La demande vigoureuse dicte les prix des lentilles rouges

Analyse du marché

Aperçu

  • La conclusion graduelle d'engagements de vente au Canada est l'un des nombreux facteurs qui ont une incidence sur les prix des lentilles rouges
  • Les exportations influencent aussi les prix des lentilles rouges
  • La demande d'exportation devrait connaître un regain de vigueur dans la nouvelle année

Après avoir tendu à la hausse au cours des deux mois qui ont suivi la récolte, les prix des lentilles rouges semblent perdre de leur élan. Que se passe‑t‑il donc? Il y a plusieurs facteurs en jeu.

- L'Australie offrirait des conteneurs de lentilles rouges telles que récoltées à moins de 700 $ la tonne métrique (prix livré en Inde). À titre comparatif, le conteneur de lentilles rouges canadiennes livré au Pakistan se vendait dans la fourchette de 750 $ US à 775 $ US la tonne métrique il y a un mois. Les prix plus abordables du produit australien viennent écarter la thèse selon laquelle les conditions « trop humides » ont compromis le résultat de la récolte.

Le moment auquel surviennent les offres à l'exportation de l'Australie et le concours de circonstances par lequel l'Inde vient de lancer une campagne de démonétisation semblent avoir freiné l'élan récent des prix des lentilles rouges.

- Le 8 novembre, le gouvernement de l'Inde a lancé une campagne de démonétisation. Cette mesure comprend le retrait des billets de 500 et de 1 000 roupies de la circulation; ces billets doivent être restitués au plus tard le 30 décembre 2016. En peu de temps, le chaos financier s'est intensifié en raison du manque de liquidités disponibles, ce qui a du même coup paralysé nombre d'opérations financières. Les répercussions continueront probablement à se faire sentir pendant quelques semaines.

- Si les exportations de lentilles canadiennes ont été excellentes, elles ne semblent pas aussi abondantes qu'elles auraient pu l'être. La congestion aux ports, les limites de capacité (wagons, conteneurs, transbordement, restrictions financières), et l'incapacité de respecter les calendriers d'expédition entraînent un nombre grandissant d'annulations de ventes. L'activité dans l'Ouest canadien au cours des deux derniers mois a consisté presque autant à honorer les ventes conclues précédemment qu'à conclure de nouvelles ventes.

- La semaine dernière, le gouvernement de l'Inde a augmenté le prix de soutien minimum des lentilles rouges offert aux producteurs en 2016‑2017 à 590 $ US la tonne métrique, comparativement à 510 $ US la tonne métrique l'année dernière. L'effet de cette hausse est surtout psychologique. Rien n'indique que les producteurs en Inde accroissent la superficie ensemencée en lentilles rouges dans la mesure où les rendements d'autres cultures seraient supérieurs.

- Quelle que soit la raison, les prix mondiaux des lentilles oscillent entre 600 $ US et 800 $ US la tonne métrique depuis plus d'un an. Cela correspond à un prix local variant d'environ 25 cents à près de 40 cents la livre.

- Tandis que l'hiver s'installe chez nous, il convient de surveiller la mesure dans laquelle l'industrie réussit à utiliser des lentilles rouges de grades inférieurs en lieu et place des lentilles qui autrement auraient été considérées comme appartenant à un grade secondaire ordinaire. Il convient aussi de surveiller les points de vue à l'égard de la saison de croissance des pois chiches, des lentilles et des petits pois en Inde. Durant cette saison de croissance qu'on appelle « rabi », environ 70 % de ces cultures sont semées en novembre et récoltées en mars et en avril. De façon générale, on considère actuellement que les conditions (de croissance) sont bonnes, mais cela peut changer en un clin d'œil.

- Les lentilles rouges sont désignées comme un produit de base dont l'offre est plus grande que la demande. L'offre et la demande ont généralement un effet sur l'orientation des prix, à&nbs;la hausse ou à la baisse, qui peut durer jusqu'à deux mois environ.

En résumé, le moment auquel l'Australie offre des lentilles à prix plus abordable, la conclusion graduelle d'engagements de vente au Canada, les exportations qui sont excellentes mais pas exceptionnelles et le ralentissement habituel de l'activité commerciale à l'approche des Fêtes se conjuguent au fait que le gouvernement de l'Inde vient d'adopter des mesures monétaires lourdes de conséquences. La nouvelle année devrait raviver la demande d'exportation de la part des importateurs, qui voudront constituer des réserves jusqu'à la récolte rabi.

La perception à l'égard du développement végétatif en Inde à ce moment‑là aura une incidence importante sur les tendances des prix. Sachant que la récolte rabi battra son plein vers la fin mars, les producteurs de l'Ouest canadien peuvent considérer que cette période cruciale de l'année apportera des renseignements précieux à la lumière desquels ils pourront affiner leurs intentions d'ensemencement. S'il est difficile d'être certain que les prix en 2017 seront aussi avantageux qu'en 2016, il reste que grâce à la demande vigoureuse, les lentilles rouges feront figure de chef de file au chapitre des marges des cultures.

Greg Kostal du cabinet Kostal Ag Consulting Ltd offre des perspectives sur les marchés des produits de base et des conseils en marketing. Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez le www.gregkostal.com (en anglais seulement).

Saviez-vous que nous offrons des événements d'apprentissage sur ce genre de sujets partout au Canada? Trouvez un événement gratuit près de chez vous.