au ministère de l’Agriculture du Manitoba.

Les risques

« Il est important d’avoir des comptes bancaires distincts, surtout si la ferme est incorporée, car les entreprises agricoles sont assujetties à l’impôt sur le revenu des sociétés alors que les particuliers sont assujettis à l’impôt sur le revenu des particuliers », explique Mme Stockbrugger.

M. Weber souligne que si vous ajoutez des dépenses ou des actifs personnels à la déclaration de revenus de votre entreprise, vous risquez de produire une déclaration incorrecte, ce qui pourrait entraîner une augmentation de l’impôt à payer et d’éventuelles pénalités voire des honoraires comptables additionnels.

« Par ailleurs, le défaut de séparer les finances expose votre exploitation agricole à une insuffisance du fonds de roulement, qui peut vous empêcher de vous acquitter de certaines obligations commerciales », ajoute Mme Ardron.

Informatisation

« Pour vous y retrouver, vous pouvez utiliser un logiciel de comptabilité agricole qui permet aux utilisateurs de tenir des livres comptables distincts. La séparation des comptes aide à déterminer si l’exploitation agricole est réellement autosuffisante », précise Laurier Poirier, spécialiste des produits AgExpert à FAC.

Le soutien financier offert aux producteurs en réponse à la COVID-19 fait ressortir l’importance d’une tenue de livres rigoureuse, car le gouvernement tient à obtenir des chiffres précis.

« Meilleure est votre tenue de livres, plus grandes sont vos chances d’être admissibles à différents programmes, et plus il est facile de vous en prévaloir », souligne M. Poirier.

La pandémie a également contribué à la popularité grandissante de l’abonnement infonuagique à AgExpert, dit-il. Étant donné les défis que posent les rencontres en personne, l’infonuagique facilite l’accès à vos comptes et le partage de ceux-ci.

Conseils à retenir :

  • Assurez-vous de maintenir les finances et les actifs de votre ferme séparés
  • Des livres comptables distincts facilitent l’analyse des finances de votre exploitation agricole et de celles de votre ménage
  • Pour ne pas payer trop d’impôt, évitez de mélanger vos sources de revenus et vos dépenses
  • AgExpert simplifie la tenue de livres tout en facilitant l’accès aux données et le partage de celles-ci

D’après un article de l’AgriSuccès par Richard Kamchen.


Voir aussi

Lorsqu’il s’agit d’établir le budget d’une exploitation agricole, il est important de prévoir une marge de manœuvre suffisante pour composer avec des revenus variables, d’effectuer un examen attentif des dépenses d’exploitation réelles et d’assurer la clarté de l’information financière, disent des conseillers financiers, une démarche qui peut faire beaucoup de chemin.