Les secrets d’une collaboration fructueuse pour les familles d’agriculteurs

La dynamique d’une exploitation agricole familiale diffère de celle d’une exploitation où les employés n’ont aucun lien de sang. Les spécialistes s’entendent pour dire qu’une assise familiale solide et une vision claire sont vitales pour la réussite des exploitations familiales.

Gordon Colledge, conseiller en agriculture de l’Alberta, et Jim Soldan, agent de formation dans les entreprises familiales en Colombie‑Britannique, offrent les conseils que voici pour bâtir des relations d’affaires fructueuses dans les entreprises.

Préciser les attentes

M. Colledge affirme qu’il est important d’établir des attentes claires.

« Des attentes insatisfaites entraînent de la frustration, et la frustration est une des caractéristiques de la colère, souligne M. Colledge. La colère peut se déchaîner lorsque les attentes sont insatisfaites. »

La création d’un bon manuel de politiques qui expose clairement les fonctions, les responsabilités, les attentes et les limites peut être utile.

« Quelquefois, au sein de la famille, nous avons besoin d’un manuel officiel. Nous devons avoir des règles qui dictent notre conduite », dit M. Colledge. Il ajoute que les politiques devront sans doute être modifiées au fil du temps et souligne que la famille doit décider à quel moment il convient de les changer, et quelle devrait être la nature des changements.

Une fois qu’elles se sont dotées d’un manuel de politiques, les familles devraient se réunir régulièrement pour examiner les politiques et pour discuter ouvertement des parties principales de la ferme qui fonctionnent efficacement.

« Ce type de collaboration a un effet énergisant », dit M. Colledge.

M. Soldan suggère aux familles d’agriculteurs de consacrer autant de temps, en l’occurrence 30 minutes, aux questions familiales proprement dites et aux questions qui touchent l’entreprise.

« Il faut permettre à tous de s’exprimer librement et de maintenir un dialogue régulier et constant », dit M. Soldan.

Définir la réussite

M. Soldan croit aussi que les familles doivent collaborer à l’élaboration d’une définition solide de la réussite.

La réussite des exploitations agricoles familiales dépend de plusieurs facteurs, et certaines familles y ajoutent leur touche personnelle.

« La réussite d’une exploitation agricole familiale dépend de plusieurs facteurs, et certaines familles y ajoutent une touche personnelle, dit M. Soldan. C’est une équation mathématique : s’il manque une variable essentielle, le résultat obtenu est nul. »

Par exemple, illustre-t-il, une équation dont les variables sont le profit, l’harmonie, le plaisir, le sentiment d’être utile et la confiance se traduit par une réussite véritable. Si la confiance ou le sentiment d’être utile est absent de l’équation, il n’y a pas de vraie réussite.

De plus, il recommande aux familles de partager des moments de loisir.

« Les familles qui partagent des loisirs sont unies par des liens durables, dit M. Soldan. C’est dans la nature, et si un obstacle se dresse devant elles, elles pourront compter sur une assise solide. »

En conclusion

Une assise familiale solide et une vision claire sont vitales pour la réussite des exploitations agricoles familiales, disent les experts. La création d’un bon manuel de politiques, la tenue de réunions régulières pour examiner les politiques et traiter des questions familiales et le fait de partager des moments de loisir peuvent aider les familles à réussir.

Article par : Trudy Kelly Forsythe