Quelqu'un est en train de s'enliser dans du grain : savez-vous comment intervenir?

Someone is drowning in grain – what do you do?

Aperçu

  • L’ACSA a ajouté une nouvelle unité mobile de démonstration de sauvetage en cas d’immobilisation dans le grain à son programme national de sécurité dans le secteur céréalier
  • Lorsqu’une personne s’enlise, la toute première chose à faire est de stopper l’écoulement du grain, puis d’appeler le 911
  • Les gens se retrouvent immobilisés dans le grain lorsqu’ils ne suivent pas les procédures de sécurité
  • Extraire une personne coincée dans du grain est presque impossible sans l'équipement approprié et la bonne technique

En 2015, sept personnes sont mortes ensevelies dans une cellule à grain au Canada, dont quatre enfants. Toutefois, ce bilan aurait pu être encore plus lourd.

En février 2015, un Néo-Écossais âgé de 20 ans tentait de dégager une vis à grain tandis qu’il transférait du grain d’une cellule à une autre lorsqu’il s’est soudainement enfoncé jusqu’à la taille.

Heureusement, il a réussi à attraper son téléphone cellulaire et à appeler deux collègues à sa rescousse. Ceux-ci ont attaché une corde autour du jeune et ont appelé le 911.

Unité mobile de démonstration de sauvetage

« Le facteur temps est crucial », affirme Glen Blahey, spécialiste en santé et sécurité de l’Association canadienne de sécurité agricole (ACSA), à Winnipeg. « On ne peut pas faire grand-chose contre l’effet de succion provoqué par l’écoulement du grain une fois qu’on y est coincé. »

La toute première chose à faire est de stopper l’écoulement du grain, puis d’appeler le 911

C’est pourquoi l’ACSA a ajouté une nouvelle unité mobile de démonstration de sauvetage en cas d’immobilisation dans le grain à son programme national de sécurité dans le secteur céréalier.

Financée par des groupements agricoles comme la Manitoba Canola Growers Association, SaskCanola et la Alberta Canola Producers Commission, la nouvelle unité (d’une valeur de 150 000 $) représente une cellule à grain au sommet de laquelle se trouve une plateforme de sécurité qui permet aux producteurs et aux sauveteurs de voir comment s’y prendre pour secourir un mannequin immobilisé dans le grain.

Que devez-vous faire?

M. Blahey indique que les gens se retrouvent immobilisés dans le grain lorsqu’ils ne suivent pas les procédures de sécurité. Parmi les comportements risqués, mentionnons le fait de circuler sur une masse de grain sans porter de harnais de sécurité fixé à un câble de secours, et le fait de mettre une vis à grain en marche pendant que quelqu’un se trouve à l’intérieur d’une cellule.

Lorsqu’une personne s’enlise, dit M. Blahey, « la toute première chose à faire » est de stopper l’écoulement du grain, puis d’appeler le 911.

M. Blahey ajoute qu’il faut éviter de se ruer à l’intérieur d’une cellule pour aider quelqu’un. « Comme dans le cas de l’effondrement d’une tranchée ou d’une noyade, le fait de se précipiter sans avoir d’abord évalué la situation ne fait qu’accroître le risque de décès supplémentaires. »

Il faut aussi s’abstenir de pratiquer rapidement des ouvertures dans la cloison d’une cellule  sans avoir évalué le niveau du grain, l’état de la victime et l’intégrité de la structure de la cellule.

« Si l’ouverture n’est pas effectuée correctement, le grain ne fait que s’accumuler et cesse de s’écouler après avoir aspiré la victime encore plus profondément. » Cela entraîne en plus un risque d’effondrement de la cellule. Il est très difficile d’extraire une personne coincée. « À première vue, cela semble simple, mais il faut appliquer une force de plus de 600 livres pour extraire une personne qui est enlisée jusqu’à la taille, et une force de 900 livres si la personne est complètement ensevelie. Vous n’y arriverez pas sans l’équipement approprié et la bonne technique. »

Heureusement, une des équipes de pompiers dépêchées sur les lieux de l’incident en Nouvelle-Écosse possédait le bon équipement et avait reçu une formation sur le sauvetage en cas d’immobilisation dans le grain. À l’arrivée des secouristes, le jeune homme s’était enfoncé jusqu’au menton. Ils l’ont entouré d’un tube de sauvetage spécialisé qui a permis d’aspirer le grain autour de lui, puis ils l’ont extrait en toute sécurité du silo à l’aide du tube de sauvetage.

Le jeune homme est sorti de sa fâcheuse situation meurtri, mais vivant.

D'après un article de l'AgriSuccès (novembre/décembre 2016) de Mark Cardwell

À LIRE : La manipulation du grain représente un danger toute l'année