Bruce Linton, cochef de la direction de Canopy Growth, se fait montrer la porte

  • 03 juil. 2019

TORONTO - Le cochef de la direction de Canopy Growth Bruce Linton, dont le travail a contribué à faire de la société le plus grand producteur de cannabis canadien au monde, a été évincé mercredi de son poste et du conseil d'administration de l'entreprise.

La société de Smiths Falls, en Ontario, a indiqué que son deuxième cochef de la direction, Mark Zekulin, deviendrait le seul grand patron - un changement immédiat - et travaillerait avec le conseil d'administration dans ses recherches pour trouver un nouveau dirigeant qui guidera la société dans sa prochaine phase.

M. Linton, qui a également quitté ses fonctions de président et administrateur de sa filiale de capital-risque Canopy Rivers, a affirmé qu'il avait été «licencié».

«Je ne voulais pas partir», a-t-il déclaré lors d'une entrevue. «On m'a demandé de partir et je suis parti selon les conditions convenues d'un commun accord (...) Ce n'est pas un changement prévu, et je ne m'en réjouis pas nécessairement, mais ce ne sera pas mauvais pour la société.»

M. Linton était le visage public de la société qu'il a cofondée, qui comptait environ 3200 employés en date du 31 mars.

Dans le cadre du changement annoncé mercredi, Rade Kovacevic, qui dirigeait les activités canadiennes et la stratégie récréative de la société, a été nommé président.

Le conseil a également nommé John Bell, administrateur principal pendant cinq ans, en remplacement de M. Linton au poste de président du conseil.

Après avoir initialement retraité d'un peu plus de cinq pour cent, l'action de Canopy a finalement avancé mercredi de 1,03 $, soit deux pour cent, pour clôturer à 53,52 $ à la Bourse de Toronto. Les actions de Canopy Rivers, à la Bourse de croissance TSXV, ont diminué de 10 cents, soit 3,2 pour cent, pour clôturer à 3,00 $.

Le principal actionnaire était «déçu» des résultats

Canopy a été fondée en 2013 et a récemment reçu un investissement de 5 milliards $ de Constellation Brands, la grande société d’alcool dont les marques comprennent la bière Corona et les vins Kim Crawford.

Canopy a annoncé le mois dernier une perte nette attribuable aux actionnaires plus importante que prévu pour son quatrième trimestre de 335,6 millions $, soit 98 cents par action. Ses revenus ont cependant grimpé à 94,1 millions $, un chiffre d'affaires supérieur à celui attendu par les analystes.

Lors de la publication des résultats, M. Linton a indiqué que Canopy avait fortement investi au cours du trimestre pour assurer sa croissance à long terme, notamment en augmentant sa capacité de production et en préparant le lancement de produits comestibles et autres produits de prochaine génération, une fois qu'ils seront légalisés plus tard cette année.

Constellation Brands, le principal actionnaire de Canopy, avait indiqué la semaine dernière être déçu par les résultats récents de Canopy. La société new-yorkaise a enregistré une perte de 106 millions $ US au premier trimestre en lien avec sa participation dans la société canadienne de cannabis.

«Bien que nous restions satisfaits de notre investissement dans le secteur du cannabis et de son potentiel à long terme, nous n'avons pas été satisfaits des résultats publiés récemment par Canopy», avait déclaré son président et chef de la direction, Bill Newlands, lors d'une conférence téléphonique pour discuter de son plus récent trimestre.

«Cependant, nous continuons de soutenir énergiquement Canopy dans le cadre d'une stratégie à long terme plus ciblée visant à conquérir des marchés et à créer des facteurs importants tout en préparant clairement la voie de la rentabilité.»

Constellation a indiqué qu'elle appuyait pleinement la décision du conseil de nommer M. Zekulin au poste de chef de la direction.

Entreprises dans cette dépêche: (TSX:WEED, TSXV:RIV)