Passer au contenu principal

Comment les transformateurs peuvent suivre les règles de distanciation physique

  • 3,5 min de lecture

Pour bien comprendre comment respecter les règles de distanciation physique, il est important de connaître sa définition exacte. Cette expression regroupe l’ensemble des actions menées pour limiter ou contrôler la propagation d’une maladie contagieuse. On parle ici d’efforts nécessaires à déployer pour éviter les contacts physiques avec les autres.

Analyser les risques

Dans un contexte d’usine de transformation alimentaire, il est particulièrement important de débuter par une analyse des risques présents dans le cadre de vos opérations. Dressez la liste de l’ensemble des activités effectuées par vos employés dans chaque service, puis déterminez si celles-ci comportent un risque pour la santé des collègues, des fournisseurs, des visiteurs, des clients et de ceux qui consomment vos produits.

Pensez à la façon dont une épidémie dans votre entreprise affecterait l’absentéisme des employés et votre réputation aux yeux des consommateurs.

Vous devez penser à l’efficacité et la rentabilité de votre entreprise, tout en priorisant les règles sanitaires, et ce, à tout prix. Il sera parfois difficile de trouver le bon équilibre, mais pensez aux conséquences d’un foyer d’éclosion au sein de votre entreprise sur l’absentéisme de vos employés et sur votre réputation aux yeux des consommateurs.

Votre analyse devrait s’attarder à la séquence de vos opérations, la répartition des quarts de travail et l’aménagement de vos installations et de vos équipements. L’ensemble de cette analyse aura certes un impact sur vos processus organisationnels, mais au final,  la santé de vos employés et des consommateurs devra être au cœur de vos décisions.

Mettre en place des mesures de distanciation physique

Une fois l’analyse menée à terme, identifiez ce qui devra être mis en place dans chacun des services de votre entreprise.

  1. Maintien d'une distance de deux mètres et plus entre chaque personne
    Utilisez le bornage à l’aide de ruban et de panneaux de protection pour délimiter les zones de travail ou les zones d’attente des visiteurs. Mettez en place des règles d’entrées et de sorties pour les zones plus restreintes. Étalez les activités dans le temps, que ce soit les tâches, les quarts de travail, les pauses, etc.
  2. Limitation de l’accès aux zones propices aux regroupements
    Autant que possible, limitez les accès aux salles de réunion pour éviter les regroupements. Fermez les aires de repos et salles de repas ou alternez les périodes d'utilisation de ces lieux.
  3. Isolement des employés
    Lorsque possible, privilégiez le télétravail et compartimentez vos postes de travail. Prévoyez des mesures pour veiller à la santé psychologique de vos travailleurs isolés.
  4. Solutions de rechange pour les réunions et formations
    L’importance de maintenir la communication est primordiale, usez d’imagination pour utiliser des moyens technologiques qui vous aideront à conserver un lien avec vos employés qui travaillent à distance.
  5. Mesures d’hygiène rigoureuses
    Établissez de nouvelles normes, des solutions de rechange à la poignée de main, créez l’habitude de se laver les mains régulièrement, donnez accès à du désinfectant ou des lavabos aux employés. Passez en revue et renforcez les procédures et protocoles de nettoyage.
  6. Équipement de protection individuelle
    Prévoyez des équipements de protection tels que des masques, des visières, des panneaux transparents, etc. Pensez à la contamination possible des produits qui seront consommés par vos clients.

Fixer de nouveaux objectifs

Finalement, fixez-vous de nouveaux objectifs, pensez aux occasions que ce changement apporte et de quelle façon vous pourrez en tirer profit. Évaluez quels sont vos besoins à court et à long terme pour mettre en place les changements énoncés plus haut et réduire les risques. Peut-être est-il temps de débuter un virage vers le 4.0 (intelligence artificielle, réalité augmentée ou autres services reposant sur des logiciels) et intégrer la technologie dans vos opérations quotidiennes? Vos équipements vous permettent-ils de produire d’autres types de produits? Connaissez-vous des changements que vous pourriez mettre en place pour vos employés, qui montrent que la santé et la sécurité sont au cœur de vos préoccupations?

Évaluez votre capacité à financer ces changements et faites une recherche pour connaître l’aide financière gouvernementale à laquelle vous pourriez avoir droit à titre de producteur alimentaire. Une bonne planification stratégique vous aidera à répondre à ces questions!


Rédigé par Marie-Jade Tremblay, consultante RH et Étienne Claessens, président chez Soluflex, gestion optimale des RH pour PME.