L'art d'être agbassadeur

 How to be an agvocate on social media – and do it well

Aperçu

  • Pensez-y à deux fois avant de publier
  • Suivez l'actualité
  • Évitez le sarcasme
  • Lisez les liens avant de les partager
  • Adaptez votre message au moyen de communication

Jennifer Christie (@SavvyFarmgirl) est directrice du perfectionnement des concessionnaires chez John Deere Canada à Kitchener, en Ontario. Aussi à l’aise sur le siège d’un tracteur que dans une salle de réunion, Mme Christie partage son temps entre la ferme laitière et céréalière du comté de Bruce qui appartient à sa famille depuis six générations et l’élaboration de stratégies de commercialisation avec des concessionnaires John Deere aux quatre coins du Canada. C’est aussi une fervente agbassadrice, notamment sur les réseaux sociaux.

Gardez à l’esprit que tout le monde possède une marque personnelle, d’où l’importance de bien réfléchir à chacun de vos messages sur les médias sociaux.

Un simple producteur agricole peut-il réellement contribuer à modifier les perceptions du public au sujet de l’agriculture?

Compte tenu de toute la désinformation qui circule au sujet de l’agriculture, notamment dans les médias sociaux, cette tâche peut sembler colossale. Les gens qui répandent ces faussetés ont beaucoup de pratique et ont une longueur d’avance, mais il s’agit d’un marathon et non d’un sprint. Lorsque des producteurs commencent à raconter leur histoire, l’effet ne se fait peut-être pas sentir immédiatement, mais au fil du temps, il aboutit à des résultats concrets.

Vous aurez peut-être l’impression de prêcher à des convertis, puisque vos abonnés sont tous animés des mêmes idées, mais vous pouvez aller encore plus loin et influencer des gens qui n’œuvrent pas directement en agriculture. Vous pouvez aussi influencer vos amis et votre famille en leur parlant d’agriculture. Cela peut également se faire à l’extérieur des médias sociaux.

À ce propos, quel conseil pouvez-vous donner sur l’utilisation des médias sociaux?

Soyez conscient du public que vous voulez atteindre et rappelez-vous que les médias sociaux sont des forums publics. Utilisez une autre méthode pour aborder des questions délicates. Certains commentaires n’ont pas leur place dans la sphère publique. En tant qu’agriculteurs, nous bénéficions d’une grande confiance du public, et nous devons continuer de la mériter. Cela demande du temps et de la persévérance. Nous devons aussi être à l’écoute. Ce n’est pas pour rien que nous avons deux oreilles et une bouche : la communication va dans les deux sens.

Trop souvent, il semble que nous dictons aux gens ce qu’ils devraient penser. Les gens veulent en savoir davantage sur la provenance de leurs aliments, pour ensuite prendre leurs propres décisions. Aidez-les à prendre ces décisions.

La vérité finit par l’emporter sur la peur, mais les faits ne sont pas aussi convaincants que les relations. Des études montrent que le partage d’un contenu qui reflète nos valeurs est beaucoup plus important que la diffusion de faits ou la démonstration de compétences techniques et d’expertise. Nous devrions montrer autant les côtés positifs que les côtés négatifs de l’agriculture. Cette approche suscite l’intérêt et est plus humaine. Les histoires aident les gens à comprendre.

Quelle est la puissance des médias sociaux?

La réaction défavorable suscitée par la décision de la chaîne de restaurants Earls de servir du bœuf d’origine non canadienne est un exemple de la puissance des médias sociaux.  La chaîne a admis qu’elle n’avait pas discuté avec les éleveurs. En manifestant leurmécontentement, ces éleveurs ont fait bouger les choses, car la chaîne de restauration a avoué que c’était une erreur de délaisser le bœuf canadien et s’est engagée à s’approvisionner le plus possible au Canada.

En tant que directrice chez John Deere, vous devez avoir certaines idées au sujet de la force et de l’importance d’une marque?

Le pouvoir de la marque John Deere est illustré par le très grand nombre de personnes qui veulent porter une casquette John Deere, et ce, même s’ils ne sont pas agriculteurs. Toutefois, il a fallu plus d’un siècle pour bâtir cette marque, et cela s’est fait grâce aux employés et à leur façon d’agir. Il importe aussi de souligner qu’il faut consacrer beaucoup de temps et d’efforts pour protéger une marque une fois qu’elle est établie. Gardez à l’esprit que tout le monde possède une marque personnelle, d’où l’importance de bien réfléchir à chacun de vos messages sur les médias sociaux. 

Les 10 meilleures pratiques en matière de médias sociaux selon Jen :

  1. Pensez-y à deux fois avant de publier
  2. Suivez l’actualité
  3. Évitez le sarcasme
  4. Lisez les liens avant de les partager
  5. Utilisez votre propre photo dans votre profil
  6. Adaptez votre message au moyen de communication. Un message en 140 caractères sur Twitter n’est pas suffisant pour aller au fond des choses
  7. Parlez en fonction de vos expériences et évitez de généraliser
  8. Faites une recherche avant d’utiliser un nouveau mot-clic
  9. Engagez un véritable dialogue avec les gens
  10. Si vous n’avez rien de positif à dire, abstenez-vous

Devenez agbassadeur et montrez votre soutien envers l'industrie agricole à AgriculturePlusQueJamais.ca