Le secteur des légumineuses profite du succès de l’Année internationale des légumineuses

L’association Saskatchewan Pulse Growers (SPG) indique que la campagne de promotion mondiale menée durant l’Année internationale des légumineuses, en 2016, a atteint plus de quatre milliards de personnes. La couverture médiatique a permis d’en atteindre 580 millions de plus. C’est une bonne nouvelle pour l’industrie canadienne des légumineuses, qui est en plein essor.

« Au cours de la saison de croissance 2017, la superficie consacrée aux légumineuses a presque atteint le record établi en 2016 », affirme Carl Potts, directeur général de SPG. « Les lentilles et les pois sont demeurés les cultures principales dans les rotations, tandis que le soja a commencé à gagner du terrain dans les champs à l’échelle de la Saskatchewan. »

L’intérêt des consommateurs et des médias à l’égard des légumineuses demeure vif depuis l’Année internationale des légumineuses. L’industrie des légumineuses continue d’en tirer parti; notamment, SPG continue à promouvoir les bienfaits des légumineuses pour la santé, la nutrition et la durabilité de l’environnement auprès des personnes susceptibles d’influencer les consommateurs, comme les diététiciens et les blogueurs.

Investissements privés

L’accroissement de la demande a attiré des investissements de l’industrie privée dans la transformation des légumineuses, dont la construction des nouvelles usines de transformation des pois de Verdient Foods et de Roquette à Vanscoy, en Saskatchewan, et à Portage la Prairie, au Manitoba. Ces usines créeront un marché potentiel de 600 000 tonnes et devraient entrer en service en 2019.

« Lorsqu’elles atteindront leur pleine capacité, ces nouvelles usines représenteront à elles seules un marché plus vaste que le troisième marché en importance pour les pois jaunes canadiens », dit M. Potts.

Prochaines étapes

Saskatchewan Pulse Growers reconnaît que la réussite soutenue de l’industrie des légumineuses repose non seulement sur un accroissement de la production, mais aussi sur la diversification des marchés et sur la création d’une demande renouvelée, ainsi que sur un accès soutenu et fiable au marché afin de répondre à cette demande.

« L’industrie canadienne des légumineuses s’est fixé l’objectif que 25 % des légumineuses produites au Canada soient destinées à de nouvelles utilisations d’ici 2025 », indique M. Potts.

Pour atteindre cette cible, l’association soutient les efforts déployés par Pulse Canada et le Dry Pea and Lentil Council des États-Unis pour promouvoir les légumineuses auprès des consommateurs nord-américains. Elle collabore aussi avec l’industrie pour faire la promotion des lentilles au Canada et aux États-Unis sous la marque Lentils.org (en anglais seulement).

« Nous finançons aussi la recherche en fonction des priorités de l’industrie canadienne dans les domaines de la santé et de la nutrition, de l’utilisation et de la durabilité de l’environnement dans le but de réduire les obstacles à l’utilisation d’ingrédients dérivés des légumineuses par les grands fabricants de produits alimentaires », ajoute M. Potts.

En conclusion

Les efforts visant à accroître l’intérêt des consommateurs envers les légumineuses, conjugués à l’augmentation de la capacité de transformation pour fournir des ingrédients dérivés des légumineuses aux grands fabricants de produits alimentaires, ouvrent de nouvelles portes et créent de nouveaux débouchés pour les légumineuses canadiennes et les ingrédients dérivés de celles-ci. L’industrie canadienne des légumineuses s’est fixé l’objectif que 25 % des légumineuses produites au Canada soient destinées à de nouvelles utilisations d’ici 2025.

Article par : Trudy Kelly Forsythe