Le secrétaire américain à l'Agriculture croit que l'on sauvera l'ALÉNA en 2018

  • 06 févr. 2018

WASHINGTON - Le secrétaire américain à l'Agriculture, l'un des plus fervents partisans de l'ALÉNA à la Maison-Blanche, prédit qu'un nouvel accord sera conclu d'ici la fin de l'année.

Témoignant mardi devant le comité de l'agriculture à la Chambre des représentants, Sonny Perdue a estimé qu'un nouvel Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA) serait conclu après l'élection présidentielle au Mexique le 1er juillet.

Interrogé plus avant, il a réitéré cette prédiction, se disant «plus optimiste que jamais» de voir une nouvelle entente conclue d'ici la fin de l'année.

M. Perdue a soutenu que les pourparlers progressaient à la table de négociations — même si le Canada résiste davantage que le Mexique, a-t-il précisé. Il croit néanmoins qu'un accord favorable aux trois partenaires sera finalement conclu cette année.

Les agriculteurs américains, qui bénéficient largement de l'ALÉNA, sont aux prises depuis un certain temps avec une baisse des prix des céréales. L'industrie agricole américaine presse l'administration de Donald Trump de ne pas mettre en péril ce précieux accord commercial. Le secrétaire Perdue est la courroie de transmission des agriculteurs à la Maison-Blanche.

Le président du comité de l'agriculture à la Chambre des représentants, le républicain texan Mike Conaway, a indiqué mardi que les fermiers craignent de perdre les gains réalisés au chapitre des exportations. Son collègue démocrate d'une vallée très fertile de la Californie, Jim Costa, a salué les efforts du secrétaire Perdue.

«Vous êtes la voix de la raison», a soutenu M. Costa mardi. «Plusieurs d'entre nous ont de la difficulté à comprendre où souhaite aller le président — le Mexique ou le Canada?»