<img height="1" width="1" src="https://www.facebook.com/tr?id=806477592798641&ev=PageView&noscript=1"/>

Dix conseils pour maximiser votre expérience dans les salons commerciaux

4,5 min de lecture
Trois entrepreneurs et l’animateur de la discussion sur scène lors du Sommet agroalimentaire FAC.

Saisissez toutes les occasions d’interagir avec les autres.

Pour les transformateurs d’aliments et de boissons, il peut être intimidant de participer à des salons commerciaux. Pourtant, lorsque votre participation est optimale, ces salons offrent la possibilité de nouer des liens avec un groupe de personnes aux vues similaires, de développer votre entreprise et d’accroître la notoriété de votre marque.

« C’est une famille qui se réunit. Les salons organisés par l’industrie sont dix fois plus intéressants en raison de l’intérêt direct qu’elle a dans ces événements », déclare Sue Exner, directrice régionale du marketing à FAC.

Voici dix stratégies à mettre en place pour vous assurer une expérience optimale lors de salons commerciaux :

1. Faites correspondre le salon commercial à vos objectifs d’affaires

« Si vous avez une idée claire de la prochaine étape que vous voulez atteindre avec votre entreprise, cela vous aidera à déterminer les salons commerciaux auxquels vous voulez participer, ajoute Mme Exner. Les salons commerciaux coûtent cher, vous devez donc vous assurer qu’ils en valent la peine et qu’il y aura une valeur ajoutée. »

Consultez le site Web des salons pour savoir ce qu’ils proposent et la forme qu’ils prendront (congrès, présentations ou activités de réseautage), afin de déterminer le salon qui vous convient le mieux.

2. Dressez une liste

Préparez-vous pour le salon commercial en dressant une liste de documents, de fournitures pour le kiosque et de produits dont vous aurez besoin.

« Si le salon commercial dure trois ou quatre jours, cela peut devenir assez épuisant, précise Paul Léost, conseiller, Médias sociaux et copropriétaire de Gravelbourg Mustard. Dressez la liste des choses que vous devez apporter, comme les formulaires du salon commercial et les certifications de salubrité des aliments, afin d’être bien préparé. »

3. Pensez à votre confort

Rester debout pendant trois ou quatre jours d’affilée peut être physiquement et mentalement épuisant. Lorsque vous tenez un kiosque, M. Léost recommande d’apporter des tapis ergonomiques pour réduire les tensions au niveau du dos et des jambes, ainsi qu’une glacière bien remplie pour vous fournir rapidement énergie et hydratation pendant les journées très chargées au salon.

4. Offrez diverses options de paiement

Si vous vendez des produits, facilitez la tâche des clients en leur proposant différentes options de paiement, notamment en ayant de l’argent comptant et la capacité d’accepter des cartes de crédit, des paiements par débit et des virements électroniques.

5. Apportez des stocks supplémentaires

Lors de votre préparation en vue du salon, prévoyez des stocks importants afin d’éviter les ruptures de stock.

« Si le salon dure trois jours et que vous n’avez pas assez de produits pour le troisième jour, vous ne pouvez pas partir, explique M. Léost. Apportez du matériel supplémentaire. Il vaut mieux rapporter les produits en trop que d’en manquer. »

6. Rangez votre téléphone

« Est-ce que vous accueillez et invitez les gens à votre kiosque?, demande Mme Exner. Si vous n’abordez pas les visiteurs du salon lorsqu’ils passent devant votre kiosque, il est fort probable qu’ils ne s’arrêteront pas. Ce sera alors une occasion de vente manquée. »

L’utilisation de votre téléphone cellulaire peut indiquer par inadvertance que vous n’êtes pas intéressé, alors limitez le temps que vous passez à le consulter.

7. Créez une expérience mémorable

Réfléchissez à la manière dont vous allez créer une expérience mémorable à votre kiosque, que ce soit en offrant des échantillons, en créant un bel étal ou en intégrant une expérience numérique.

« Faites quelque chose d’unique que les gens remarqueront et dont ils parleront autour d’eux, ajoute M. Léost. Plus important encore, amusez-vous et faites en sorte que votre attitude attire les gens vers votre kiosque. »

8. Racontez votre histoire

Lors de la sélection d’éléments visuels, choisissez ceux qui transmettent le message de votre entreprise. Cela permettra d’attirer des personnes qui s’identifient à votre message et à l’histoire de votre marque.

« Réfléchissez à la partie de votre histoire que vous pourriez partager et qui attirerait les gens, puis utilisez votre kiosque pour la communiquer », précise Mme Exner.

9. Demandez de l’aide

Il peut être épuisant de participer à un événement de plusieurs jours, alors n’essayez pas de tout faire tout seul. S’il n’est pas possible de faire appel à du personnel supplémentaire, vérifiez si les organisateurs du salon ont prévu la présence d’une personne à tout faire qui pourra s’occuper de votre kiosque lorsque vous devrez vous absenter.

10. Intégrez le numérique

L’intégration de codes QR à votre kiosque constitue un excellent outil pour les visiteurs qui souhaitent en apprendre davantage sur votre produit. Mais ne vous arrêtez pas là. Pensez à offrir une carte professionnelle numérique afin que les visiteurs puissent facilement accéder aux renseignements sur votre entreprise après le salon.


Les salons commerciaux sont l’occasion de nouer des liens avec un groupe de personnes aux vues similaires, et votre kiosque devient l’espace idéal pour présenter l’histoire de votre marque. Profitez de cette occasion autant que vous le pouvez.

« Peu importe s’il s’agit de la première heure ou de la dernière heure du salon, amusez-vous et interagissez avec les autres, ajoute M. Léost. Cherchez toutes les occasions d’engager la conversation, que ce soit avec les clients qui se promènent dans le salon ou avec les exposants des kiosques voisins. N’attendez pas que les autres viennent vers vous, attirez-les. »

Article par : Anne-Marie Hardie