Passer au contenu principal

Conseils pour les fabricants de produits alimentaires – deuxième partie : Les ratios financiers

  • 6 min de lecture

Une bonne compréhension de vos états financiers et de vos ratios vous aidera à prendre des décisions éclairées. Cela vous permettra également d’évaluer si votre entreprise de fabrication de produits alimentaires peut supporter une nouvelle dette.

Utilisez différents ratios pour évaluer la situation financière de votre entreprise et éclairer vos décisions.

Dans la deuxième partie de cet article, nous vous expliquons les quatre ratios financiers qui vous seront les plus utiles dans la gestion de votre entreprise. Pour connaître d’autres outils financiers, lisez la première partie : Les états financiers.

L’information recueillie dans les états financiers vous permet de calculer les ratios financiers pour mieux comprendre votre situation financière. Les ratios peuvent également vous aider à cerner les possibilités et les défis.

Facteurs à considérer :

  • Utilisez différents ratios pour évaluer la situation financière de votre entreprise et éclairer vos décisions. Toutefois, des comparaisons d’une année sur l’autre doivent être établies pour des périodes similaires, habituellement à la fin de l’exercice financier.
  • Ne considérez pas les ratios isolément. Votre ratio du fonds de roulement peut sembler solide parce que votre passif est peu élevé, mais votre fonds de roulement est peut‑être minime.

1. Ratio du fonds de roulement

Utilisez‑le pour calculer vos liquidités, c’est‑à‑dire pour déterminer si vous avez accès à des liquidités quand vous en avez besoin et si vous êtes en mesure de respecter vos engagements financiers à leur échéance.

Ratio du fonds de roulement = actif à court terme / passif à court terme

L’actif à court terme comprend les actifs liquides à court terme qui peuvent normalement être convertis en espèces au cours des douze prochains mois (vendus ou utilisés dans le courant de l’année). L’encaisse, les intrants comme les ingrédients et le matériel d’emballage, les matières premières entreposées, les stocks de produits qui seront vendus et les comptes clients en sont des exemples.

Le passif à court terme représente les dépenses et les paiements que vous devez faire au cours des douze prochains mois. Il comprend, entre autres, les factures impayées pour des matières premières, les soldes de cartes de crédit, les avances de fonds ainsi que les versements sur votre dette à long terme et sur votre marge de crédit.

Un ratio du fonds de roulement élevé est souhaitable

Vous pouvez utiliser votre ratio du fonds de roulement pour vous comparer à d’autres exploitations de votre secteur. Mais surtout, vous pouvez assurer un suivi de votre ratio du fonds de roulement au fil du temps afin de mieux comprendre l’évolution de votre exploitation. Si votre ratio diminue, c’est signe que vos dépenses augmentent plus vite que vos revenus.

Il est possible d’avoir des problèmes de flux de trésorerie même lorsque le ratio du fonds de roulement est bon. Cela peut se produire, par exemple, si l’argent que vous planifiez recevoir n’arrive pas à temps pendant l’année pour vous permettre de respecter vos obligations. Il est important de prendre en considération le caractère saisonnier de votre entreprise et les produits de contrats.

Utilisez un budget de trésorerie pour faire le suivi des rentrées et des sorties de fonds. Des problèmes peuvent surgir si vous ne planifiez pas, et ce, même si votre ratio du fonds de roulement est solide. Par exemple, si vous maintenez des stocks importants de matières premières, vous dépensez beaucoup d’argent avant même d’avoir des produits finis à vendre. Le ratio du fonds de roulement pour l’année peut sembler bon, mais le budget de trésorerie permettra de voir si une insuffisance de liquidités se dessine à l’horizon.

Vous savez que l’argent était roi, n’est‑ce pas?

Même si vous avez un bilan solide et beaucoup de capitaux propres, vous pourriez manquer des occasions ou éprouver des difficultés si vous ne disposez pas de suffisamment d’argent après que vous vous êtes acquittés de vos obligations.

Une réticence à s’endetter peut également créer des problèmes financiers. La fabrication nécessite beaucoup de capital ainsi que des investissements continus et le remplacement des actifs qui contribuent à la rentabilité de l’entreprise à long terme. Tout propriétaire d’entreprise devrait tenter de comprendre le calendrier de remplacement des actifs et même prévoir une certaine marge de sécurité étant donné que les actifs ne durent pas toujours aussi longtemps que leur durée de vie normale.

2. Ratio de levier

Utilisez‑le pour calculer votre solvabilité, c’est‑à‑dire votre capacité de respecter vos obligations financières à long terme.

Ratio de levier‑= total des passifs - dette faisant l’objet d’une subordination ou d’une cession de priorité / total des actifs - (total des passifs + dette faisant l’objet d’une subordination ou d’une cession de priorité)

Ce ratio indique dans quelle mesure l’entreprise utilise l’emprunt plutôt que des capitaux propres pour financer ses actifs et ses activités.

Les prêteurs l’utilisent pour déterminer dans quelle mesure votre entreprise est financée par des créanciers comparativement à l’argent que vous y avez vous‑même investi. Des ajustements sont apportés pour les dettes envers les créanciers ou les actionnaires qui font l’objet d’une subordination ou d’une cession de priorité.

Il est important pour votre succès financier de comprendre ce qui constitue une bonne dette pour l’atteinte des objectifs à court et à long terme de votre entreprise.

3. Marge brute

Utilisez‑la pour calculer votre rentabilité. C’est la mesure la plus intéressante et probablement la plus connue. Elle indique si vous faites de l’argent.

Marge brute = Bénéfice brut / revenu

Ce ratio est utilisé pour comparer le pourcentage que représente le bénéfice brut par rapport au revenu.

Le bénéfice brut représente le revenu moins le coût des marchandises vendues (CMV) ou le total des frais variables (matériaux, main‑d’œuvre, coût de distribution, frais de vente, etc.).

La marge brute peut être déclarée par période (par mois ou par année) ou par unité. En tant que fabricant, plus votre marge brute est élevée, plus votre entreprise est efficace à transformer des matières premières en revenus.

4. Ratio de couverture du service de la dette (RCSD)

Utilisez‑le pour calculer le service de la dette, c’est-à-dire votre capacité de rembourser votre dette comme convenu. Il s’agit de l’un des premiers indicateurs qu’un prêteur examine lorsque vous souhaitez emprunter plus d’argent.

RCSD = BAIIA - retraits + contributions / intérêt + tranche à court terme de la dette à long terme

Le BAIIA d’une entreprise représente ses bénéfices avant intérêts, impôts et amortissement. Ce chiffre donne un aperçu de l’efficience opérationnelle.

Les retraits comprennent les dividendes, les retraits et les remboursements de prêts des actionnaires ou de sociétés apparentées.

Les contributions sont les avances des actionnaires ou de sociétés apparentées.

Les prêteurs utilisent ce ratio pour déterminer si votre entreprise serait en mesure de rembourser ses dettes même si elle enregistrait une baisse de revenus. Il est important de surveiller ce ratio si vous prévoyez de faire une demande de prêt dans l’avenir.

Voulez‑vous avoir une idée juste de la situation financière de votre entreprise?

Voici quatre choses que vous pouvez faire pour commencer :

  1. Rassemblez l’information provenant de vos déclarations de revenus, de vos documents financiers, de votre logiciel de comptabilité et d’autres documents.
  2. Préparez vos états financiers, mettez‑les à jour régulièrement et faites le suivi de cette information.
  3. Calculez vos ratios financiers régulièrement. Utilisez les calculateurs de ratios financiers de FAC pour faciliter le processus.
  4. Discutez avec votre conseiller financier, votre comptable ou votre prêteur de l’utilisation de ces outils pour analyser en continu la santé financière de votre entreprise.