Conseils d’affaires à l’intention des éleveurs débutants

L’élevage de bétail peut être une entreprise à la fois enrichissante et hasardeuse. Selon deux productrices chevronnées, l’effort physique soutenu à lui seul ne garantit pas la réussite des éleveurs débutants.

En effet, les nouveaux éleveurs doivent avant tout mener d’abondantes recherches préliminaires.

Bâtir un réseau de soutien

Selon Sandi Brock, éleveuse de moutons du Sud de l’Ontario, l’une des mesures les plus importantes que les éleveurs de bétail débutants peuvent prendre est de bâtir un réseau de soutien.

Si elle possédait de l’expérience en élevage de bovins laitiers et de poulets à griller, Mme

« Les données que vous récoltez relèvent habituellement de la théorie, dit Mme Brock. Elles expliquent ce qui est censé arriver. Elles passent sous silence les problèmes potentiels, qui sont inévitables. Personnellement, je discuterais avec un producteur qui est disposé à parler des bons et des mauvais côtés. »

Établir des objectifs réalistes

Kim Waalderbos, productrice laitière et éleveuse de bovins de boucherie du Centre du Nouveau-Brunswick, indique que les éleveurs débutants devraient se fixer des objectifs réalistes, ce qui comprend l’établissement du niveau de revenu nécessaire. Pour ce faire, il convient d’élaborer un plan d’affaires, qui comporte un plan de marketing, de déterminer ses besoins en main-d’œuvre et d’établir un budget de trésorerie.

« Plus vous consacrez de temps à la recherche et à la réflexion, plus vous risquez de partir du bon pied », dit Mme Waalderbos.

« Vous ne ferez pas fortune du jour au lendemain en agriculture, d’où la nécessité d’avoir des attentes réalistes. Il faudra investir du temps et de l’argent et planifier judicieusement. Il est toujours préférable de surestimer vos dépenses et de sous-estimer votre revenu pour vous ménager une marge de manœuvre. » 

Elle ajoute qu’il est aussi plus facile d’obtenir du financement, en cas de besoin, si l’on possède un plan d’affaires détaillé et bien structuré.

Éviter de tenir la santé des animaux pour acquise

Il importe aussi d’effectuer des recherches pour constituer un troupeau ou une bande en santé. Il est essentiel d’acheter des animaux auprès d’éleveurs réputés qui déploient des efforts particuliers pour produire des animaux en excellente santé, insiste Mme Brock. Il s’agit d’un investissement initial important, mais le jeu en vaut la chandelle.

« La santé des animaux aura une incidence négative ou positive sur tous les aspects de votre entreprise : c’est de votre source de revenus qu’il est question », dit Mme Brock.

Mme Waalderbos partage ce point de vue et affirme que des investissements accrus dans la santé des animaux et le fait de vous entourer des bonnes personnes élimineront beaucoup de soucis.

Une entreprise qui correspond à vos forces

Mme Brock et Mme Waalderbos indiquent que chaque éleveur de bétail sera confronté à des revers inattendus. Les éleveurs débutants doivent mettre à profit leurs forces particulières et comprendre qu’ils devront se familiariser avec ce secteur d’activité, qu’ils possèdent ou non de l’expérience avec les animaux.

En conclusion

Selon deux agricultrices canadiennes, l’intégration réussie de l’élevage de bétail dans une exploitation agricole repose sur la recherche de connaissances, l’établissement d’objectifs réalistes, l’adoption de mesures visant à garantir la santé du troupeau dès le départ et la volonté d’apprendre.

Article par : Matt McIntosh