Santé Canada révoque les licences du producteur de cannabis Agrima Botanicals

  • 15 juil. 2019

VANCOUVER - Santé Canada a révoqué les licences du producteur de cannabis Agrima Botanicals, plusieurs mois après que la société a révélé que l'agence avait découvert que des «activités non autorisées» s'étaient déroulées au sein de l'entreprise.

Sur le site internet de Santé Canada, Agrima est désormais inscrite en tant que producteur dont les licences ont été «révoquées». Elles avaient déjà été suspendues à l'automne dernier.

Ascent Industries, la société mère d’Agrima, a indiqué en novembre que l'agence avait fait état d'«activités non autorisées» impliquant du cannabis au sein de l'entreprise, mais elle avait porté en appel la décision de Santé Canada.

L'agence a indiqué qu'elle avait suspendu les licences de producteur et de revendeur d'Agrima en vertu du précédent Règlement sur l'accès au cannabis à des fins médicales pour non-conformité, et qu'elle l'avait informée en novembre de son intention de les révoquer.

Le producteur de cannabis de la Colombie-Britannique avait demandé, plus tôt cette année, la protection de la cour contre ses créanciers pour tenter de régler un problème de liquidités à court terme qui était «en grande partie» attribuable à la suspension des licences.

Le 9 juillet, Ernst & Young, le contrôleur d'Ascent nommé par la cour, a écrit dans un rapport que la firme avait engagé un consultant pour discuter avec Santé Canada de la vente ou du transfert des licences suspendues, mais n'avait reçu aucune réponse de la part de l'autorité de réglementation.

Ascent n'était pas immédiatement disponible pour commenter.