Passer au contenu principal

Étape 9 – Faire du plan de transfert un document évolutif

  • 7 min de lecture

Que se passerait-il si personne ne tombait malade ni ne se blessait, si aucun mariage n’échouait, si personne ne décidait de changer de carrière, si les marchés étaient prévisibles et si la valeur des terres agricoles ne variait jamais?

Eh bien, si tout cela était vrai, vous pourriez peut-être ranger le plan de transfert de l’exploitation agricole que vous venez de préparer dans un dossier et l’oublier jusqu’à ce que vous en ayez besoin.

Mais la vie n’est pas comme ça. Les gens et les situations évoluent.

Un plan de transfert est comme un instantané. Il reflète un moment dans le temps et est entièrement pertinent et vrai pour les conditions qui prévalaient au moment de sa création. Or, la situation et les aspirations de chacun ne sont pas immuables.

L’étape suivante du processus de rédaction et d’exécution d’un plan de transfert d’une exploitation consiste à reconnaître et à adopter l’idée qu’il s’agit d’un processus continu. Voyez-la comme la planification financière : l’examen des pratiques de production et le rajustement des stratégies de ressources humaines sont des responsabilités de gestion essentielles.

Revoir, rappeler, renforcer

Certaines entreprises affichent leur énoncé de vision et la liste de leurs valeurs fondamentales dans le coin repas, et demandent au PDG d’en parler souvent afin que les employés intériorisent les concepts. De cette façon, la vision et les valeurs peuvent influencer le comportement et la prise de décision.

C’est la même chose pour votre plan de transfert d’exploitation. L’élaboration d’un plan de transfert complet nécessite du temps, de la réflexion et des efforts, mais ce document a une grande valeur qui dépasse la simple présentation de ce qui arrivera à l’entreprise lorsqu’elle passera à la génération suivante. En parlant souvent des aspects importants du plan et en mettant l’accent sur ses concepts clés, vous pouvez façonner la façon dont chacun perçoit l’entreprise et son rôle au sein de celle-ci.

Au bout du compte, les grandes et les petites décisions sont examinées à travers le filtre du plan d’affaires et du plan de transfert. C’est bien mieux que de laisser tout le monde progresser aveuglément sans savoir ce que l’avenir leur réserve.

Revoyez chaque année votre plan avec votre famille et vos employés. S’il s’agit d’un événement annuel conçu comme un exercice positif, les gens seront plus enclins à l’aborder avec une bonne attitude. Si vous ne tenez des réunions que lorsqu’il y a des problèmes, cela créera par défaut une ambiance négative.

Vous pourriez devoir rajuster le plan à mesure que le transfert progresse :

  • Les personnes concernées sont-elles d’accord pour inclure le nouveau beau-fils ou la nouvelle belle-fille dans l’entreprise?
  • Le moment est-il venu de prendre de l’expansion? Comment cela touche-t-il le plan de transfert?
  • Faut-il revoir les testaments de chacun pour s’assurer qu’ils correspondent au plan de transfert?
  • Le plan est-il suivi? Les rôles et les responsabilités évoluent-ils comme prévu?
  • Le plan d’affaires a-t-il changé? Dans l’affirmative, comment cela influence-t-il le plan de transfert?

En prenant les devants, vous élargissez vos possibilités

Il est parfois sage d’attendre avant de prendre une décision importante pour faire face à une situation compliquée, en choisissant plutôt d’observer ce qui se passe pour voir comment la situation évolue. Mais il y a une grande différence entre choisir d’attendre et choisir d’ignorer. Le fait d’ignorer un problème ne le fait pas disparaître – si des tensions couvent sous la surface, commencez à poser des questions dès le début et trouvez un moyen de laisser tout le monde s’exprimer sur la question.

Examinez les façons dont d’autres changements de vie influenceront le plan de transfert de l’exploitation, qu’il s’agisse d’un divorce, d’une faillite ou de la vente inattendue d’une propriété voisine. En examinant régulièrement le plan d’affaires et le plan de transfert, l’entreprise peut se montrer agile. Mieux vous et votre famille comprendrez le plan, plus vite vous pourrez relever les défis ou saisir les occasions.

Une chose à ne pas négliger, c’est votre testament. Les personnes âgées doivent en rédiger un, et la génération montante aussi, surtout si elle compte parmi les propriétaires.

Continuer de croître

Vous entamez votre carrière de PDG d’une exploitation agricole, que vous soyez de la génération précédente ou de la jeune génération. Tentez de penser stratégiquement aux objectifs à moyen et à long terme de l’entreprise, trouvez des conseillers compétents avec qui travailler, et développez vos compétences en communication.

Utilisez les trois outils ci-dessous pour évaluer votre épanouissement personnel et celui de votre entourage :

Finances

Utilisez vos états financiers annuels pour déterminer quelles parties du plan fonctionnent et lesquelles ne fonctionnent pas. Comparer son rendement avec celui d’autres exploitations semblables du secteur peut constituer une leçon d’humilité; toutefois, il s’agit d’un exercice important. Faites-en une pratique annuelle : assoyez-vous avec votre équipe et lancez-vous le défi de vous améliorer encore plus. La génération précédente doit être motivée pour assurer la réussite de l’entreprise afin de faciliter sa stratégie de sortie, et la génération suivante doit surveiller la viabilité financière. Il pourrait être nécessaire de modifier le plan de transfert de l’entreprise si les résultats financiers vont dans la mauvaise direction.

Si vous vous préparez à quitter l’entreprise, gardez vos objectifs de retraite en tête. Il est facile de reporter votre projet d’une année ou de remettre à plus tard le rachat pour faciliter la tâche de vos enfants qui prennent la relève de l’entreprise. Maintenez le cap. Si la situation a changé, adaptez votre plan, mais ne tergiversez pas sur la suite à donner. Il pourrait être utile de travailler avec un conseiller financier pouvant vous dire de combien vous avez besoin pour atteindre vos objectifs de retraite et vous aider à établir un plan réaliste pour y parvenir.

Communication

L’une des principales difficultés associées au transfert d’une exploitation agricole consiste à trouver l’équilibre entre l’entreprise et la famille. Tout le monde souhaite l’harmonie au sein de la famille. Ce n’est pas parce que vous avez un plan que tout est réglé à jamais. Une communication constante et le suivi d’un processus permettant à chacun de faire part de ses sentiments ou de ses commentaires sont essentiels pour résoudre les problèmes et éviter l’éclatement d’un conflit majeur.

Rafraîchissez-vous la mémoire, et regardez cette vidéo sur la façon d’avoir une conversation difficile.

Laissez-vous guider par votre vision et vos valeurs

Les valeurs et les principes directeurs de votre exploitation agricole et la vision d’avenir dont vous avez convenu peuvent aider à orienter les décisions de la famille et de l’entreprise. Si vous n’avez pas suivi ce processus, il serait bon de revenir à l’Étape 3 : Des valeurs familiales, une vision et des objectifs et d’y travailler.

Les valeurs ne changent pas. Elles sont essentielles au fonctionnement de la famille et de l’entreprise.

La vision que les gens ont de l’avenir peut changer. La maladie et le divorce peuvent mettre un terme aux rêves de tout un chacun. Les problèmes de santé physique ou mentale peuvent aussi changer les choses. Le plan de transfert agricole doit être un document évolutif que l’on peut ajuster afin de s’adapter aux nouvelles situations au fur et à mesure qu’elles se présentent.

Passez vos objectifs en revue régulièrement. Soulignez et célébrez les succès et adaptez les objectifs lorsque la situation change.

Félicitations!

Si vous avez franchi les différentes étapes du cheminement vers le transfert, vous avez pris un véritable engagement à l’égard de votre famille et de votre entreprise agricole. Ce n’est pas facile, mais c’est la chose à faire.

Aucun plan de transfert d’entreprise n’est parfait et toutes les situations sont différentes. Obtenez de l’aide quand et où vous en avez besoin à mesure de l’évolution du plan. Vous évoluerez aussi, à la fois en tant que PDG de l’exploitation et membre de la famille.

Bon succès!