Comment repérer les innovations prometteuses au-delà de l’engouement initial

Le cycle de Gartner (une courbe décrivant l’évolution de l’intérêt pour une nouvelle technologie) peut nous aider à cibler les innovations surfaites ou celles qui, au contraire, remplissent leurs promesses en matière de retombées et d’avantages. Il s’agit d’un processus mental qui permet d’évaluer simplement une nouvelle technologie avant même de commencer à faire ses calculs ou à approfondir ses recherches.

Le cycle d’adoption de la technologie

Vous connaissez peut être l’explication traditionnelle de l’évolution d’une technologie du stade conceptuel, qui compte une poignée d’enthousiastes, au stade de l’adoption par le grand public, telle qu’illustrée dans le graphique ci-dessous. C’est le cycle d’adoption de la technologie. Si vous l’appliquez à votre entourage, vous vous rappellerez sans doute quels producteurs ont été les premiers à adopter le guidage par GPS ou à utiliser un téléphone intelligent. On appelle ces gens les innovateurs. En général, ils paient le gros prix et tirent certaines leçons difficiles comparativement à ceux qui adoptent la technologie par la suite.

Le « gouffre » désigne le fossé que chaque nouvelle technologie doit franchir pour, d’une part, dépasser le stade d’adoption par les innovateurs et les adopteurs précoces et, d’autre part, poursuivre son élan pour être adoptée par le grand public. Pour les entreprises qui vendent de nouvelles technologies, il s’agit du plus gros obstacle. En effet, nombre d’innovations tombent à plat à ce stade.

Cette analyse nous aide à comprendre l’évolution entre l’idée de départ et l’utilisation à grande échelle, mais elle est surtout utile dans le cas des technologies qui prennent des années à parcourir ce cycle. L’adoption du travail réduit du sol et du semis direct dans le secteur céréalier en sont de bons exemples. Les innovateurs et les adopteurs précoces ont dû modifier eux-mêmes leurs semoirs dans leur atelier, tandis que la majorité précoce et la majorité tardive ont pu acheter du matériel de semis direct en magasin.

Le cycle de Gartner

Le graphique ci-dessous reflète davantage le contexte d’aujourd’hui, où les technologies évoluent à toute vitesse. Il tient compte du fait qu’il ne s’agit pas uniquement de choisir la bonne technologie ou le bon produit, mais aussi d’acheter au bon moment.

Examinez la courbe à partir du coin inférieur gauche : la découverte d’une innovation donne lieu à un déclenchement technologique; autrement dit, c’est le moment où une innovation commence à attirer l’attention et à obtenir une certaine visibilité. S’il s’agit d’une découverte fascinante, elle fait l’objet d’une vaste campagne de publicité ou d’un engouement initial immédiat dans différents médias et, de plus en plus, dans les médias sociaux. Le point culminant de la courbe s’appelle le pic des attentes exagérées. Il s’agit d’un stade auquel beaucoup de gens adoptent la technologie sous l’unique influence de l’engouement initial. Jusqu’à ce stade, on entend surtout parler des qualités de la nouvelle technologie et des bonnes raisons de se la procurer.

Cependant, tout ce qui monte finit par redescendre – même les tendances. Alors que les adopteurs précoces essaient la technologie dans des situations réelles, une certaine déception s’installe. Souvent, les innovations ne sont pas à la hauteur des attentes qu’elles ont suscitées ou elles ne sont pas encore prêtes à réaliser les objectifs de l’acheteur. C’est là que la publicité devient négative ou ambiguë.

À ce stade, beaucoup abandonnent la technologie parce qu’elle ne remplit pas ses promesses, mais ceux qui continuent à l’utiliser risquent de finir par lui trouver une utilité. Ou alors, la technologie évolue jusqu’à ce qu’elle offre un avantage qui n’était pas prévu. Il s’agit de la pente de révélation qui, dans le cas des bonnes technologies, conduit à un plateau de productivité.

Pour illustrer concrètement cette théorie, nous pouvons utiliser l’exemple du GPS et de ses applications en agriculture. Cette technologie n’a pas évolué aussi rapidement que certaines des innovations d’aujourd’hui, mais les possibilités offertes par le GPS ont eu l’effet d’une bombe en agriculture au milieu des années 1990. Le battage entourant les résultats que nous pourrions obtenir grâce à des moniteurs de rendement munis de systèmes GPS a suscité de vives attentes dans le secteur des productions végétales. Et nous n’avons pas été déçus! Nous avons pu recueillir des résultats sur le rendement selon l’endroit et imprimer des cartes qui nous ont renversés. Mais ensuite? La difficulté à quantifier les avantages ou les retombées a entraîné un creux de la désillusion. Nous nous employons encore à tirer des avantages mesurables et solides de la cartographie du rendement.

Le facteur qui a permis au GPS de passer du stade de la désillusion aux stades de la révélation et de la productivité a été la prise de conscience du fait que nous pourrions utiliser les signaux GPS pour circuler en ligne droite. Partagez sur Twitter

À mon avis, le facteur qui a permis au GPS de passer du stade de la désillusion aux stades de la révélation et de la productivité a été la prise de conscience du fait que nous pourrions utiliser les signaux GPS pour circuler en ligne droite. Eurêka! Dès lors, les avantages et les retombées ont été immédiats et reproductibles : élimination du chevauchement, économies de carburant, d’intrants et de temps, et réduction de la fatigue des conducteurs.

Qu’en est-il des technologies dont nous entendons parler aujourd’hui? Le cycle a quelque chose de subjectif dans la mesure où le creux de la désillusion d’une personne peut être la révélation d’une autre, mais je pense qu’il est juste de dire que la technologie des drones en agriculture cherche encore sa pente de révélation. Cette technologie est fascinante et procurera des avantages, mais l’idée que chaque producteur devrait en posséder un ne fait plus débat.

Nous cherchons tous à placer l’intelligence artificielle, l’Internet des objets, la robotique et l’agriculture de précision sur cette courbe. Et l’emplacement sur la courbe est unique à chaque exploitation.

Lorsque vous lisez des publications spécialisées, que vous visitez des salons agricoles et que vous songez à toutes les innovations passionnantes qui arrivent en agriculture, gardez à l’esprit le cycle de Gartner. Si l’engouement est généralisé, il y a là un indice. Il est utile d’apprendre à repérer le moment où les innovations atteignent leur pente de révélation étant donné que le cycle de la technologie raccourcit et s’accélère tout à la fois.

D’après un article de l’AgriSuccès (juin 2019) par Peter Gredig.


Voir aussi