Passer au contenu principal

S’adapter à l’environnement changeant du commerce de détail pour maximiser ses ventes

  • 3 min de lecture

Pour maximiser les ventes, il faut réagir aux changements du commerce de détail. Les consommateurs et les clients sont en constante évolution, et vous devez faire écho à leurs demandes. Par ailleurs, le changement n’est pas linéaire, et son rythme peut varier.

L’évolution des comportements des consommateurs

Les comportements des consommateurs ont considérablement évolué au cours des derniers mois, et de nombreuses tendances caractérisent la manière dont les gens effectuent leurs achats dans les magasins. Auparavant axé sur le prix et la valeur des produits, le marché se compose maintenant de consommateurs qui veulent faire leurs achats en toute sécurité, en procédant le plus rapidement possible pour entrer et sortir des magasins. Ils ne parcourent plus les produits par catégorie comme ils le faisaient auparavant, et bon nombre des règlements en matière de santé publique les obligent à suivre un trajet précis dans le magasin. Lorsque votre produit figure sur la liste d’achats dressée par les consommateurs à la maison, il est beaucoup plus susceptible de se retrouver dans leur panier.

Depuis qu’un nombre accru de gens travaillent de la maison et que les ventes en services alimentaires ont chuté, les habitudes alimentaires des consommateurs ont changé, ce qui a eu un effet important sur les ventes dans beaucoup de catégories. Les consommateurs veulent savoir comment cuisiner davantage et préparer une variété de repas.

Racontez votre expérience de la nourriture

Puisque les priorités des consommateurs changent, c’est l’occasion d’y faire écho en mettant en lumière divers attributs de vos produits. Ainsi, l’origine des produits suscite un intérêt grandissant. Les produits locaux et canadiens sont plus attrayants qu’ils ne l’étaient pour les consommateurs. Ces derniers ont plus de respect pour les travailleurs de la production d’aliments, alors ils veulent en savoir davantage à leur sujet. La petite histoire des produits alimentaires intéresse davantage les gens.

Concentrez-vous sur le taux d’exécution des commandes

Du côté des détaillants, les priorités évoluent aussi. Bien sûr, le coût d’un produit restera toujours un facteur, mais certains attributs comme le taux d’exécution des commandes revêtent plus d’importance qu’auparavant. Il vous sera utile de parler à vos clients et de leur demander à quels attributs ils attachent de l’importance pour bien comprendre ce qui compte le plus pour eux.

Pour générer des ventes, il faut disposer des bons stocks au bon endroit et au bon moment. Cela exige de se concentrer davantage sur certaines fonctions de base de la production d’aliments et de boissons. Une priorité clé consiste à livrer le produit commandé. Convaincus que les stocks sont essentiels pour maximiser leurs ventes, les détaillants s’attardent au taux d’exécution des commandes.

Procédez avec diligence pour les dates

Il n’y a pas que l’excellence des produits qui compte.

La livraison des caisses commandées est une priorité. Cependant, il faut aussi livrer les bonnes caisses, et dans le bon état. Évitez les rejets en fournissant un produit conforme aux spécifications. Il faut aussi procéder avec diligence pour les codes de dates. Les détaillants et les consommateurs vérifient les dates, et les ventes sont maximisées lorsque les premiers ont assez de temps pour vendre le produit et les seconds, pour les utiliser à la table.

Le succès dans l’industrie des aliments et des boissons présente des défis, et l’exécution rigoureuse est requise pour nombre de facteurs. Il n’y a pas que l’excellence des produits qui compte. Les ventes sont maximisées uniquement lorsque les transformateurs réagissent aux changements de priorités pour leurs clients et les consommateurs.

Article par : Peter Chapman