Cinq choses à surveiller dans le monde des affaires la semaine prochaine

  • 18 févr. 2018

TORONTO - Voici cinq choses à surveiller la semaine prochaine dans le monde des affaires au Canada:

Loblaw: le pain et l'argent du painLes Compagnies Loblaw dévoileront jeudi leurs résultats financiers du quatrième trimestre et de l'exercice. Le géant du secteur de l'épicerie a secoué l'industrie du détail alimentaire en décembre, en révélant avoir participé à un complot pour fixer le prix du pain. Loblaw et George Weston se sont vu accorder une immunité de la part du Bureau de la concurrence et se sont fait menacer de poursuite en justice par leur concurrent Sobeys pour l'avoir impliqué dans cette histoire.

Ouverture du bal des banques La Banque CIBC et la Banque Royale dévoileront leurs résultats financiers pour le premier trimestre, jeudi et vendredi, respectivement. Les deux banques sont parmi les six institutions financières nommées dans une demande d'action collective déposée devant une cour américaine. Les banques canadiennes sont accusées d'avoir comploté pour augmenter la rentabilité de leurs activités de commerce de produits dérivés en manipulant un taux d'intérêt de référence pendant environ sept ans.

Le Canadien Pacifique sur les rails Le président et chef de la direction du Canadien Pacifique, Keith Creel, participera jeudi à une conférence industrielle à Miami Beach. Un analyste de RBC Dominion valeurs mobilières a indiqué jeudi que le service de la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada (Canadien National, ou CN) se détériorait tellement — des trains moins rapides que la moyenne, des arrêts aux terminaux supérieurs à la moyenne — que ses clients la fuyaient pour se tourner vers le CP.

Cineplex contre les piratesCineplex publiera jeudi ses résultats financiers du quatrième trimestre et de l'exercice. La chaîne de salles de cinéma s'est jointe à d'autres membres de l'industrie canadienne du divertissement pour réclamer la mise en place d'une nouvelle agence fédérale qui identifierait des sites internet qui agissent comme des portails de contenu vidéo et audio obtenus de façon illégale, et forcerait leur fermeture. La coalition, Franc-Jeu Canada, fait valoir que ces pirates mettent en péril des emplois canadiens parce que les consommateurs peuvent y obtenir un accès à des séries télévisées, des films et de la musique alors que ces sites ne versent pas un sou pour diffuser ces contenus.

SNC à l'ère du REM Le Groupe SNC-Lavalin dévoilera jeudi ses résultats financiers pour le quatrième trimestre et son plus récent exercice. La firme d'ingénieurs montréalaise a obtenu, le 8 février, le droit de participer à la construction du Réseau Express Métropolitain (REM), le projet de train de banlieue électrique piloté par la Caisse de dépôt et placement du Québec. SNC fait partie des deux consortiums retenus pour construire l'infrastructure du projet et fournir les trains qui y circuleront.