Comment constituer une solide équipe de gestion agricole

La constitution d’une bonne équipe de gestion agricole peut demander du temps, mais cet effort peut être avantageux pour la croissance et la rentabilité à long terme de l’entreprise.

« Vous devez tout d’abord cerner les besoins de votre ferme, puis commencer à bâtir votre équipe », explique Maggie Van Camp, agricultrice et chef nationale à l’élaboration de la pratique pour le secteur de l’agriculture à BDO Canada.

« Il faut exprimer très clairement ce que vous voulez que vos conseillers fassent pour vous », ajoute Elaine Froese, agricultrice et planificatrice en transition de fermes familiales.

Comptables

Une équipe qui n’a pas toutes les compétences voulues peut entraîner de coûteuses erreurs.

Lorsqu’il est question de trouver un bon comptable, commencez par vous assurer qu’il possède un titre de comptable professionnel agréé, conseille Mme Van Camp. En plus d’avoir suivi une formation rigoureuse, les CPA sont membres d’un ordre professionnel et ils sont assujettis à des règles et règlements en matière de perfectionnement professionnel et de déontologie.

Mme Van Camp croit également que les comptables qui s’occupent d’entreprises agricoles doivent connaître l’agriculture. Posez des questions. Viennent-ils du milieu agricole? Sont-ils au fait des principaux enjeux du secteur agricole et les comprennent-ils? Combien ont-ils de clients agriculteurs?

Ne vous contentez pas de choisir une personne qui se trouve à proximité : l’expertise doit passer avant la géographie.

« Il est de plus en plus important que les fermes utilisent les services d’un comptable de qualité qui connaît vraiment l’agriculture canadienne », ajoute Mme Van Camp.

Ressources

L’Association canadienne des conseillers agricoles (ACCA) peut s’avérer une ressource utile pour aider les agriculteurs à séparer le bon grain de l’ivraie.

L’ACCA a été mise sur pied pour protéger les entreprises et les familles agricoles en haussant les normes pour tous les conseillers agricoles et en assurant un accès à des conseils opportuns et de qualité, explique la directrice exécutive Liz Robertson.

Les agriculteurs peuvent téléphoner à l’ACCA ou consulter son site Web [en anglais seulement], qui contient un répertoire de ses membres, qui sont des comptables, des avocats, des banquiers, des planificateurs financiers et des coachs familiaux.

Références

Mme Robertson ajoute qu’il est aussi possible de vérifier la crédibilité des candidats envisagés pour l’équipe en demandant des références à d’autres agriculteurs ou auprès de leurs conseillers actuels de confiance.

Mme Van Camp souligne que les excellents conseillers recommanderont les meilleurs spécialistes dans d’autres domaines, car ils auront déjà travaillé avec eux régulièrement.

« Les recommandations de bouche à oreille sont pour moi le test ultime. C’est ainsi que je trouve les bons conseillers », ajoute Mme Froese.

Responsabilité

Le rendement d’une équipe doit également faire l’objet d’un suivi et la loyauté doit céder le pas aux résultats.

Même si de nombreux agriculteurs sont réticents à tenir ces conversations difficiles, Mme Froese insiste sur le fait qu’il n’est pas impoli d’exprimer clairement vos attentes en matière de services.

« Les décisions et la facturation doivent être remises en cause si quelque chose a mal tourné. Ne vous contentez pas d’éponger les coûts de l’échec d’un plan ou d’un dépassement de budget », déclare Mme Froese.

Malheureusement, il vient parfois un moment où une séparation devient nécessaire, [en anglais seulement] même si celle-ci est difficile.

En conclusion

La constitution d’une équipe de gestion agricole demande du temps et des efforts, mais les avantages sont indéniables. Si l’équipe ne fonctionne pas, il ne faut pas hésiter à faire des changements et à trouver de nouveaux membres.

Article par : Richard Kamchen