Passer au contenu principal

Emballage des produits : 10 façons de stimuler les ventes et de favoriser le succès de la vente au détail

  • 4,5 min de lecture

Pour connaître du succès, les produits alimentaires et les boissons doivent présenter de nombreux attributs afin de générer les ventes qui leur vaudront une place de choix sur les étalages – et l’emballage est l’un de ces attributs qui pourrait permettre au vôtre de se démarquer. Vous pourriez changer la donne en élaborant l’emballage idéal pour votre produit. Vous devrez cependant consacrer des efforts et des ressources à sa conception et à sa fabrication.

Les transformateurs doivent notamment tenir compte des changements de réglementations concernant le plastique et les emballages.

Les transformateurs d’aliments doivent notamment tenir compte des changements de réglementations concernant le plastique et les emballages. Les consommateurs sont les vecteurs de ce changement, et les organismes de réglementation l’imposent. Le plastique à usage unique en est un exemple : l’industrie cherche à réduire et même à éliminer ces types d’emballage. Si vous utilisez du plastique à usage unique, explorez d’autres options et restez à l’affût des directives des organismes de réglementation.

Quelles sont les autres caractéristiques d’un emballage idéal? Quand vient le temps de concevoir et de fabriquer l’emballage de vos produits alimentaires et vos boissons, tenez compte des dix attributs suivants :

  1. La fonctionnalité de la production et de la transformation : L’emballage que vous choisirez aura une incidence sur votre capacité à produire des produits rapidement et efficacement. Trouvez la solution adaptée à votre volume de production, de manière à maintenir un coût des marchandises à un niveau concurrentiel et qui soit réaliste pour vos employés et votre équipement.
  2. Les coûts d’emballage : Considérez le coût de l’emballage à proprement parler et de l’insertion de votre produit dans celui-ci. Le coût en capital de l’équipement nécessaire à l’emballage de vos produits aura une incidence directe sur le coût des marchandises. Certains nouveaux emballages durables sont plus chers; il faut donc en tenir compte.
  3. La salubrité des aliments : La salubrité des aliments n’est pas négociable. Vous devez donc trouver des solutions qui permettent de fournir des aliments salubres qui répondent aux attentes des clients ou encore, qui les dépassent. L’approvisionnement, l’entreposage et la livraison d’emballages sûrs pour les aliments sont indispensables pour le marché.
  4. La durée de conservation du produit : Les clients et les consommateurs recherchent des produits dont la durée de conservation est déterminée. Il existe plusieurs options d’emballage pour votre produit, qui pourraient prolonger ou contrôler sa durée de conservation. Trouvez la meilleure solution qui est un juste équilibre entre le coût, l’efficacité et l’incidence sur les clients et les consommateurs.
  5. La conception de l’emballage : Vérifiez les réglementations, puisque les formats de l’emballage sont dictés par des exigences de quantité nette ou de poids net qui varient selon le produit. Faites preuve de créativité dans le cadre de la réglementation. Il existe de nombreux exemples où une conception supérieure de l’emballage fait sortir le produit du lot, communique l’histoire de la marque et améliore la fonctionnalité.

    Prenons par exemple les moulins à épices. À leur introduction, leur design a ouvert la porte à une nouvelle catégorie d’épices. Puisque ces bouteilles étaient présentées comme un produit de première qualité, les consommateurs les ont perçues comme supérieures aux bouteilles habituelles pour les mêmes épices.

    Les boissons gazeuses Jones Soda sont un autre exemple de design qui a fait ressortir le produit du lot dans une catégorie à forte concurrence. Le fait que leurs étiquettes utilisent des photos envoyées par des consommateurs rend les bouteilles uniques et intéressantes dans une catégorie dominée par de grandes sociétés multinationales.

  6. La durabilité : Les consommateurs, certains détaillants et les organismes de réglementation sont à l’origine du virage vers des options plus durables comme les produits recyclables, réutilisables et compostables.
  7. La communication de votre histoire : Les consommateurs prennent la plupart de leurs décisions d’achat au point de vente. Un bon emballage est hautement efficace s’il communique l’histoire de votre marque et appuie votre message dans d’autres formes de publicité.
  8. Le rendement de la chaîne d’approvisionnement : Les produits alimentaires et les boissons parcourent habituellement de grandes distances, à bord de plusieurs camions, et passent parfois du temps en entrepôt avant de se retrouver sur les étagères des magasins. L’emballage doit protéger ces produits pour s’assurer qu’ils arrivent au magasin dans le bon état pour toute la durée de conservation.
  9. Sa présentation dans le magasin : Réfléchissez à la manière dont votre produit sera commercialisé chez le détaillant et à son emplacement dans le magasin. Le fait qu’il soit debout dans un panier ou simplement disposé sur une table peut influencer vos choix. Parlez-en avec vos clients, car la présentation des marchandises peut changer, et ils doivent savoir ce qui est à venir.
  10. Le degré auquel le produit répond aux attentes du consommateur : Lorsque les gens décident d’acheter un produit, ils tiennent compte de sa fonctionnalité, notamment sa facilité d’utilisation, la possibilité de le refermer et son format. Puisque ces facteurs peuvent influencer leur décision d’achat, vous devez penser à votre marché cible et à ce qui attirera les consommateurs.

L’emballage peut être le secret de la réussite de votre produit. Au moment de la conception d’un aliment ou d’une boisson, il est important de tenir compte de l’emballage du produit. Chaque catégorie étant unique, analysez vos options et établissez leur priorité afin d’offrir un produit dont les principales caractéristiques recherchées par les consommateurs sont valorisées.

Article par : Peter Chapman