Passer au contenu principal

En vedette

Pourquoi la vigueur de la demande mondiale de céréales, d’oléagineux et de légumineuses sera le moteur essentiel de la rentabilité au second semestre de 2020.

Au cours du premier semestre 2020, la rentabilité du producteur laitier a été entravée par la COVID-19, et un rebond dépendra de la reprise économique.

Les réalités du marché du travail découlant de la COVID-19 changent la donne pour les producteurs qui dépendent d’un travail non agricole pour boucler leur budget.

Les six premiers mois de 2020 ont été particulièrement éprouvants pour le secteur canadien de la viande rouge. Qu’en sera-t-il du reste de l’année?

Le nouvel ACEUM créera des débouchés et des défis pour les secteurs de l’agriculture et de l’agroalimentaire du Canada.

  • 23 juin 2020
  • 3 min de lecture
  • Commerce

Le Canada produit plus d’aliments que sa population consomme, mais les Canadiennes et les Canadiens comptent également sur un approvisionnement de fruits et légumes frais à longueur d’année. Voilà la raison pour laquelle les échanges commerciaux demeureront toujours importants à sa chaîne d’approvisionnement agroalimentaire.

  • 16 juin 2020
  • 4 min de lecture
  • Commerce

L’industrie agroalimentaire canadienne peut profiter de la demande alimentaire mondiale et de l’évolution des préférences alimentaires locales pour contrebalancer les coûts accrus et demeurer rentable après la pandémie.

Lorsque vient le temps de vendre vos terres agricoles, posez quelques gestes cruciaux qui pourraient rapporter gros.

  • 09 juin 2020
  • 5 min de lecture
  • Commerce

Aperçu de l’incidence de la COVID-19 sur les tendances du commerce des produits agricoles et agroalimentaires.

Coup d’œil sur les répercussions de la pandémie sur les recettes monétaires agricoles en 2020.