Nouvelle association des entrepreneurs agricoles contractuels en Ontario

Une nouvelle association des entrepreneurs agricoles contractuels en Ontario entend faire connaître les services qu’offrent ses membres.

La Ontario Professional Agri Contractors Association expliquera aussi aux producteurs les règlements auxquels ses membres se conforment « afin que les producteurs sachent, s’ils recourent aux services d’un entrepreneur qui est membre de notre association, que celui-ci est habilité à accomplir le travail », indique le président par intérim, Sonke Claussen.

« Certains règlements s’appliquent aux entrepreneurs, mais pas aux agriculteurs », souligne M. Claussen.

Différentes catégories de membres

L’association compte parmi ses membres des transporteurs de fumier, des entrepreneurs contractuels qui effectuent la mise en balles, la récolte, l’ensemencement, l’épandage d’engrais, des traitements pesticides et herbicides, ainsi que des gestionnaires de données d’exploitation et des experts-conseils en productions végétales. Quiconque effectue des travaux liés à la terre est invité à devenir membre, de même que les personnes qui soutiennent le secteur des services à façon, comme les fabricants et les concessionnaires d’équipement. Il y a différentes catégories de membres.

Jusqu’à présent, l’association compte 140 membres.

« Nous sommes un jeune organisme, dit M. Claussen. Nous sommes encore en train de recruter des membres. »

L’association a pour mission de représenter les entrepreneurs agricoles professionnels, d’encourager l’application durable d’éléments nutritifs et de promouvoir la technologie de gestion des cultures pour assurer une production agricole responsable.

Activité commerciale importante

Un groupe d’entrepreneurs a commencé à discuter il y a presque trois ans du besoin de représentation, ce secteur étant devenu une activité commerciale importante en Ontario. Une éclosion de maladie du porc, le virus de la diarrhée épidémique porcine, affligeait la province, et les entrepreneurs se sont rendu compte que les éleveurs bénéficiaient d’une aide financière pour l’amélioration et le nettoyage de leurs équipements.

Toutefois, aucune aide financière n’était offerte aux entrepreneurs, qui épandent pourtant environ 50 % du fumier et des biosolides en Ontario. C’est ce qui a fait prendre conscience aux fondateurs que les entrepreneurs avaient besoin d’une association pour défendre leurs intérêts devant le gouvernement et d’autres acteurs de l’industrie.

L’association, qui est un organisme sans but lucratif constitué en personne morale, a tenu sa première réunion en septembre et envisage de tenir cet hiver une assemblée annuelle au cours de laquelle les membres pourront élire des administrateurs.

La campagne de recrutement se poursuit

En plus de poursuivre la campagne de recrutement, les organisateurs de l’association sont en train d’élaborer un acte constitutif et continuent à prévoir des réunions, des conférences et d’autres moyens de diffuser des connaissances et de l’information aux membres.

Selon M. Sonke, les principaux enjeux auxquels l’association compte s’attaquer sont la participation aux changements proposés par le gouvernement provincial à la Loi sur la gestion des éléments nutritifs, les changements proposés aux règles régissant la circulation des machines agricoles sur les voies publiques, et le rétablissement de la Manure Expo en Ontario en 2019 ou en 2020.

En conclusion

Une nouvelle association des entrepreneurs agricoles contractuels, qui encourage l’application durable des éléments nutritifs et fait la promotion de la technologie de gestion des cultures, compte informer les producteurs des services que ses membres peuvent leur offrir. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le site Web de l’association (en anglais seulement).

Article par : Susan Mann