Passer au contenu principal

Aiguiser votre intelligence commerciale pour surmonter l’incertitude

  • 2 min de lecture

Comme bon nombre de professions, l’agriculture peut être imprévisible. Toutefois, en aiguisant leur intelligence commerciale, les producteurs agricoles peuvent surmonter les périodes difficiles et tirer parti de la volatilité, selon David Kohl, professeur émérite en économie agricole à la Virginia Tech University.

Si elle ne garantit pas la réussite, « une intelligence commerciale aiguë fait jouer les probabilités en votre faveur », dit-il.

Quatre fondements

Qu’entend-on exactement par intelligence commerciale? M. Kohl, qui est aussi président de la société AgriVisions (en anglais seulement), explique que les quatre fondements sont la capacité de planifier, la capacité d’élaborer des stratégies, la capacité d’agir et la capacité d’assurer un suivi.

La connaissance des charges d’exploitation comme le coût de production permet aux producteurs de saisir plus facilement les occasions de profit.

Autrement dit, les producteurs qui possèdent une grande intelligence commerciale planifient consciencieusement tous les aspects de leur exploitation, utilisent ces plans pour hiérarchiser leurs stratégies, agissent en se fondant à la fois sur des données, sur leur objectivité et sur leur intuition, et assurent un suivi périodique de leurs résultats.

M. Kohl estime que la connaissance du coût de production est l’aspect le plus important de l’intelligence commerciale. En premier lieu, la compréhension du coût de production permet aux producteurs de saisir plus facilement les occasions de profit qui se présentent.

En deuxième lieu, le coût de production est l’aspect qui nécessite le plus d’attention, en particulier pour les entreprises multiservices.

Mesurer votre intelligence commerciale

L’intelligence commerciale peut se mesurer à l’aide des 15 questions cruciales proposées par M. Kohl. Cette évaluation aborde des sujets liés à la gestion agricole, soit l’établissement d’objectifs, l’élaboration d’un système de tenue de dossiers, le maintien d’un mode de vie modeste, la participation à des séminaires éducatifs et l’attitude en général.

« Cette démarche vous permet d’asseoir encore plus solidement ces quatre fondements », dit M. Kohl, qui fait toujours référence à la capacité de planifier, d’élaborer des stratégies, d’agir et d’assurer un suivi.

Les producteurs qui possèdent un plan écrit obtiennent les meilleurs résultats; ceux qui n’ont pas de vision claire obtiennent les résultats les plus faibles.

« Cet exercice vous permet de tirer parti de vos points forts, mais aussi de cerner vos points à améliorer », explique M. Kohl.

D’après son expérience, les producteurs se montrent disposés à s’améliorer lorsque la situation l’exige. Il leur recommande de réévaluer leur niveau d’intelligence commerciale chaque année, à la manière d’un bilan de santé annuel, pour voir si des améliorations ont eu lieu, et lesquelles.

En conclusion

Une intelligence commerciale aiguisée peut aider les producteurs agricoles à surmonter les périodes difficiles en suivant de près leur capacité de planifier, d’élaborer des stratégies, d’agir et de surveiller différentes parties de leur exploitation. L’évaluation de ces quatre fondements montre aux producteurs comment ils peuvent aiguiser leur intelligence commerciale, disent des experts, et donne l’occasion aux propriétaires d’exploitations agricoles d’examiner chaque année leur savoir-faire.

Article par : Richard Kamchen