Passer au contenu principal

Cinq mesures simples pour protéger vos renseignements personnels en ligne

  • 3,5 min de lecture

La protection de vos renseignements personnels et professionnels dans un univers en ligne et mobile n’est pas différente de la protection de votre maison et de vos véhicules. Les mesures de sécurité peuvent être aussi simples que le verrouillage des portes ou aussi complexes qu’un système de surveillance et d’alarme.

La première étape consiste à prendre l’habitude d’évaluer la visibilité, le risque et la gestion de vos renseignements chaque fois qu’on vous les demande.

1. Cessez de donner vos renseignements personnels

La première mesure est simple : cessez de donner vos renseignements. Un moyen fréquent et efficace d’obtenir des renseignements personnels est de les demander, que ce soit en effectuant un achat au comptoir-caisse ou en adhérant à un groupe en ligne ou par un courriel d’hameçonnage. Par politesse ou pour obtenir rapidement ce que nous voulons, il arrive souvent que nous donnions nos renseignements sans réfléchir.

La protection contre le vol de données ou d’identité n’est pas nécessairement compliquée.

Méfiez-vous des courriels non sollicités, qui vous incitent à agir avec empressement, qui vous avertissent que votre compte sera fermé ou que votre accès sera limité si vous ne répondez pas.

Vous pouvez dire non, en particulier s’il est difficile d’établir la pertinence de fournir vos renseignements pour obtenir un service ou conclure une transaction. Vous n’avez pas à divulguer une adresse complète lorsque vous achetez une paire de pantalons! Ne communiquez pas non plus vos renseignements confidentiels par courriel ou au téléphone (à moins que vous ayez fait l’appel vous-même).

2. Vérifiez vos autorisations pour vos applications mobiles

Les applications mobiles ont aussi des conséquences liées aux données personnelles. Dans de nombreux cas, vous devez accorder certaines autorisations (accès à vos contacts, à vos photos, à votre emplacement GPS et autres) pour pouvoir télécharger l’application. Souvent, ces autorisations n’ont rien à voir avec la fonctionnalité de l’application.

Il est judicieux de vérifier les paramètres des autorisations après avoir téléchargé chaque application et de retirer celles qui vous semblent inappropriées. Faites-le pour les nouvelles applications et pour celles que vous avez installées antérieurement.

3. Vérifiez vos paramètres de sécurité et de confidentialité

Parlant d’appareils mobiles, assurez-vous que votre téléphone intelligent se verrouille automatiquement lorsque vous ne l’utilisez pas. Si vous le perdez, la personne qui le trouvera ne devrait pas avoir accès à son contenu. Beaucoup d’appareils récents ont un processus d’authentification par empreinte digitale, ce qui est plus efficace qu’un simple mot de passe ou qu’un tracé de sécurité.

Dans la mesure du possible, configurez l’option « Traçage du mobile » pour localiser votre appareil en cas de perte ou de vol.

Chaque plateforme de média social possède une politique de confidentialité et de sécurité. Si vous avez l’intention d’utiliser les médias sociaux, tâchez de savoir quels renseignements seront recueillis et communiqués. Si vous utilisez beaucoup Facebook, prenez le temps d’examiner et de comprendre les paramètres de confidentialité pour vous assurer qu’ils vous conviennent. Gardez à l’esprit qu’il s’agit d’un puissant outil de collecte de données.

4. Utilisez des phrases de passe

L’Internet des objets (IdO) est à nos portes et les technologies informatiques sont intégrées à nos appareils électroménagers et à nos systèmes domestiques, à nos systèmes d’alarme et de commande, et à divers systèmes domotiques comme l’éclairage. Les histoires de piratage d’appareils connectés sont préoccupantes, qu’il s’agisse de dispositifs de surveillance pour bébés, de thermostats ou de caméras de sécurité.

Pour améliorer la sécurité de l’IdO, modifiez immédiatement le mot de passe par défaut du routeur, assurez-vous d’utiliser une phrase de passe, mettez à jour régulièrement votre micrologiciel, et si l’appareil doit être accessible directement par Internet, utilisez un réseau distinct et limitez-en l’accès.

La protection contre le vol de données ou d’identité n’est pas nécessairement compliquée. Nous devons tous en prendre la responsabilité dans un monde numérique et de plus en plus branché.

5. Utilisez un logiciel antivirus et installez les plus récents correctifs logiciels

Il existe un risque de virus informatiques ou d’autres logiciels malveillants. Ils peuvent endommager votre ordinateur, s’infiltrer dans vos renseignements confidentiels, initier des attaques de cryptoverrouillage ou prendre la forme de rançongiciels. Les criminels sont à l’affût et exploitent les failles et vulnérabilités informatiques. Il est important d’installer les plus récents correctifs logiciels (mises à niveau) dès qu’ils sont annoncés par les fournisseurs.