De petits changements qui rapportent gros

  • 2,5 min de lecture

Au baseball, un frappeur qui a une moyenne au bâton de 0,300 ne fait qu’un coup sûr de plus toutes les 20 présences officielles au bâton qu’un frappeur possédant une moyenne de 0,250. Ça semble peu, mais sur une saison, cette différence est considérable.

Transposons cela à la production de canola. Si on améliore le rendement et la commercialisation de 5 % et qu’on réduit les coûts de 5 %, on arrive en théorie à un gain de seulement 15 %, mais, dans les faits, le résultat net augmente de 117 %.

Quelle somme cela représente-t-il pour un produit agricole ordinaire?

La ferme de référence qui produit du canola avait un rendement net de 50 $ l’acre. En améliorant de 5 % trois aspects de la production, on arrive à 108,50 $ l’acre, soit plus que le double. Dans l’Ouest canadien, on trouve plusieurs fermes dans un rayon de 130 km2, mais l’une d’entre elles ferait 100 $ l’acre de plus que les autres. La différence des 5 % est donc phénoménale.

Façons de travailler vers une amélioration de 5 %

  • Une bonne relation avec un agronome peut vous aider à obtenir des gains d’efficience. Demandez-lui s’il existe un meilleur ensemble de macronutriments. Utilisez-vous de la potasse et traitez-vous vos semences? Quelle est la qualité du germe de vos semences? Quel est le poids de 1 000 grains?
  • Sur le plan des coûts, il peut sembler paradoxal d’utiliser plus d’intrants; or, l’utilisation d’une quantité accrue d’intrants est souvent en corrélation directe avec la marge brute. Cela dit, dans notre ferme, le contrôle par section a entraîné une diminution de 8 % du volume d’intrants utilisé, et le rendement n’en a pas souffert.
  • Quelle différence en matière de chevauchement le pilotage automatique procure-t-il? Cette technologie vous permet-elle d’étendre les périodes de travail sur 24 heures? Quelle est votre dépréciation réelle? Quels sont les traitements versés aux tierces parties, les coûts du carburant et du travail à forfait, les taux de location, en bref, les coûts d’exploitation?
  • Deux fermes pourraient produire le même nombre de boisseaux et vendre au même prix, et l’une des deux obtiendrait 100 $ de plus l’acre, simplement parce qu’elle est plus efficiente que l’autre. Pour savoir si vous avez trop d’équipements, demandez-vous combien d’acres de plus vous pouvez cultiver avec la même gamme d’équipement et un employé de plus ou de moins?
  • Envisagez la méthode de la comptabilité d’exercice – qui consiste à constater les revenus et les dépenses au moment où ils se produisent, sans considération du moment où ils font l’objet d’un encaissement ou d’un décaissement. J’aimerais que les comptables, les experts-conseils, les agents d’assurance et les banquiers exigent que cette méthode soit utilisée en agriculture. Cela transforme complètement la relation avec les prêteurs. Enfin, la connaissance de votre ratio de levier et de votre capacité à assurer le service de la dette améliore admirablement votre capacité à planifier l’avenir.

En résumé : l’essentiel est d’avoir un plan et de connaître votre coût de production. Si vous réalisez à coup sûr des profits, il sera difficile de se ruiner.