Passer au contenu principal

Conseils pour faciliter le transfert de la ferme à des employés

  • 3,5 min de lecture

Qu’arrive‑t‑il si aucun membre de la famille n’envisage de reprendre la ferme familiale? Quelquefois, un employé de longue date est prêt à prendre la relève, ce qui constitue un transfert hors de l’ordinaire, que la personne qui prend la relève devienne gestionnaire ou propriétaire de l’exploitation.

Lorsque le moment est venu de transférer la ferme à la prochaine génération, ce sont parfois des employés et non des membres de la famille qui prennent la relève. 

Un processus différent

Terry Betker, président‑directeur général de la société de conseil en gestion Backswath Management, indique que le transfert de la ferme à des employés est un processus différent qui aura un plus grand impact sur la retraite des producteurs que le transfert de la ferme à des membres de la famille.

« [La génération sortante] doit être consciente du fait qu’il y a une différence énorme entre le fait de gérer sa propre ferme, ou d’en confier la gestion à ses enfants, et le transfert de la gestion à des employés, dit M. Betker. Le transfert à des employés demande une structure beaucoup plus complexe. »

C’est pourquoi il est essentiel d’avoir un plan bien conçu, une stratégie à long terme et une structure organisationnelle complète, ce qui comprend l’établissement de rôles et de responsabilités, ainsi que de procédures normalisées d’exploitation.

« Toutes ces mesures sont nécessaires parce qu’elles établissent la façon dont les employés géreront leur entreprise agricole, souligne M. Betker. Les processus de gestion doivent être extrêmement détaillés. »

Il est aussi important de mettre en place un plan de contingence en cas de difficultés; les producteurs doivent savoir quoi faire si les choses tournent mal.

« Des perspectives extraordinaires s’offrent à certains producteurs qui ont un bon plan de contingence; ils peuvent louer leur ferme ou la vendre si ce qu’ils avaient prévu ne fonctionne pas. »

Facteurs à prendre en considération

Que la ferme reste aux mains de la famille ou soit transférée à des employés, certains facteurs touchent toutes les exploitations. Heather Watson, directrice générale de Gestion agricole du Canada, indique que tous les producteurs doivent se poser les questions suivantes :

  • Quel genre de retraite envisagent‑ils?
  • Quelle incidence le départ à la retraite aura‑t‑il sur eux et sur leur rapport avec la ferme à l’avenir?
  • Quels besoins financiers doivent‑ils satisfaire pour profiter d’une retraite confortable?

Les producteurs doivent aussi déterminer comment préparer le terrain pour garantir un transfert réussi.

« La ferme doit être dans une situation viable, la génération suivante doit prendre l’habitude de formuler des attentes claires, et la personne qui prend la relève doit posséder les connaissances, les compétences et la capacité nécessaires pour reprendre la ferme », souligne Mme Watson.

Outils offerts

Il existe une foule d’outils d’aide à la planification du transfert. Le Conseil canadien pour les ressources humaines en agriculture (CCRHA) offre une vidéo qui explique les étapes à suivre pour préparer la relève de la ferme. Mme Watson suggère aussi les ressources suivantes :

Un conseiller en transfert de la ferme peut orienter les discussions importantes, faciliter la prise de décisions et maintenir la dynamique. Les producteurs devraient aussi demander l’aide de leur comptable pour la mise en place des structures fiscales, la production de rapports et les questions de conformité en ce qui a trait au déroulement général du transfert afin que les producteurs sortants ne soient pas pénalisés. L’aide d’un avocat sera aussi requise pour l’établissement de l’entente.

En conclusion

Le transfert de la ferme à des employés est une solution à envisager lorsqu’aucun membre de la famille ne souhaite prendre la relève. Des experts indiquent que ce processus se planifie différemment du transfert de l’entreprise à des membres de la famille, ce qui comprend l’adoption d’un plan bien conçu, d’une stratégie à long terme et une structure organisationnelle complète.

Article par : Trudy Kelly Forsythe