Passer au contenu principal

La gestion des conflits peut faciliter les discussions sur le transfert d’exploitations agricoles

  • 3,5 min de lecture

Lorsqu’arrive le moment de se réunir en famille et de discuter de la planification du transfert, des émotions de toutes sortes font surface.

Si une attention égale est accordée aux idées et aux opinions de chaque membre de la famille, cela peut être une expérience positive, mais c’est rarement le cas, affirme Elaine Froese, coach auprès de familles d’agriculteurs au Manitoba.

Faire des conflits une stratégie de gestion du risque

« Changez votre façon de voir les conflits et les conversations intenses, recommande Mme Froese. On ne devrait pas éviter les conflits. Il faut les accepter et s’en servir comme stratégie de gestion du risque, sans oublier de miser sur la clarté. »

Voyez les conflits différemment pendant les discussions sur le transfert. Faites‑en une stratégie de gestion du risque.

Mme Froese a travaillé avec des centaines de familles agricoles et observé tous les types de désaccords imaginables – de cet homme poursuivi en justice par ses sœurs au sujet du testament olographe de leurs défunts parents, à ce fils qui n’était pas agriculteur et exigeait un héritage de sa mère.

Les principales sources de conflits pendant le processus de transfert ont tendance à être des enjeux de longue date :

Besoin d’éclaircissements

En gros, la résolution de conflits se résume souvent à un sentiment d’équité et à ce qui conviendra à la génération plus âgée, ainsi qu’à la nouvelle génération en ce qui a trait à l’exploitation agricole.

« Il est certain que les familles doivent établir clairement des attentes, des ententes et un engagement à agir, déclare Mme Froese, ajoutant que parfois, cela n’est possible que par l’entremise d’un facilitateur.

Sa solution consiste en partie à tout coucher sur papier, sous forme de lettre.

« Écrivez vos pensées, vos craintes, vos frustrations et vos intentions dans un document Word, imprimez-le et distribuez-le, conseille-t-elle, en expliquant que les écrits permettent au lecteur d’assimiler et de comprendre les sentiments de l’auteur.

Déterminer ce qui est équitable

De façon similaire, le médiateur agricole albertain Reg Shandro sait que pour que les transferts d’exploitations agricoles soient efficaces et les possibles conflits atténués, il faut discuter des aspects financiers et les consigner, ce qui signifie notamment s’entendre sur l’équité. Selon lui, des faits solides peuvent contribuer à orienter la conversation.

« Comment déterminer ce qui est équitable? demande M. Shandro. C’est un exercice mathématique qu’il faut faire avant de tenir compte des facteurs émotifs. »

M. Shandro soutient qu’il y a quatre éléments clés à prendre en considération pendant les discussions sur le transfert. Comprendre ce qu’en pensent les autres facilite le déroulement de ce processus important, ainsi que la gestion des conflits.

  1. Point de vue
    Les gens voient souvent la même chose, mais se laissent influencer par la manière dont ils ont été élevés et par les expériences qu’ils ont vécues. Ce n’est pas mauvais, seulement différent, souligne M. Shandro.
  2. Changement
    Le changement surviendra toujours et c’est tout naturel d’en avoir peur. Cependant, selon M. Shandro, en définitive, il faut épouser le changement pendant le transfert afin d’obtenir des résultats positifs.
  3. Choix
    En règle générale, tout le monde est en désaccord sur un ou plusieurs points à un certain moment au cours des discussions sur le transfert. Toutefois, les désaccords sains mènent souvent à des décisions raisonnables qui se prennent de façon plus amiable que si la conversation n’avait jamais eu lieu, affirme M. Shandro.
  4. Équité
    Souvent, la source la plus courante de conflits, selon M. Shandro, est la perception de chacun de ce qui est équitable. Lors de discussions sur le transfert, sachez ce que les autres personnes considèrent comme étant équitable. Comprendre ces notions peut aider les familles à procéder à un transfert équitable pour tout le monde.

En conclusion

Les émotions peuvent s’intensifier pendant les discussions sur le transfert avec des membres de la famille, ce qui provoque souvent des conflits. Les experts recommandent de considérer les conflits comme une stratégie de gestion du risque et une occasion de mieux comprendre les idées et les souhaits des membres de la famille en ce qui concerne l’exploitation agricole. On peut également gérer les conflits en prenant conscience de la perspective des autres personnes et des choix qu’elles font, de même que de leur façon de composer avec le changement et de leur perception de l’équité.

Article par : Trevor Bacque