Semaine canadienne de la sécurité en milieu agricole : mettre un visage sur les dangers à la ferme

Marketing changes for Prairie wheat and barley

Aperçu

  • La SCSMA propose un éventail d’activités en direct et en ligne qui sont axées sur un thème particulier lié à la sécurité à la ferme
  • L'ACASA coordonne, élabore et exécute un éventail de programmes de formation et de sensibilisation en matière de sécurité à l’échelle du pays
  • Cette campagne cherche à sensibiliser les gens étant donné que la saison agricole s'amorce

Les accidents, ça n'arrive qu'aux autres!

C’est du moins ce que pensait Réjean Pommainville avant cet après-midi de l’été 2009, où il est tombé du haut d’un chariot chargé de foin et s’est fracturé le talon gauche à la suite de la chute. « Cet accident a changé mon existence », affirme cet agriculteur de troisième génération, qui était âgé de 54 ans à l’époque. 

Toujours en proie à des douleurs chroniques découlant de sa blessure, qui a nécessité l’installation de plaques de métal et de 14 vis, il a dû renoncer à l’élevage laitier et se tourner vers la production de cultures commerciales, qui est moins exigeante physiquement.

C’est pourquoi M. Pommainville attache une aussi grande importance à des initiatives comme la Semaine canadienne de la sécurité en milieu agricole (SCSMA). Tenue à la mi-mars depuis 1986, la SCSMA propose un éventail d’activités en direct et en ligne qui sont axées sur un thème particulier lié à la sécurité à la ferme.

Lorsqu’on exerce le même métier depuis toujours, on ne s’arrête pas pour évaluer le danger.

Des fermes plus sécuritaires pour tous

« Une foule de personnes vivent ou travaillent dans des fermes, ou y viennent en visite, comme les membres des familles d’agriculteurs, leurs amis, les fournisseurs et les prestataires de services », indique Marcel Hacault, directeur général de l’Association canadienne de la sécurité agricole (ACSA).

« Au cours des trois prochaines années, nous examinerons de plus près les dangers auxquels sont exposées ces personnes, en utilisant des données et des témoignages de gens qui ont été confrontés à des blessures ou à des décès dans des fermes canadiennes. »

L’ACSA, dont le siège social se trouve à Winnipeg et dont le financement provient de divers commanditaires, notamment Agriculture et Agroalimentaire Canada et Financement agricole Canada, coordonne, élabore et exécute un éventail de programmes de formation et de sensibilisation en matière de sécurité à l’échelle du pays.

La SCSMA est à la fois l’événement phare et la pierre angulaire de l’ACSA, qui mise sur cette semaine pour aider les agriculteurs canadiens à reconnaître et à gérer les risques liés à la sécurité.

« Cette campagne nous aide à faire passer notre message dans les médias et les réseaux sociaux, poursuit-il. Et cette période-ci de l’année est un bon moment pour sensibiliser et conscientiser les gens à la sécurité puisque la saison agricole s’amorce. »

D'après un article de l'AgriSuccès (mars/avril 2016) de Mark Cardwell.