Cinq moyens simples d’augmenter votre taux de sérotonine

  • 15 nov. 2018

On croit que la sérotonine, parfois aussi nommée « l’hormone du bonheur », est un neurotransmetteur qui aiderait à réguler l’humeur, le sommeil, la mémoire, et plus encore. Il n’est donc pas surprenant que de nombreux antidépresseurs augmentent le taux de sérotonine dans le cerveau.

Voici toutefois quelques moyens d’accroître votre résilience en maximisant votre taux de sérotonine naturelle.

1. Le sommeil

Durant notre sommeil, la mélatonine produite par notre corps se transforme en sérotonine. Selon une étude très récente, le manque de sommeil a deux effets importants; d’une part, nous sommes plus émotifs parce que notre amygdale cérébrale est surstimulée, et d’autre part, nous sommes moins rationnels parce que notre lobe frontal gauche est sous-stimulé.

2. Le sourire

Au cours d’une étude sur l’effet des expressions faciales sur l’humeur, des chercheurs ont   demandé à des participants de tenir un crayon à l’aide de leurs dents, ce qui les forçait à contracter les muscles de leurs joues comme lorsqu’on sourit. Les participants d’un autre groupe devaient quant à eux tenir un crayon entre leurs lèvres. Ceux qui avaient tenu le crayon à l’aide de leurs dents se sont dits beaucoup plus heureux que les participants de l’autre groupe.

3. Le sport

L’exercice cardiovasculaire et aérobique est bon pour le cœur, alors que l’exercice très bref et intense au point de vous épuiser est idéal pour le cerveau. Dans cet état anaérobique, votre corps brûle des protéines, et utilise les métabolites liés aux protéines pour fabriquer de la sérotonine. Il suffit de s’exercer sept minutes en maintenant un rythme cardiaque d’environ 160 battements par minute pour obtenir ce résultat. 

4. Le social

Les personnes qui ont un grand réseau social sécrètent plus de sérotonine et sont beaucoup plus résilientes face au stress. Bien entendu, ces interactions doivent avoir lieu en personne et non de manière virtuelle comme dans Facebook ou Twitter. Les recherches montrent que le manque de contacts sociaux peut réduire l’espérance de vie de 10 à 15 ans.

5. La spiritualité

La spiritualité est un concept englobant qui recouvre de nombreux points de vue. En règle générale, elle définit un sentiment de rapprochement avec quelque chose de plus grand que soi. La science accordait peu d’importance aux recherches sur la spiritualité, jusqu’à ce qu’elle découvre que les personnes qui se livrent régulièrement à des pratiques spirituelles sont plus heureuses que les autres. Le choix de la religion importe peu; la même incidence positive a en effet été observée chez des religieuses catholiques et des moines bouddhistes.


Article par le Dr Georges Sabongui © 2018

© Dr Georges Sabongui, 2018. Tous droits réservés.