Glossaire financier

A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P   Q   R   S   T   U   V   W   X   Y   Z

A

Achalandage

Excédent de la valeur globale d'une entreprise à une date donnée, sur la juste valeur attribuée aux éléments de son actif net à cette date.

Actif

Tout bien corporel ou incorporel appartenant à l'entreprise, notamment l'encaisse, les terres, l'équipement et les stocks. 

Actif à court terme

Argent que l'entreprise peut utiliser pour son exploitation ainsi que tout autre bien qui, dans le cours normal des affaires, sera converti en argent ou utilisé pour la production au cours du prochain exercice ou du prochain cycle d'exploitation si celui-ci est d'une durée supérieure à un an (encaisse, comptes clients, stocks d'aliments, animaux de marché, etc.).

Actif à long terme

Éléments d'actif corporels ou incorporels dont la durée de vie utile est supérieure à un an et qui sont habituellement destinés à la production de biens ou à la prestation de services plutôt qu'à la revente. Les terrains, les bâtiments, l'équipement et le quota sont des exemples d'éléments d'actif à long terme.

Actif à moyen terme

Éléments d'actif utilisés dans le processus de fabrication et dont la vie utile est inférieure à 10 ans.

Actif incorporel

Éléments d'actif figurant au bilan, qui n'ont pas d'existence physique ni de valeur nette facilement vérifiable. L'exemple le plus courant est l'achalandage.

Action à dividende non cumulatif

Action du capital-action donnant droit à un dividende non cumulatif.

Action ordinaire

Type d'action donnant à ses détenteurs le droit de participer à l'actif et aux bénéfices résiduels de l'entreprise.

Action participante

Catégorie d'action privilégiée qui donne aux détenteurs le droit, en plus de toucher le dividende fixe ou établi à un taux annuel déterminé, de participer avec les actionnaires ordinaires aux bénéfices de la société et parfois à l'actif en cas de liquidation.

Action privilégiée

Type d'action accordant aux détenteurs des droits privilégiés par rapport à d'autres catégories d'actions de la même société, mais pouvant comporter des restrictions. Le terme privilégié se rapporte généralement au versement d'un dividende fixe ou établi à un taux annuel déterminé avec ou sans participation à l'actif en cas de liquidation. Les restrictions s'appliquent généralement au droit de vote.

Améliorations locatives

Coûts des rénovations et des changements apportés à un bien loué.

Amortissement

Frais hors caisse imputés périodiquement de façon à répartir le coût d'un actif à long terme sur sa période d'utilisation prévue.

Somme correspondant à l'« amoindrissement » de valeur d'une immobilisation de l'entreprise, qui est imputée à l'exercice chaque année. Le cumul de ces sommes est reporté au poste du bilan « amortissement cumulé ». Cette mesure a pour effet de réduire la valeur de l'élément d'actif d'une somme correspondant à l'amoindrissement de sa valeur ou à son utilisation. Le poste « amortissement » correspond donc à la dotation de l'exercice, et le poste « amortissement cumulé », au total des sommes imputées à ce jour au titre de l'amortissement.

Autres revenus

Tout autre revenu qui n'est pas compris dans les produits, les gains sur vente ou les revenus extraordinaires.

Avance de fonds

Somme due aux acheteurs de produits, qui ont payé avant de recevoir les produits en question. Cette obligation est une sorte de crédit à l'exploitation et à ce titre doit être comprise dans les autres éléments de passif à court terme au bilan. Ex. : Avances en espèces de la CCB.

Avoir des propriétaires; Capitaux propres

Excédent de l'actif sur le passif.

Retour au début  

B

Bâtiments

Tous les bâtiments appartenant à l'entreprise. On indique habituellement dans l'état financier d'une entreprise le coût de construction ou d'achat, y compris les frais liés directement à l'achat.

Bénéfice brut

Le total des ventes diminué du coût des marchandises vendues (ou coût des ventes). Bénéfice avant les coûts liés à la vente, à l'administration et au financement.

Bénéfices non répartis/Déficit

Total des bénéfices réalisés par une société, diminué des pertes des exercices déficitaires, compte tenu des dividendes et des autres éléments qui ont pu en être retranchés ou ajoutés. Un résultat négatif représente un « déficit ».

Bétail d'élevage

Bétail qui sert à la reproduction et que l'on garde plus d'un an, dont les vaches, les taureaux, les truies, les verrats et les juments.

Bétail de marché

Comprend les animaux qui seront vendus dans les prochains 12 mois (veaux, animaux de réforme, porcs, etc.)

Bilan

Document qui expose la situation financière de l'entreprise à une date donnée et dans lequel figurent l'actif et le passif de même que les capitaux propres.

Retour au début

C

Capacité du service de la dette rajustée

Montant disponible pour le service de la dette calculé comme la somme du bénéfice net après impôts, de l'intérêt à terme, de l'amortissement, et du revenu d'appoint moins les gains/pertes sur la vente d'éléments d'actif, les produits extraordinaires, les impôts reportés, les dividendes, et les frais de subsistance.

Capacité du service de la dette

Total des fonds dont dispose l'entreprise pour le service de la dette. Le bénéfice net après impôts augmenté de l'intérêt à terme, de l'amortissement et du revenu d'appoint et diminué des dividendes et des frais de subsistance.

Capital autorisé

Nombre et valeur nominale, s'il y a lieu, des actions de chacune des catégories du capital-actions qu'une société peut émettre en vertu de ses statuts constitutifs.

Capital d'apport

La somme du capital libéré d'une entreprise et de son surplus d'apport.

Capital déclaré

Expression utilisée dans différentes lois sur les sociétés par actions pour désigner le capital constitué de la contrepartie totale reçue à l'émission d'actions.

Capital émis

Partie du capital autorisé qui se rapporte aux actions souscrites, attribuées et inscrites dans le registre des actionnaires.

Capital libéré

Actions du capital-actions d'une société dont le prix d'émission a été entièrement réglé.

Capital non émis

Partie du capital autorisé représentant des actions non encore émises.

Capital social

Synonyme de capital-actions.

Capital-actions

Actions d'une entreprise qui représentent la participation des propriétaires.

Capitaux propres

S'applique uniquement aux entreprises non constituées. Il s'agit de la somme de l'investissement initial du propriétaire, du bénéfice net et de tout autre investissement additionnel, moins les retraits. On parle aussi de l'« avoir des propriétaires ».

Participation du propriétaire à l'actif net de l'entreprise, correspondant à la différence entre le total de l'actif et le total du la passif.

Charge brute

L'ensemble des charges d'exploitation pour la période.

Charge constatée par régularisation

Obligation découlant de transactions qui ont lieu au cours d'un exercice, mais qui n'est exigible qu'au cours du prochain exercice.

Charges d'exploitation (AGRIBEX)

Comprend généralement les frais directement liés à la vente et à la promotion des produits et services de l'entreprise.

Charges d'exploitation

Charges brutes diminuées de l'intérêt à terme, l'amortissement, les loyers et les impôts fonciers. Dans BOSS, on parle de charges ajustées.

Charge flottante

Droit à l'actif d'une société consenti en garantie d'une dette sans que des éléments d'actif particuliers ne soient affectés à cette garantie.

Charge pour pertes sur créances

Réserve constituée pour faire face aux dettes des clients en défaut.

Charges à payer

Les charges à payer représentent les services qui ont été utilisés par l'entreprise mais pour lesquels elle n'a pas encore été facturée, et qui n'ont pas été payés.

Classement chronologique des comptes clients

Le classement de comptes clients individuels dans une catégorie selon le temps écoulé depuis la date de facturation. Il suffit habituellement de quatre catégories (mois courant, plus de 30 jours, plus de 60 jours, et plus de 90 jours) pour évaluer la possibilité de recouvrement et l'efficacité de la politique de recouvrement, et par conséquent, la valeur des comptes clients.

Comptabilité d'exercice

Méthode comptable qui consiste à comptabiliser les produits lorsqu'ils sont gagnés et les charges lorsqu'elles sont engagées, sans tenir compte du moment de l'encaissement ou du décaissement.

Comptabilité de caisse

Méthode comptable qui consiste à comptabiliser les produits et les charges au moment où une somme correspondante est payée ou reçue, sans tenir compte du moment où il a été convenu de vendre ou d'acheter.

Comptes clients

Somme due à l'entreprise, habituellement sur la vente de marchandises ou la prestation de services.

Comptes fournisseurs

Somme due à un créancier, habituellement sur l'achat de marchandises ou la prestation de services, qui doit être payée au cours du prochain exercice ou du prochain cycle d'exploitation (si celui-ci est d'une durée supérieure à un an).

Coût des marchandises vendues (CMV)

Dans une entreprise commerciale, chiffre égale au stock initial de marchandises, augmenté des achats de l'exercice et diminué du stock final de marchandises. On utilise aussi le terme « coût de vente ».

Coût variable

Charge uniforme par unité mais dont le montant varie en fonction du volume de production de l'entreprise ou de son niveau d'activité.

Couverture de la dette

Chiffre qui illustre la capacité d'autofinancement de l'entreprise. On le calcule en augmentant le bénéfice net de tous les postes hors caisse.

Couverture du service de la dette rajustée

Capacité rajustée du service de la dette divisée par les Exigences du services de la dette.

Couverture du service de la dette

Capacité du service de la dette divisée par les exigences du service de la dette.

Retour au début

D

Déduction pour Amortissement

Montant déductible aux fins de l'impôt sur le revenu, pas nécessairement égal à l'amortissement, correspondant au coût des éléments d'actif corporels réparti sur plus d'un exercice. Dans le cas des exploitations agricoles où les états financiers antérieurs ne sont pas disponibles et où, par conséquent, la méthode utilisée pour calculer l'amortissement n'est pas uniforme, on utilisera la déduction pour amortissement au lieu de l'amortissement.

Dette à long terme/Passif à long terme

Dette dont l'échéance se situe à plus d'un an à compter de la date du bilan ou après le cycle d'exploitation normal (si la durée de celui-ci est de plus d'un an). La dette à long terme ne comprend pas la portion du capitale exigible dans les douze mois.

Dividende

Fraction des bénéfices non répartis que le Conseil d'administration d'une société par actions déclare et distribue à ses actionnaires proportionnellement à leur participation respective.

Division d'actions

Opération qui consiste à émettre des actions additionnelles, à titres gratuit, en indiquant que l'objectif visé est d'augmenter le nombre d'actions pour réduire la valeur attribuée de chacune.

Retour au début

E

Élément d'actif corporel

Bien tangible auquel on peut attribuer une valeur approximative ou réelle.

Emprunt bancaire

Somme empruntée à une banque notamment pour financer les comptes clients et les stocks, que la banque prendra d'ailleurs en garantie. On parle aussi de « marge de crédit » et de « prêt remboursable sur demande .»

Encaisse

Comprend tous les soldes des comptes bancaires courants et du fonds de caisse. Si le solde est négatif (comme c'est le cas dans de nombreux progiciels de comptabilité maison), on doit l'indiquer dans le passif à court terme comme un découvert bancaire ou un prêt d'exploitation.

Entreprise en exploitation

Entreprise dont on suppose que l'activité se poursuivra indéfiniment ou pour laquelle, du moins, on ne prévoit pas de liquidation à court terme.

Épuisement

Frais hors caisse imputés périodiquement de façon à répartir le coût d'une ressource naturelle (ex. : gravière) sur sa période d'utilisation prévue, compte tenu de la réduction quantitative qui résulte de l'extraction ou de la consommation.

État des résultats

État financier où figurent les produits et les charges d'une entreprise d'une période donnée, habituellement une période d'un an.

États financiers consolidés

États financiers (ou comptes) regroupant les éléments d'actif et de passif, les résultats et autres composantes des états financiers (ou comptes) individuels des entités comprises dans la consolidation, de façon à faire ressortir la situation financière et les résultats du groupe économique que constitue l'ensemble de ces entités, comme s'il s'agissait d'une seule entité.

États financiers pro forma/Projections

États financiers qui reposent sur des prévisions financières.

Excédent de capital

Prime à l'émission d'actions avec valeur nominale, attribuée ou légale. À titre d'exemple, si 100 actions d'une valeur nominale de 5 $ chacune sont émises et qu'elles sont vendues à 55 $ chacune, l'excédent de capital est de 5 000 $ (55 $ - 5 $ x 100).

Exigences du service de la dette

Total des paiements de capital plus les intérêts débiteurs à terme.

Retour au début

F

Fonds de roulement

L'écart entre l'actif à court terme et le passif à court terme.

Frais de subsistance

Retraits personnels des fonds de l'entreprise, autres que les honoraires et salaires versés aux actionnaires ou à la direction, qui ne sont pas compris dans les charges.

Frais de vente

Tous les frais liés directement à la vente et à la promotion des produits et services de l'entreprise.

Frais financiers et d'administration

Frais portés à l'état des résultats qui comprennent la rémunération de la direction, les frais de bureau, les frais bancaires et les intérêts payés, les créances irrécouvrables, le coût des services publics et les loyers.

Frais généraux, d'administration et de rémunération

Comprend les frais tels la rémunération de la direction, les frais de bureau, les services publics et les loyers.

Frais payés d'avance

Somme payée d'avance pour des produits ou services toujours à recevoir à la date de l'état financier, notamment les primes d'assurance, et l'engrais appliqué à l'automne.

Retour au début

G

Gain (perte) sur la vente d'immobilisations

L'excédent du produit de la vente sur la valeur comptable nette (prix d'acquisition moins l'amortissement cumulé) d'une immobilisation. Il s'agit d'un terme de comptabilité qui constate une augmentation ou une diminution des capitaux propres découlant de la transaction. Le montant réel de l'encaissement n'est pas égal au gain (à la perte) sur la vente d'immobilisations. Le calcul du gain en capital aux fins de l'impôt n'est pas le même.

Gain en capital

Profit réalisé à la vente ou la cession d'un élément d'actif. Gain découlant d'une réduction des dettes d'une entreprise, notamment à la suite d'une restructuration, d'une entente avec les créanciers, ou de l'achat de ses propres obligations à un prix inférieur à la valeur nominale.

En vertu de la Loi de l'impôt sur le revenu, excédent du produit de la cession d'un bien sur son produit de base rajusté et les frais de vente afférents.

Retour au début

I

Immobilisations

Éléments d'actif à long terme, tel les terrains, les bâtiments, la machinerie et l'équipement, qui servent habituellement à la production de biens ou à la prestation de services de l'entreprise

Impôt (sur le revenu) payé

Impôts qu'une entreprise a payé sur les produits réalisés au cours d'un exercice. Dans le cas d'une entreprise individuelle, on peut tirer ce chiffre de la déclaration de revenus. Dans le cas des sociétés, l'impôt sur le revenu payé est souvent réparti en deux catégories: à court terme et reporté. La tranche à court terme est celle qui est réellement payée. La tranche reportée est un article hors caisse qui découle de la comptabilisation des produits aux fins de l'impôt d'une façon différente que dans les états financiers. La tranche reportée est cumulée et portée au bilan à titre d'élément de passif.

Impôts (sur le revenu) reportés

Montant cumulatif présenté au bilan et correspondant à l'accroissement ou à la diminution des impôts comptabilisés à l'état des résultats (bénéfice net avant impôts sur les états financiers), en raison d'écarts temporaires découlant de l'inclusion dans un exercice des produits et des charges pour le calcul du bénéfice net à des fins comptables et de leur inclusion dans un autre exercice pour déterminer le revenu imposable (revenu imposable sur la déclaration de revenus). Cet élément de passif ne comporte aucun terme de remboursement et ne sera exigible qu'à la liquidation de l'entreprise.

Intérêts débiteurs à terme

Le montant des intérêts sur un prêt à terme. Ne comprend pas l'intérêt payé sur les prêts à l'exploitation et sur les marges de crédit.

Retour au début

L

Liquidité

La liquidité se mesure par le fonds de roulement, le ratio de trésorerie, la période moyenne de recouvrement, le taux de rotation des stocks et le recours bancaire. Les mesures de liquidité permette d'évaluer la capacité d'une entreprise de régler ses obligations à court terme en utilisant ses éléments d'actif les plus liquides et ses possibilités de financement à court terme.

Retour au début

M

Machinerie, équipement et véhicules

Comprend tous les machineries et équipements dont l'entreprise est propriétaire. Dans les états financiers d'une société, on comptabilise généralement ces éléments au coût d'achat moins l'amortissement cumulé. Comprend aussi les frais directement liés à l'acquisition et à l'installation.

Marge brute d'autofinancement

Chiffre très important qui mesure le bénéfice disponible de l'entreprise. Se calcule en ajoutant au bénéfice net toutes les charges hors caisse (généralement l'amortissement) Total des encaissements moins le total des décaissements.

Méthode de l'inventaire périodique

Méthode de la tenue de la comptabilité des stocks qui permet de déterminer la valeur finale des matières premières, des produits finis et en cours de fabrication, et ainsi du coût des marchandises vendues.

Méthode de l'inventaire permanent

Méthode de la tenue de la comptabilité des stocks qui permet de tenir un registre quotidien de la valeur des matière premières, des produits en cours de fabrication, des produits finis et du coût des marchandises vendues.

Méthode du dernier entré premier sorti

Méthode qui suppose que les articles achetés en premier sont toujours en stock et que les articles achetés en dernier ont été utilisés immédiatement.

Méthode du premier entré premier sorti

Méthode qui suppose que les articles achetés en premier ont été utilisés immédiatement et que les articles achetés en dernier sont toujours en stock.

Retour au début

O

Obligations et placements

Éléments d'actif appartenant à l'entreprise à titre de placement, qui habituellement ne seront pas convertis en dollars dans les douze mois à venir, notamment le CSRN et l'achalandage.

Retour au début

P

Paiements de capital

La tranche à court terme de la dette à long terme figurant au bilan à l'ouverture. Ex. : les paiements de capital de l'année se terminant le 31 décembre 1998 seraient la tranche à court terme de la dette à long terme qui aurait figuré au bilan au 31 décembre 1997, puisqu'il s'agit du montant du capital qui doit être remboursé au cours de l'année se terminant le 31 décembre 1998. Si les bilans antérieurs ne sont pas disponibles, on doit utiliser le montant du capital qui a réellement été remboursé au cours de la période.

Passif à court terme

Obligation qui devra être exécutée pendant l'exercice en cours ou le cycle d'exploitation normal (s'il dépasse un an). Les comptes fournisseurs, l'avance de fonds, les prêts d'exploitation et la tranche à court terme de la dette à long terme sont des exemples d'éléments de passif à court terme.

Passif à long terme

Obligation dont l'échéance se situe à plus d'un an à compter de la date du bilan ou après le cycle d'exploitation normal (si la durée de celui-ci est de plus d'un an). Les emprunts hypothécaires et les emprunts pour achat d'équipement sont des exemples d'éléments de passif à long terme.

Passif/Dette

Une dette ou obligation financière de l'entreprise découlant d'une transaction antérieure et exigible à une date ultérieure.

Perte en capital

Aux fins de l'impôt sur le revenu, excédent du coût d'origine d'un élément d'actif à long terme non amortissable sur le produit de sa vente.

Plus-value constatée par expertise

Crédit découlant d'une hausse de la valeur des immobilisations constatées par expertise.

Prêt d'exploitation/marge de crédit

Avance de fonds à une entreprise pour régler les charges d'exploitation. Le remboursement d'un tel prêt est habituellement dans les douze mois ou au cours du cycle normal d'exploitation.

Prêts - bovins d'engraissement

Prêts à court terme des acheteurs de bovins d'engraissement. Il s'agit d'un genre de crédit à l'exploitation et devraient donc être compris au titre des autres éléments de passif à court terme dans le bilan.

Prêts des actionnaires

Le montant qu'une entreprise doit à ces actionnaires. La plupart des prêts des actionnaires sont sans intérêts et ne comportent pas de terme fixe de remboursement.

Prévisions

Prévisions des charges et des produits d'une entreprise.

Produits en cours de fabrication

Coûts des produits en cours de fabrication.

Produits/Ventes

La valeur totale des produits vendus et des services livrés par l'entreprise au cours de la période.

Retour au début

Q

Quota

Un élément d'actif intangible qui confère le droit de vendre un montant spécifique d'une marchandise donnée.

Retour au début

R

Rajustement facultatif de l'inventaire

Rajustements généralement effectués aux charges ou au revenu agricole net aux fins de l'impôt. Ces rajustements ne représentent pas la valeur réelle des stocks et ne doivent donc pas être compris dans le calcul des bénéfices nets aux fins d'analyse.

Rajustement obligatoire de l'inventaire

Rajustements généralement effectués aux charges ou au revenu agricole net aux fins de l'impôt. Ces rajustements ne représentent pas la valeur réelle des stocks et ne doivent donc pas être compris dans le calcul des bénéfices nets aux fins d'analyse.

Revenu agricole net/ Bénéfice net ou perte nette

L'excédent ou déficit du total des produits d'un exercice donné sur le total des frais et charges de cet exercice.

Revenu d'appoint (net)

Total du revenu d'un emploi, d'investissements ou d'une entreprise gagné à l'extérieur de l'exploitation agricole, moins toutes les déductions à la source, y compris l'impôt sur le revenu, les cotisations au RCP/RRQ et les primes d'assurance-emploi. Ne comprend pas les gains en capital rapportés sur la déclaration de revenus.

Revenu extraordinaire

Revenu gagné par l'entreprise qui ne sera pas gagné à l'avenir ou sur une base régulière. Les paiements de transition du grain de l'Ouest, les règlements d'assurance et les subventions sont trois exemples de revenu extraordinaire.

Roulement

Terme désignant une opération qui ne donne lieu à aucune perte ni à aucun gain aux fins de l'impôt. Ainsi, le coût de ce bien aux fins de l'impôt est transféré à un autre bien ou à un autre contribuable.

Retour au début

S

Seuil de rentabilité

Niveau d'activité de l'entreprise auquel le total des produits d'exploitation égale le total de ses charges.

Société en commandite

Société de personnes constituée d'associés dont un ou plusieurs ont une responsabilité à l'égard des dettes de la société qui se limite à leur apport.

Solde après service de la dette

Capacité du service de la dette diminuée des exigences du service de la dette.

Solde pour expansion

Solde après le service de la dette, diminué de l'amortissement et augmenté des paiements de capital. Représente le total des fonds disponibles pour expansion ou pour investissement.

Somme due par les actionnaires et entreprises affiliées

Comptes clients et prêts à recevoir des actionnaires ou d'autres entreprises affiliées. Cet élément d'actif n'apparaît que sur les états financiers d'une société.

Stocks

Articles tangibles en magasin ou en cours de fabrication dans le cours habituel d'exploitation qui sont destinés à être vendus ou à être utilisés pour confectionner d'autres produits et services. Les aliments, les semences, l'approvisionnement agricole et le bétail de marché sont des exemples de stocks. Dans le cas d'une exploitation non agricole, il s'agit de l'ensemble des coûts d'achat des éléments physique en magasin et peut être indiqué par un montant global, tel dans les magasins de vente au détail typique, ou réparti en montants individuels pour chaque matériel brut à son coût d'achat, produits en cours de fabrication (matériel plus coût de la main-d'œuvre) et produits finis (coût du matériel plus main-d'œuvre et emballage). On peut aussi comptabiliser séparément les matériaux bruts en magasin au coût d'achat, les produits en cours de fabrication (matériel plus main d'œuvre) et produits finis (tel coût des matériaux plus main d'œuvre et emballage) comme c'est le cas dans les entreprises de fabrication typique.

Surplus d'apport

Apport des actionnaires représenté par la prime d'émission d'actions avec valeur nominale, la partie du produit de l'émission d'actions sans valeur nominale que l'on ne porte pas au crédit du capital social, le produit de la vente d'actions remises à la société à titre gratuit, l'excédent du prix de vente d'actions rachetées sur leur prix de rachat, et tout autre apport des actionnaires en plus de la valeur attribuée aux actions.

Ou

Injection de capital provenant de sources autres que les actionnaires.

Retour au début

T

Terrains

Les terrains ne se déprécient pas puisqu'ils ont une vie utile indéfinie. Ils sont habituellement comptabilisés au coût d'achat dans les états financiers, ce qui comprend les frais directement liés à l'achat.

Tranche à court terme de la dette à long terme/dette à court terme

Tranche de la dette à long terme d'une entreprise qui est exigible dans les douze mois.

Retour au début

V

Valeur nominale

Valeur imprimée au recto d'un titre.

Retour au début