Passer au contenu principal

La faculté des sciences de l’agriculture et de l’alimentation de l’Université du Manitoba cultive de brillants esprits

Brian Archibald

Programme : Baccalauréat ès sciences avec spécialisation en entrepreneuriat agricole

Ville natale : Killarney, Manitoba

Où te vois-tu dans cinq à dix ans?

J’envisage de poursuivre la culture des céréales aux côtés de ma famille et d’assumer une plus grande part de responsabilité au chapitre de la gestion. Notre objectif est de continuer à développer notre exploitation, d’accroître notre rentabilité et de rester viables pour les générations à venir. Je suis toujours prêt à essayer de nouvelles idées qui sont susceptibles d’augmenter nos marges et de nous procurer des gains d’efficience. J’espère qu’au cours des cinq à dix prochaines années, nous poursuivrons dans la voie que nous avons tracée, mais aussi que nous trouverons de nouvelles manières de rationaliser notre fonctionnement pour lui permettre de croître et de prospérer dans les années à venir.

Pourquoi as-tu choisi cette voie?

Comme la plupart des enfants qui ont grandi à la ferme, je me suis engagé dans cette voie dès mon plus jeune âge. Je me considère très chanceux de pratiquer l’agriculture avec ma famille. Je l’apprécie chaque jour. Nous, les agriculteurs, sommes choyés d’œuvrer dans un secteur qui progresse et change constamment, et j’adore la diversité que ce travail apporte au quotidien. Je suis très heureux de pouvoir faire ce que j’aime et d’apprendre constamment de mes parents et de l’industrie. Aucun autre emploi ou carrière ne permet de vivre des expériences aussi diversifiées. Voir les progrès constants de l’industrie m’enthousiasme pour l’avenir de notre ferme.

Quels conseils aurais-tu à donner?

Investissez-vous autant que vous le pouvez et le plus tôt possible. Grâce à mon expérience professionnelle dans l’industrie et à mes études à l’Université du Manitoba, j’ai eu la chance de nouer des contacts avec des gens de partout au pays dans différents domaines d’expertise, qui sont devenus des amis précieux et des ressources inestimables. Dans une industrie diversifiée comme celle de l’agriculture, vous pouvez toujours trouver un ami à qui poser vos questions. Il y a tant à apprendre des autres!


Jill Martens

Programme : Baccalauréat ès sciences avec spécialisation en entrepreneuriat agricole

Ville natale : Boissevain, Manitoba

Où te vois-tu dans cinq à dix ans?

Je continuerai de pratiquer l’agriculture avec ma famille dans notre ferme mixte. Nous produisons des céréales, vendons des semences de haricots pour consommation humaine et possédons un troupeau vache-veau de race charolaise. J’adore travailler avec ma famille. Nous travaillons dur et avons beaucoup de plaisir. Mes études à l’Université du Manitoba m’ont permis d’acquérir les compétences en gestion que je suis impatiente de mettre en œuvre à la maison. Parmi les exemples pratiques, je citerais la création de rations alimentaires pour animaux, les recommandations en matière d’engrais et les budgets de cultures.

Pourquoi as-tu choisi cette voie?

Je me passionne pour la production d’aliments de qualité. Compte tenu du prix élevé des terres et des coûts de démarrage, je suis reconnaissante de pouvoir pratiquer l’agriculture. Mes parents ont eu la générosité de m’embaucher, de m’enseigner les ficelles du métier et de me guider, et je leur en suis très reconnaissante. J’adore le dialogue actuel entre les consommateurs et les producteurs. Je trouve qu’il est important d’être capable d’expliquer nos pratiques agricoles aux amis et aux membres de la famille qui vivent en ville. La perception du public à l’égard de l’industrie est un sujet brûlant.

Quels conseils aurais-tu à donner?

En tant que femme qui œuvre dans une industrie à prédominance masculine, j’ai appris quelques leçons uniques. Tout d’abord, la confiance est un facteur déterminant. Certaines situations peuvent être intimidantes, mais la confiance donne des moyens d’agir. Ensuite, le fait de compter sur l’aide des autres n’est pas un signe de faiblesse. Un bon réseau d’amis compréhensifs fait toute la différence lorsqu’il s’agit de surmonter le stress lié à l’agriculture. Durant mes études à l’Université du Manitoba, j’ai aussi eu l’occasion en or d’établir des liens avec des pairs qui comprennent les défis de l’agriculture.


La faculté des sciences de l’agriculture et de l’alimentation de l’Université du Manitoba en bref :

  • Située au campus Fort Garry à Winnipeg, au Manitoba
  • Fondée en 1906 sous le nom de Manitoba Agricultural College (collège d’agriculture du Manitoba) et fusionnée avec l’Université du Manitoba en 1924
  • Dispose de stations de recherche aux quatre coins du Manitoba, dont 2 200 acres consacrés à la production de cultures agricoles et de bétail ainsi qu’une ferme laitière moderne; a mené l’étude la plus longue jamais réalisée sur les systèmes de cultures biologiques au Canada; exploite un centre de sensibilisation du public avec des fenêtres sur une porcherie en activité
  • Abrite le Richardson Centre for Functional Foods and Nutraceuticals (centre de recherche sur les aliments fonctionnels et les nutraceutiques), une installation de biotransformation et de développement de produits axée sur les composés bénéfiques pour la santé que l’on trouve dans les cultures des Prairies
  • A une forte intensité de recherche avec une expertise reconnue à l’échelle internationale et plus de 13,7 millions de dollars de financement externe investis chaque année dans des programmes de recherche fondamentale et appliquée
  • Compte plus de 1 100 étudiants dans des programmes de diplôme, de baccalauréat, de maîtrise et de doctorat dans des domaines allant de la gestion des cultures et du bétail à la biotechnologie végétale en passant par les sciences de la nutrition humaine
  • Offre plus de 875 000 $ de bourses d’études aux étudiants de premier et de deuxième cycles

D’après un article de l’AgriSuccès par Owen Roberts.


Voir aussi

Un plan d’affaires est un outil essentiel et un gage de réussite. Voici 10 éléments à inclure dans le plan d’affaires et les ressources qui vous aideront à démarrer.

L’agriculture demande passion, engagement et courage. Voici quelques autres conseils qui vous aideront à réaliser votre rêve.