Pensez transition, et non transfert

Photos gracieusement fournies par la famille Stamp.

Malgré la légion de comptables, de banquiers et d’experts-conseils bien intentionnés qui les exhortent à le faire, de nombreuses familles d’agriculteurs canadiennes n’ont pas de plan de transfert de propriété d’une génération à l’autre.

Serait-ce la notion de transfert qui fait obstacle? Ce terme évoque peut-être un changement abrupt par lequel la génération âgée se fait évincer par la jeune génération en puissance.

Au lieu de parler de transfert, pourquoi ne pas envisager le terme transition? Ce terme évoque un transfert graduel et méthodique de la propriété et des pouvoirs.

La ferme Stamp Seeds, près d’Enchant, en Alberta, est justement en plein processus de transition. Tout en maintenant le dialogue, les parents commencent à se retirer progressivement, et la jeune génération prend de plus en plus sa place.

« Il est difficile de déterminer avec exactitude le moment où la transition a commencé », dit Greg Stamp, membre de la deuxième génération de la ferme. « Pour nous, ce n’est pas l’affaire d’un an ou deux. Nous en parlons et nous nous y préparons depuis déjà dix ou douze ans. »

Les parents préconisent l’organisation à la ferme et le travail d’équipe en famille

Richard et Marian Stamp ont fondé Stamp Seeds en 1978. Ils ont développé cette entreprise en fournissant des semences sélectionnées de haute qualité à des clients partout dans le sud de l’Alberta. Les Stamp ont aussi élevé quatre enfants qui, au cours des dix dernières années, se sont mariés et ont occupé des rôles clés dans l’exploitation.

Richard et Marian n’avaient que la mi-quarantaine lorsque l’idée de la transition à la relève a germé. Au lieu de remettre la conversation à plus tard, ils l’ont engagée avec enthousiasme et ont encouragé leurs enfants à créer leur propre rôle dans l’entreprise. Maintenant âgés de 26 à 34 ans, les membres de la jeune génération ont relevé le défi.

« Mes parents ont toujours préconisé l’organisation et la collaboration, et nous ont montré comment développer et enrichir l’entreprise », affirme Greg.

Tous les six mois, environ, la famille tenait une réunion au sujet des activités de la ferme. Il ne s’agissait pas de planifier la transition proprement dite. Néanmoins, au gré des discussions sur les activités de la ferme, les nouveaux débouchés et les rôles individuels, l’organigramme de Stamp Seeds a pris forme.

À partir de la gauche : Greg, Nathan, Marian, Rick, Matt et Aimee.

Greg est responsable des ventes, Nathan, des travaux aux champs, et Matthew, du conditionnement et du traitement des semences. Leurs conjointes respectives, Sarah, Christine et Dynae, jouent aussi des rôles actifs.

Richard et Marian ont une fille, Aimee Klatt, qui pratique l’agriculture avec son mari Blake et sa belle-famille dans la région de Foremost, en Alberta.

Les discussions concernant la transition se déroulent souvent en présence de conseillers qui connaissent la famille, apportent une expertise sur le plan des affaires et de la fiscalité et contribuent à faire progresser le processus de transfert.

« Ils créent un climat d’impartialité à nos réunions, poursuit Greg. Ils n’ont pas de parti pris et leur jugement n’est pas altéré par les événements passés de la famille, et ils reconnaissent que “juste” et “égal” ne sont pas toujours synonymes. Ils peuvent nous aider à évaluer ce que nous faisons parce qu’ils ont acquis de l’expérience auprès de nombreuses autres fermes. »

La voie de la transition

Qu’arrive-t-il lorsque la génération vieillissante se retire des activités de la ferme? Qu’est-ce que cela signifie? Après avoir géré les finances pendant près de 40 ans, un rôle clé au sein de l’entreprise, Marian Stamp envisageait de se retirer progressivement.

Les discussions de la famille au sujet de l’entreprise ont conduit à la décision d’embaucher un directeur financier à temps plein. Les parents ont aussi commencé à vendre des actifs aux enfants – pas du jour au lendemain, mais de façon progrssive. Cela a permis aux parents d'investir leur argent dans des actifs plus sûrs, à mesure que la jeune génération prenait de l’expérience et assumait des responsabilités grandissantes.

Aujourd’hui, la famille Stamp cultive des semences certifiées sur 5 500 acres, dont la plus grande partie est irriguée, et possède des installations de nettoyage et de traitement des semences. Ces actifs agricoles considérables sont sans doute moins importants pour l’entreprise que les relations de travail entre parents, enfants et conjoints.

Forte du succès de son exploitation de traitement de semences, d’une demande vigoureuse de la part d’agriculteurs commerciaux et d’une transition générationnelle bien amorcée, la famille Stamp entrevoit un avenir prometteur.

« De façon générale, l’agriculture traverse une bonne période, dit Greg. Notre entreprise de vente au détail et de nettoyage de semences a vraiment le vent dans les voiles. Plus nos clients réussissent, plus nous prospérons, nous aussi. Nous sommes donc très optimistes. » 

Le rythme de la transition de l'entreprise à la relève importe moins que l’adoption d’une orientation claire

Merle Good
GRS Consulting
Cremona, Alberta

Depuis un peu plus d’une décennie, la famille Stamp mène un processus graduel de transition de la ferme. Merle Good, éminent expert en matière de transfert des fermes familiales, travaille avec la famille depuis toutes ces années.

« Mon rôle consiste à faciliter la discussion, à poser les questions difficiles et, chose tout aussi importante, à élaborer un cadre d’affaires qui établit une feuille de route pour la mise en œuvre de la transition, explique M. Good.

Cela a permis d’amorcer le transfert effectif des biens, en plus de créer des possibilités. En l’absence de clarté, on demeure dans le domaine des hypothèses. »

M. Good souligne que cette transition est unique en ce sens que Richard et Marian ont invité leur famille à participer très tôt au processus. Compte tenu du grand nombre d’enfants concernés, les rôles et les responsabilités sont extrêmement importants, et c’est pourquoi la participation hâtive et la patience à l’égard de l’évolution des responsabilités sont cruciales.

Il est certain que des obstacles se dresseront en cours de route, mais la famille est déterminée à assurer la réussite de l’entreprise et celle de chacun des membres.

« Je dis toujours à mes clients que les possibilités s’offrent à qui sait attendre, ajoute M. Good. Tant que vous avez une orientation claire, il ne sert à rien de précipiter le transfert de la ferme familiale. Ce n’est pas une stratégie viable. »

D’après un article de l’AgriSuccès (mars 2018) de Kieran Brett.


Facilitez le transfert de votre ferme

Trouvez des ressources et des outils pour chaque étape du processus de planification

Explorer les options