Vous avez besoin de réduire vos coûts de logistique? Quatre aspects à surveiller

  • 4,5 min de lecture

Fixez des objectifs en matière de fret et comparez vos résultats aux objectifs fixés.

Les entreprises de transformation de l’industrie des aliments et des boissons doivent trouver des moyens de réduire leurs coûts de logistique. Les produits doivent être acheminés de l’endroit où ils sont produits jusqu’aux tablettes, une opération qui coûte de plus en plus cher. Les détaillants pourraient envisager des solutions créatives, comme la réduction du nombre de livraisons d’un plus grand nombre de produits, afin de partager certains bénéfices.

L’acheminement de produits est essentiel. Il faut faire les choses correctement, mais aussi trouver le moyen le plus rentable de le faire. La hausse des coûts de l’énergie et de la main-d’œuvre a un impact direct sur le transport routier et toutes les autres options disponibles pour transporter les produits.

Mobiliser votre propre entreprise

La coordination du fret et du transport des produits représente un coût considérable. Il est aussi important que les produits arrivent à destination en bon état. Invitez les gestionnaires des opérations de fret à trouver la meilleure valeur possible pour votre entreprise.

Envisager tous les choix

En matière de prix, différentes options s’offrent à vous.

Pour les volumes importants : Les chargements complets sont les plus rentables. Il pourrait être nécessaire de discuter avec les clients pour réduire la fréquence des livraisons tout en chargeant plus de produits dans un même camion.

Pour les chargements incomplets : C’est ce que l’on appelle aussi un chargement partiel. Vous pouvez payer par palette ou par quintal. Les deux façons de faire sont observées dans le secteur des aliments et des boissons. L’option du quintal est préférable si votre produit est lourd puisque plus le poids est important, plus le tarif est bas. Par contre, il est plus difficile de prévoir cette option puisque le taux peut changer en fonction de la hausse et de la baisse du poids de charge. Le coût par palette est plus facile à prévoir si vous expédiez des palettes complètes, mais il peut être plus élevé si vous n’expédiez que des palettes partielles.

Le nombre de caisses par palette peut également avoir un impact sur le coût du fret par caisse si vous payez par palette ou chargement. Vous avez peut-être atteint la charge maximale, ce qui est très bien. Dans le cas contraire, un étage supplémentaire peut réduire votre coût de fret par caisse.

Retours à charge : Les retours à charge peuvent être une option pour certains détaillants. Tous les jours, des camions vont des entrepôts aux magasins des détaillants. Une fois le chargement livré au magasin, le camion doit retourner à l’entrepôt. En étant situé à proximité d’un fournisseur, le camion peut être rempli de nouveau, les produits sont livrés vers l’entrepôt et tout le monde y gagne.

C’est plus compliqué pour le fret. Fixez des objectifs et comparez vos résultats réels aux objectifs. Dans la mesure du possible, il est également préférable de mesurer le fret par caisse pour chaque client.

Voici quatre autres points logistiques névralgiques pour vous aider à économiser.

1. Responsabilité des tiers

Si vous avez recours à un transporteur tiers, c’est lui qui représente votre entreprise auprès de vos clients. Vous devez évaluer le travail qu’il accomplit pour vous. Le coût fait certainement partie de l’équation, mais vous devez aussi évaluer le service, de la cueillette du produit au temps de transit, en passant par la ponctualité des livraisons. La qualité du chargement à l’arrivée est également un élément important. Exigez de votre transporteur qu’il vous fournisse ces informations. Vous payez pour un service. Vous devez donc savoir de quelle façon il est fourni.

2. Hausse et baisse du coût du carburant

Il y a plusieurs années, un supplément pour le carburant a été mis en place afin de permettre aux transporteurs de recouvrer les coûts croissants du carburant. Surveillez la situation de près afin de vous assurer que ce supplément baisse lorsqu’il le devrait. Il augmente lorsqu’il le devrait, mais vous devez veiller à ce que l’inverse se produise rapidement.

3. Risques liés aux denrées périssables

Les détaillants veulent que les fournisseurs soient en mesure de livrer en tout temps, en particulier les denrées périssables. Ils estiment que le produit est plus frais. C’est vrai pour certains produits, mais pas pour tous.

Les détaillants ne comprennent pas l’impact sur le coût de la livraison d’un chargement partiel trois fois par semaine par rapport au coût de livraison d’un chargement complet deux fois par semaine. Vous devrez peut-être leur montrer les chiffres et convenir d’une légère baisse du prix des marchandises (partager les gains) ou encore leur expliquer que cette façon de faire compenserait une hausse des coûts et vous permettrait de maintenir vos prix en cette période d’inflation des prix des aliments.

4. Impact de la non-conformité

Les amendes pour non-conformité ont un impact sur vos coûts de logistique. Abordez le sujet avec vos employés et transporteurs. Il est important de comprendre les règles du jeu. Si vous n’êtes pas traité de manière équitable, réagissez et discutez de la situation avec votre client.

Gardez la mesure

La logistique en est un bon exemple : vous ne pouvez pas gérer vos opérations de logistique si vous ne les mesurez pas. Vous devriez mesurer les coûts totaux de la logistique par caisse. Une fois que vous le savez, vous pouvez constater ce qui se passe et essayer de diviser les différents éléments afin de déterminer où résident les possibilités.

En raison de l’inflation des prix des aliments et d’une prise de conscience quant aux coûts, vous obtiendrez peut‑être une réponse différente de la part de vos clients aux questions que vous leur avez posées auparavant.

Article par : Peter Chapman