La Chine dit oui au projet de fusion impliquant Agrium et PotashCorp

  • 07 nov. 2017

CALGARY - Agrium (TSX:AGU) et Potash Corporation of Saskatchewan (TSX:POT) estiment que leur projet de fusion devrait être complété d'ici la fin de l'année après avoir obtenu l'aval des autorités réglementaires chinoises.

Dans un communiqué conjoint, les deux producteurs d'engrais ont indiqué que la Chine avait donné le feu vert au regroupement, mais que PotashCorp devra se départir de participations minoritaires qu'elle détient dans certaines sociétés au cours des neuf à 18 prochains mois.

Jusqu'à présent, le Canada, le Brésil, la Chine, l'Inde et la Russie ont approuvé la fusion. La transaction sera finalisée lorsque les autorités réglementaires américaines auront donné leur accord.

La valeur estimée de l'entreprise née de la fusion des activités minières de PotashCorp et du réseau mondial de détaillants d'Agrium est estimé à environ 36 milliards $ US.

Le siège social de la nouvelle société, qui portera le nom de Nutrien, sera situé à Saskatoon. L'entreprise aura aussi des bureaux à Calgary, où se trouve le siège social actuel d'Agrium.

Entre-temps, Agrium a vendu deux usines aux États-Unis afin d'inciter les autorités américaines à se prononcer en faveur du regroupement avec PotashCorp.

Le producteur d'engrais établi à Calgary dit avoir accepté de vendre à Itafos (TSXV:IFOS) son usine située à Conda, dans l'État de l'Idaho, pour environ 100 millions $ US. Pour un montant qui n'a pas été dévoilé, l'entreprise compte également céder à une filiale de Trammo son site de North Bend, en Ohio.

Agrium a indiqué qu'elle comptait inscrire une charge de 178 millions $ liée à la vente de son usine à Conda.