Des économies de coûts que vous n’avez pas envisagées

Quelles mesures de réduction des coûts qui sortent de l’ordinaire utilisez-vous à votre ferme?

Devenez membre d’une coopérative de machines agricoles

Chris van den Heuvel, Fireblade Holsteins Ltd
Port Hood, N.S.

Notre fédération locale d’agriculture possède une coopérative de machines agricoles. Celle-ci s’avère particulièrement utile pour les petites fermes qui ont besoin de certaines machines quelques jours ou quelques semaines par année seulement. Elle permet d’utiliser une machine à l’état presque neuf  à un prix abordable.

La coopérative met à la disposition des producteurs une quarantaine de machines : une presse à balles rondes, un épandeur d’engrais, un épandeur de fumier, des lames, des pelles rétrocaveuses, des enrobeuses à balle ronde, un semoir pour semis direct et des râteaux andaineurs, entre autres. Nous nous basons sur la durée de possession prévue de chaque machine, sur le coût estimatif de l’utilisation et des réparations,  et sur la valeur de récupération estimative pour établir les taux de location.

Certains taux de location sont calculés au jour et d’autres à l’acre, selon le gros bon sens. Les concessionnaires locaux d’équipement sont des partenaires précieux de ce programme et aident à établir les coûts.

Établissez des modèles financiers

Greg Devries, Cedar Line Greenhouses et Truly Green Farms
Dresden et Chatham, Ont.

Notre équipe compte deux comptables professionnels chevronnés qui exécutent nos modèles financiers. Je ne m’étais jamais rendu compte auparavant de la réelle valeur de cet ensemble de compétences.

Par exemple, un projet de récupération de chaleur résiduelle ne va de l’avant que si l’on dispose des chiffres qui permettent de prendre les bonnes décisions. Il est aussi important d’effectuer une analyse de sensibilité et de formuler des projections financières si certaines des hypothèses sous-jacentes venaient à changer.

L’un de nos meilleurs débouchés réside dans le domaine de l’emballage à valeur ajoutée, mais il faut faire les calculs qui s’imposent pour déterminer les niveaux de prix qui assurent la rentabilité. Notre expérience nous donne une très bonne idée du prix que nous devons demander, mais la modélisation financière renforce notre confiance dans nos décisions.

Cultivez du maïs fourrager

Craig Ference, Double F Farms
Kirriemuir, Alta., et Biggar, Sask.

Notre principale façon de réduire nos coûts est d’investir une somme initiale plus élevée pour produire du maïs plutôt que d’autres cultures fourragères moins dispendieuses. Grâce à la croissance que nous enregistrons, le coût par tonne de production est moins élevé et, surtout, le coût quotidien lié à l’hivernage d’une vache est substantiellement réduit.

Le maïs est une culture qui fait fructifier l’investissement. Nous investissons des ressources financières pour produire une récolte abondante, et cette stratégie nous permet de réduire nos coûts depuis les quatre ou cinq dernières années.

Même si la culture du maïs a un coût par acre qui est beaucoup plus élevé que la production d’autres sources d’aliments pour animaux, notre coût quotidien lié  à l’hivernage d’une vache a nettement diminué; il représente environ la moitié de ce qu’il nous en coûtait lorsque nous utilisions d’autres sources d’aliments. 

D'après un article de l'AgriSuccès (septembre 2017)