Saputo affiche un profit en baisse au 4e trimestre malgré une hausse des revenus

  • 06 juin 2019

L'action du transformateur laitier Saputo a chuté de plus de six pour cent après la publication des résultats du dernier trimestre d'une «année difficile», qui n'a pas répondu aux attentes des analystes.

«Nous avons continuellement dû faire face à des pressions à la baisse, ce qui a affecté notre rentabilité», a affirmé jeudi le chef de la direction, Lino Saputo Jr, lors d'une conférence téléphonique avec les analystes après la publication des résultats du quatrième trimestre de l'entreprise.

«Les conditions défavorables, qui ont débuté en 2018, semblent devenir la nouvelle normalité», a-t-il ajouté, évoquant des «vents contraires à l'échelle mondiale», notamment des conditions concurrentielles persistantes, des marchés volatils et des coûts élevés liés à l'entreposage et à la logistique.

La société montréalaise a fait état d'un bénéfice en baisse pour le trimestre clos le 31 mars, même si ses acquisitions ont alimenté une croissance de 18 pour cent de ses revenus.

M. Saputo a expliqué que les acquisitions étaient un élément clé de la stratégie à long terme de la société. Au cours des deux dernières années, a-t-il précisé, l'entreprise a réalisé six acquisitions totalisant 3,6 milliards $ et une septième devrait être conclue au deuxième trimestre du nouvel exercice.

La société entend se concentrer cette année sur la gestion de l'entreprise et l'intégration de ses acquisitions récentes c, a-t-il ajouté, et ne cherche pas à conclure d'autres acquisitions, comme elle l'a fait ces deux dernières années.

«Cependant, si des dossiers nous parviennent et qu'ils sont trop bons pour être laissés de côté, nous trouverons un moyen logique de les traiter», a-t-il affirmé.

M. Saputo a déclaré que la société entrait prudemment dans ce nouvel exercice financier et a souligné les pressions concurrentielles provoquées par une offre excédentaire de produits laitiers sur certains marchés. Il a aussi évoqué les problèmes géopolitiques liés à la guerre commerciale de Washington avec la Chine et le Mexique.

Aux États-Unis, les politiques tarifaires engendrent beaucoup de volatilité, a-t-il précisé.

La société montréalaise a engrangé un profit de 124,2 millions $, soit 32 cents par action, pour le trimestre clos le 31 mars. Cela se compare à un bénéfice de 130 millions $, ou 33 cents par action, pour la même période l'an dernier.

En excluant les éléments non récurrents, le bénéfice ajusté a reculé de sept pour cent à 125,8 millions $, ou 32 cents par action, par rapport à celui de 135,3 millions $, ou 35 cents par action, du quatrième trimestre de 2018.

Les revenus trimestriels se sont chiffrés à 3,2 milliards $, par rapport à 2,7 milliards $ l'an dernier.

Les analystes visaient un bénéfice ajusté par action de 38 cents, à partir de revenus de 3,3 milliards $, selon les prévisions recueillies par Thomson Reuters Eikon.

Pour l'ensemble de l'exercice, le profit de Saputo a reculé de 11,4 pour cent à 755,3 millions $. Le profit ajusté a atteint 623,6 millions $, ou 1,59 $ par action, en baisse par rapport à celui de 704,2 millions $, ou 1,80 $ par action, de l'exercice précédent. Le chiffre d'affaires a cependant grimpé de 17 pour cent à 13,5 milliards $, comparativement à celui de 11,5 milliards $ réalisé un an plus tôt.

Les actions de Saputo ont reculé jeudi de 3,02 $, ou 6,57 pour cent, pour clôturer à 42,93 $ à la Bourse de Toronto.

Entreprise dans cette dépêche: (TSX:SAP)