Passer au contenu principal

Préparer sa ferme à la technologie agricole

  • 4 min de lecture

La technologie agricole comporte d’importants avantages, mais pour en tirer le meilleur parti, il convient de poser des questions, de créer un plan et de comprendre comment elle peut répondre aux besoins particuliers de votre ferme.

La technologie a un effet transformateur sur l’agriculture. Elle aide les producteurs à obtenir des rendements plus élevés, à réduire leurs coûts et à accroître la capacité générale. À l’heure où la société s’adapte à la distanciation physique et aux rencontres en petits groupes pour combattre la COVID-19, les technologies qui permettent aux gens de demeurer virtuellement en contact sont de plus en plus utilisées.

Si vous ne savez pas trop par où commencer ou quelle technologie essayer, il existe différentes manières d’expérimenter avec les technologies agricoles et de les adopter.

Établi en Illinois, Chad Colby est conseiller et conférencier en technologie agricole. Voici ses conseils sur l’adoption de la technologie pour améliorer les exploitations agricoles de toutes tailles.

N’ayez pas peur de demander de l’aide

Pour bien comprendre comment la technologie peut aider votre exploitation, il est nécessaire d’expérimenter. Et l’expérimentation implique des échecs.

On doit tous commencer quelque part. Par exemple, M. Colby encourage les agriculteurs à remplacer leurs téléphones intelligents et leurs tablettes pour optimiser la fonctionnalité, la durée de vie des batteries, la rapidité d’exécution et les mises à jour d’applications. Symboliquement, le fait de demeurer à jour avec ces petits outils aide à renforcer le besoin de demeurer à jour avec les plus gros.

De même, n’ayez pas peur de poser des questions. Pour bien comprendre comment la technologie peut aider votre exploitation, il est nécessaire d’expérimenter. Et l’expérimentation implique des échecs.

« Quand on se plante, on apprend », dit M. Colby.

Créez un plan de technologie

Chaque ferme est différente et a ses propres problèmes que la technologie peut aider à résoudre ou à alléger. M. Colby recommande aux agriculteurs de réfléchir aux aspects de leur exploitation qui pourraient le plus bénéficier de la technologie. Souvent, dit-il, les améliorations simples sont celles qui ont le plus grand impact.

Considérez, par exemple, des améliorations pratiques comme l’élargissement de la portée de votre réseau Wifi afin de pouvoir installer des webcams dans les bâtiments d’élevage et à divers endroits sur votre propriété. Aussi, si vous éprouvez des difficultés avec la gestion du temps, M. Colby fait remarquer qu’il existe de nombreux outils pour aider à mieux gérer le personnel et les tâches.

Pour ce qui est des technologies agricoles plus avancées, M. Colby recommande aux agriculteurs d’effectuer des recherches et de se renseigner auprès de personnes dignes de confiance. Consultez le blogue sur la technologie FutureofAg.com (en anglais seulement) ou un forum traitant de la technologie agricole (en anglais seulement) sur Reddit, par exemple.

Le nombre d’outils et de systèmes offerts augmente continuellement et les fabricants sont de plus en plus à l’écoute des besoins des agriculteurs, voilà pourquoi il est si important de bien se renseigner avant d’acheter.

Les drones sont un bon point de départ

À titre de pilote breveté, M. Colby est conscient de la valeur d’une vue aérienne et se passionne pour les drones depuis plus de dix ans. Il anime un atelier de formation sur les drones destiné aux agriculteurs et soutient que les véhicules aériens sans pilote sont en train de devenir un outil essentiel à l’agriculture.

« Un drone coûtant environ 2 500 $ et équipé d’un système automatique pour le décollage et l’atterrissage et de capteurs permettant l’évitement d’obstacles vous donnera une vue aérienne en 30 secondes », affirme M. Colby. « Depuis votre camionnette, vous serez en mesure de le faire survoler un champ de 160 acres en trois à quatre minutes et de produire des images à haute résolution qui pourront être analysées et intégrées à d’autres systèmes. »

Plus les superficies cultivées sont grandes, plus cet investissement modeste apportera de la valeur.

L’automatisation des tracteurs ou des moissonneuses-batteuses est essentielle

Dans ses entretiens avec les agriculteurs, M. Colby est généralement déçu de constater que si peu d’entre eux reconnaissent la valeur de l’automatisation. Pour eux, l’automatisation est une case à cocher de 20 000 $ qu’ils peuvent ignorer au lieu d’une occasion inouïe d’accroître leur capacité et leurs rendements.

Les fabricants de gros équipements comme John Deere poussent l’automatisation plus loin en recueillant des données de gestion de champs. FAC AgExpert et John Deere ont récemment annoncé un partenariat qui facilitera la numérisation des données agricoles pour les utilisateurs d’AgExpert. L’intégration à l’application MyJohnDeere permet aux utilisateurs de la version Privilège d’AgExpert d’importer leurs champs existants directement dans AgExpert Champs à partir de l’application MyJohnDeere. Les activités d’ensemencement, de pulvérisation, de fertilisation et de récolte, ainsi que les doses utilisées, sont alors cartographiées dans AgExpert.

« On ne peut pas se permettre d’ignorer l’automatisation », souligne M. Colby. « Les agriculteurs demandent-ils à leur fournisseur de semences de leur vendre les variétés qu’ils utilisaient il y a cinq ans? Non. Ils veulent les variétés les plus performantes et les plus récentes. Pourquoi donc ne font-ils pas de même avec la technologie? »

En conclusion

La technologie agricole comporte d’importants avantages, mais pour en tirer le meilleur parti, il convient de poser des questions, de créer un plan et de comprendre comment elle peut répondre aux besoins particuliers de votre ferme.

Article par : Jesse Hirsh