L'action de CannTrust plonge de nouveau après la publication d'un article

  • 24 juil. 2019

VAUGHAN, Ont. - Les actions de CannTrust Holdings ont de nouveau chuté mercredi, après qu'un article de presse eut révélé que le chef de la direction et le président du conseil du producteur de cannabis étaient au courant que des plants étaient cultivés dans des salles non autorisées par le gouvernement plusieurs mois avant que Santé Canada ne découvre l'activité illicite.

Les actions du producteur de Vaughan, en Ontario, ont plongé de 75 cents, soit 21,9 pour cent, à la Bourse de Toronto, où elles ont clôturé à 2,68 $.

Un article publié tard mardi par le «Globe and Mail» a cité des courriels qui laissent croire que le président de CannTrust, Eric Paul, et son chef de la direction, Peter Aceto, auraient été informés en novembre que la société cultivait du cannabis dans des salles de sa serre ontarienne qui n'avaient pas encore obtenu de permis.

Santé Canada a ouvert une enquête sur CannTrust, après avoir découvert, lors d’une inspection inopinée en juin, que le producteur cultivait du cannabis dans plusieurs pièces avant d’avoir obtenu les autorisations appropriées.

CannTrust a fait état de la découverte de Santé Canada le 8 juillet, et près de 13 000 kilogrammes de produits du cannabis liés aux cinq salles sans permis ont été mis de côté à la fois par l'organisme de réglementation et par CannTrust, sur une base volontaire, pendant que des échantillons sont soumis à des tests dans des laboratoires gouvernementaux.

CannTrust a en outre volontairement interrompu toutes les livraisons et les ventes de ses produits pendant que Santé Canada menait son enquête et qu'un comité spécial indépendant de son conseil d'administration examinait ce qui s'est passé.

Le président du comité spécial, Robert Marcovitch, a indiqué que son enquête en était aux «étapes finales d'une enquête rigoureuse sur ces questions, dans le cadre des obligations de diligence raisonnable».

«Nous espérons terminer cette enquête d'ici quelques jours et prendrons toutes les mesures appropriées immédiatement après», a-t-il affirmé dans une déclaration transmise par courriel.

Avant la chute du cours de l'action de mercredi, le titre de CannTrust avait déjà perdu environ 47 pour cent de sa valeur. Il se négociait à 6,46 $, le 5 juillet, avant que la société n'annonce la découverte de Santé Canada.

Selon Ryan Tomkins, analyste de la firme Jefferies, après une semaine de nouvelles négatives depuis la divulgation du rapport de non-conformité de Santé Canada, il existe une «forte probabilité» que les autorités de réglementation imposent une amende pour violation de la Loi sur le cannabis.

Entreprise dans cette dépêche: (TSX:TRST)